Stress
Précédent

1 de 387

Suivant

Pourquoi procrastine-t-on ? Et quelles en sont les conséquences ?

Les personnes qui procrastinent voient souvent de petites tâches se transformer en montagnes infranchissables. Pourquoi dès lors ne pas vous débarrasser d’une telle attitude ? Pourquoi continuons-nous de reporter les choses que nous n'aimons pas faire ?

Un coup de fil à votre patron, un e-mail à un collègue que vous n'aimez pas, relire l’orthographe d'un document important... Les tâches ne prenant que quelques minutes pour être bouclées sont celles que les gens n'arrêtent pas de remettre à plus tard. Vous reconnaissez-vous dans de telles pratiques ? Vous souffrez probablement de procrastination.

Anxiété et dépression

Le fait de remettre à plus tard, également appelée procrastination, signifie littéralement "garder quelque chose pour le lendemain". Il s'agit de reporter délibérément des tâches que vous devez ou devriez faire, et dont vous savez qu’elles augmenteront votre niveau de stress si vous ne les faites pas tout de suite.

Il n’est guère surprenant que les personnes qui procrastinent de manière chronique sont souvent tendues, dorment moins bien et ont de moins bonnes perspectives. À long terme, ce stress persistant peut même entraîner une dépression ou des troubles anxieux. Cela peut également nuire à vos relations car, lorsque vous procrastinez, vous rompez vos obligations vis-à-vis de vos collaborateurs.

Il n'est pas illogique que des dossiers plus conséquents soient souvent mis de côté. Ceux-ci peuvent vous décourager ou vous épuiser mentalement. Mais que se passe-t-il si vous continuez à reporter vos plus petites tâches ? Celles-ci évoquent le doute, l'incertitude, la peur ou des sentiments d'incompétence. Personne n'aime appeler son patron pour lui annoncer de mauvaises nouvelles, n’est-ce pas ?

Tout est une question d'émotions

Beaucoup de gens pensent que la procrastination est liée à une mauvaise gestion du temps, mais tout dépend de votre humeur. Les procrastinateurs sont généralement très critiques envers eux-mêmes et très préoccupés par leur procrastination.

Cette préoccupation traverse constamment leur esprit et épuise leurs ressources cognitives. Cela réduit leur capacité à résoudre les problèmes et les fait beaucoup réfléchir : qu'est-ce qui ne va pas avec moi ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas continuer ? Il ne commencent seulement ensuite à s'inquiéter de la tâche en elle-même, ce qui ne fait que renforcer leurs émotions négatives.

Extra : La procrastination est génétiquement déterminée. Comment y remédier ?

La règle de deux minutes

Comment pouvez-vous échapper à cette spirale négative ? Lorsque vous savez que la motivation génère souvent l'action, la "règle des deux minutes" peut faire des merveilles. Ne pensez plus aux raisons qui vous poussent à procrastiner, allez droit au but. C’est aussi simple que cela !

La prochaine fois que vous sentirez tout votre corps protester à l’idée d’effectuer une tâche, demandez-vous quelle est la prochaine action que vous devez entreprendre pour accomplir cette petite tâche en question ? De cette façon, vous détournerez l'attention de vos émotions et vous concentrerez sur l'action à entreprendre.

Une autre astuce pratique consiste à masquer les petites tâches dans des tâches plus importantes et plus conséquentes. Appelez votre patron pendant que vous téléchargez des documents, envoyez des e-mails moins agréables pendant que votre patron relit votre document... Cela aide non seulement à éviter le sentiment de perte de temps, mais fournit également une incitation supplémentaire à masquer les émotions négatives qu'une tâche invoque.

Lisez aussi : 11 conseils ultimes contre la procrastination

Soyez indulgent à votre égard

Selon les psychologues, l'auto-compassion est une clé importante pour que les procrastinateurs se remettent sur le droit chemin. Qu'est-ce que l'auto-compassion ? Soyez indulgent à votre égard. Vous blâmer d'avoir reporté des choses dans le passé peut vous rendre moins susceptible de procrastiner au sujet d'une tâche similaire à l'avenir. De plus, votre stress diminuera et vous vivrez davantage dans la réalité que dans votre tête.

En savoir plus : 10 habitudes de travail qui vous rendent moins productifs

(dt/em/eh) - Source: BBC


3 mai 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé