Heureux au travail
Précédent

1 de 803

Suivant

Vous avez besoin d'objectifs pour être heureux

Tout le monde a de grands rêves : parcourir le monde à vélo, escalader un sommet, faire de la plongée sous-marine en Australie ou encore occuper un poste avec des responsabilités. Ce n'est que lorsque vous avez coché vos fantasmes les plus fous sur votre bucket list que vous êtes heureux et pensez avoir réussi dans la vie, n'est-ce pas ?

Jusqu'à ce que vous ayez atteint vos objectifs... Cette sensation de bonheur intense lors d'un accomplissement s’avère souvent de courte durée. Certes, vous en gardez d’excellents souvenirs mais, une fois ces succès derrière vous, vous reprendrez rapidement le fil de votre existence. Est-il bon d’avoir des rêves pleins la tête et de vous fixer des objectifs de taille ?

L’enseignant du bonheur

Si nous nous référons au professeur du bonheur Tal Ben-Shahar, de l’université de Harvard, toutes ces réalisations ne nous rendent certainement pas heureux. L'homme est désespéré à l’idée de prédire ce qui le rend heureux. Un poste convoité dans la meilleure agence de publicité du pays ? Une promotion dérobée à un collègue ? En réalité, les déceptions sont souvent au rendez-vous. Alors que vous devriez être heureux, vous vous sentez souvent beaucoup moins bien par la suite car vous avez l’impression que vos meilleures années sont déjà derrière vous.

Vos objectifs ne font-ils que vous rendre malheureux ? Non. Le chemin parcouru pour les atteindre procure beaucoup d'énergie. En revanche, il se peut que vous vous retrouviez dans une impasse au début de votre retraite… De fait, vous aurez généralement atteint la majorité de vos objectifs et risquerez d'apparenter le simple fait de profiter de la vie à de la perte de temps.

Le bonheur est entre vos mains ... 8 to do’s

Le bonheur est fait de petites choses

En résumé, atteindre des objectifs de taille ne vous rendra pas forcément heureux. Par contre, se démener pour atteindre un but et réaliser réellement quelque chose procure énormément de satisfaction. Contradictoire, n'est-ce pas ? Tout l’art est de ne pas viser un seul objectif mais bien de concentrer votre énergie sur une multitude de sous-objectifs.

Une promotion ou une réorientation de carrière ne sont que des exemples parmi tant d’autres, tout comme passer davantage de temps avec vos amis et votre famille. Et que diriez-vous de suivre une formation en boulangerie, courir un semi-marathon ou économiser pour acheter un nouveau vélo de course ? Faites ce que vous aimez, c'est là que réside votre bonheur.

Lisez aussi : Déterminez votre bonheur au travail : 6 conseils

(dt/em/eh) - Source: AD


5 mai 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé