Un café virtuel pour goûter de la bière : tests de goûts et d'odeurs en réalité augmentée

Les tests d'odeurs et de goûts effectués par le bureau d'études de marché Haystack se font désormais à l'aide de lunettes de réalité augmentée. L'entreprise utilise cette technologie afin de plonger les participants dans un univers réaliste sans qu'ils ne doivent se déplacer.

De tels tests sont notamment effectués par des marques de bières ou de café qui souhaitent lancer une nouvelle saveur sur le marché. Les constructeurs automobiles d'un certain standing réfléchissent également à l'odeur que sentira l'intérieur de leurs voitures. Haystack, qui dispose d'un large panel de sujets, suit également cette tendance. Vu que les tests se déroulent généralement dans un laboratoire, les lunettes de réalité augmentée peuvent apporter une valeur ajoutée. Toute personne qui regarde à travers ces lunettes sera confrontée à un environnement réaliste suivant ses mouvements. Cela permet par exemple aux testeurs de goûts de déguster leur bière ou leur café dans un bar virtuel.

Dans votre voiture de sport

Pour donner de la vie à l'environnement, Haystack a développé un logiciel qui intègre des images provenant d'une caméra à 360 degrés. Par conséquent, en plus de permettre aux sujets de regarder autour d'eux, le logiciel projette également des questions à choix multiples sur les images. Cette technologie enregistre les réponses en analysant là où se pose le regard du participant.


Selon les dires de Haystack, il s'agit de la première entreprise qui expérimente la réalité augmentée dans un tel contexte. "Quelle odeur aimez-vous sentir dans votre magasin de vêtements préféré ou dans votre voiture de sport ? Vous pourrez bien mieux y répondre si vous vous sentez réellement dans une voiture ou un magasin. Grâce aux lunettes de réalité virtuelle, nous pouvons disposer de ce contexte au sein même de notre laboratoire", explique Ludovic Depoortere, le fondateur de Haystack.


Voilà comment ces lunettes, qui ont d'abord émergé dans le monde du gaming, font petit à petit leur bout de chemin dans d'autres secteurs.


(eh/jy) 

Plus d'info ICT , Jobs d'avenir , Lieu de travail , Détente

19/12/2016