Etudiant jobiste
Précédent

1 de 68

Suivant
Job d’étudiant : foire aux questions (FAQ)
job d'étudiant FAQ
Vous aimeriez travailler en tant qu'étudiant... Est-ce possible ? Existe-t-il des conditions particulières ? Quelle sera votre rémunération ? Pouvez-vous faire des heures supplémentaires ou prendre des congés ? Votre job étudiant affecte-t-il votre insertion professionnelle et/ou la déclaration d’impôts de vos parents ? Nous répondons à toutes ces questions (et bien d'autres) ci-dessous...
Qui peut travailler en tant qu'étudiant ?
Vous pouvez travailler en tant qu'étudiant si vous avez terminé votre premier degré d’études secondaires dans son intégralité, si vous avez suivi un enseignement obligatoire à temps plein et si vous avez au moins 15 ans. Il n’y a pas d’âge maximum prévu mais vous devez garder à l'esprit que, en tant qu'étudiant, vous n'êtes pas autorisé à avoir un statut différent. En savoir plus...
En tant qu’étudiant, puis-je effectuer n'importe quel type de travail ?
Non. Les étudiants font partie d'une catégorie d'emploi spécifique. En effet, ils n’ont en principe aucune expérience professionnelle et courent donc un plus grand risque d'accidents du travail. Dans la plupart des cas, des mesures préventives sont prises pour les étudiants jobistes. Il arrive parfois même que certaines tâches soient tout simplement interdites aux étudiants car trop risquées. En savoir plus...
Combien un étudiant peut-il gagner ?
En règle générale, en tant qu'étudiant, vous avez droit au même salaire que les autres salariés appartenant à la même catégorie, compte tenu de vos qualifications professionnelles et de votre âge. Depuis le 1er avril 2022, le RMMG (Revenu Minimum Mensuel Garanti, CCT n°43) s'élève à 1.806,16 euros pour les salariés âgés de 18 ans ou plus. Un pourcentage du RMMG est calculé pour les salariés les plus jeunes, sans compter les éventuelles heures supplémentaires prestées. En savoir plus...
Combien de temps puis-je travailler en tant qu'étudiant ?
Vous pouvez travailler un maximum de 475 heures par année civile. Celles-ci peuvent être prises en toute liberté au cours de l'année. La durée normale de travail d'un job étudiant est en moyenne de 8 heures par jour et de maximum 38 heures par semaine. Il existe des exceptions dans certains secteurs comme l’Horeca. En savoir plus...
En tant qu’étudiant, puis-je faire des heures supplémentaires ?
Si vous avez moins de 18 ans, vous n'êtes en principe pas autorisé à effectuer des heures supplémentaires à moins qu'il y ait une raison claire pour le justifier, comme par exemple une augmentation soudaine ou inattendue de la quantité de travail. Les étudiants jobistes de plus de 18 ans sont autorisés à effectuer des heures supplémentaires et sont alors soumis aux mêmes règles que les salariés réguliers de l'entreprise. Et oui, vous serez davantage rémunéré pour vos heures supplémentaires ! En savoir plus...
Quand dois-je payer des impôts en tant qu'étudiant travailleur ?
Si vous gagnez moins de 13.242,86 euros par an, vous ne payez pas d'impôts. Il s'agit d'un montant brut, valable depuis 2022, après déduction des cotisations sociales. Ce montant est indexé annuellement. En savoir plus...
Un étudiant reste-t-il fiscalement à charge de ses parents ?
Tout dépend de ce que vous gagnez en tant qu'étudiant. Pour les revenus de l’année 2022 (année d'imposition 2023), vos revenus nets ne peuvent excéder 3.490 euros si vos parents sont mariés ou 5.040 euros s'ils sont considérés comme vivant seuls. Le montant est encore plus élevée pour un étudiant atteint d’un handicap. En savoir plus...
Est-ce que je perds mes allocations familiales si je travaille en tant qu'étudiant ?
Si vous avez moins de 18 ans, vous avez droit sans conditions aux allocations familiales. Vous avez 18 ans ou plus ? Aucun problème, vous recevrez encore vos allocations familiales jusqu'à votre 25ème anniversaire même si vous travailler comme étudiant. Attention, vous ne pouvez toutefois pas travailler plus de 475 heures par an. En savoir plus...
Un étudiant peut-il travailler la nuit ?
Non. Le travail de nuit (entre 20h00 et 6h00) est en principe interdit en Belgique, mais il existe une longue liste d'exceptions selon le secteur ou la nature du travail effectué. Si vous avez moins de 18 ans, les réglementations sont encore plus strictes. Dans certains cas, vous pourrez encore travailler après 20h00 mais vous aurez obligatoirement besoin d’un temps de repos d'au moins 11 ou 12 heures (si vous avez moins de 18 ans) avant de pouvoir reprendre le travail. En savoir plus...
En tant qu'étudiant, puis-je travailler le dimanche ou un jour férié ?
Non. Travailler le dimanche ou un jour férié est en principe interdit en Belgique mais il existe de nombreuses exceptions. Si vous avez moins de 18 ans, vous avez droit à un jour de repos supplémentaire avant ou immédiatement après le dimanche ou le jour férié en question. Dans certains cas, des dérogations sont envisageables si vous avertissez l’inspection sociale de vos intentions. En savoir plus...
Ai-je droit à des vacances lorsque je travaille comme étudiant jobiste ?
Non, en tant qu'étudiant jobiste, vous ne pouvez pas prendre de congés payés. En Belgique, vous n'accumulez des droits aux congés que si vous étiez assujetti à la sécurité sociale l'année précédente. Les étudiants sont exemptés des cotisations ONSS et n'ont donc pas droit aux congés payés. Vous n'avez droit au repos compensatoire qu’après avoir effectué des heures supplémentaires. Si nécessaire, vous pouvez utiliser le "petit chômage", dans un certain nombre de cas déterminés par la loi. En savoir plus...
Ai-je droit au 'petit chômage' en tant qu'étudiant jobiste ?
Oui. Le règlementation du 'petit chômage' s'applique à tout le monde, y compris les étudiants jobistes. Vous pourrez donc légalement vous absenter du travail tout en étant payé, à condition bien sûr que votre absence vous donne droit à des jours de 'petit chômage'. Il est préférable de vous renseigner auprès de votre employeur à ce sujet. En savoir plus...
Ai-je une période d'essai en tant qu'étudiant ?
Oui, en tant qu'étudiant jobiste, vous travaillez toujours à titre d'essai pendant les 3 premiers jours. Jusqu'à la fin du troisième jour de travail effectivement presté, une entreprise peut résilier votre contrat sans préavis ni indemnité. Si vous le souhaitez, vous pouvez également arrêter votre job d’étudiant sans conséquences pendant cette période. En savoir plus...
Quelle est la différence entre un étudiant jobiste et un étudiant travailleur ?
Un étudiant jobiste peut travailler au maximum 475 heures par an. Un étudiant travailleur est un étudiant qui travaille plus de 475 heures par an. Dans ce dernier cas, la loi vous considère comme un simple salarié et un régime différent s’applique au niveau de vos cotisations sociales, votre pécule de vacances, etc. En savoir plus...
Mon job d’étudiant impacte-t-il mon temps d'insertion professionnelle ?
Oui, c'est possible. Vos périodes d'emploi dans le cadre d'un job étudiant peuvent avoir un impact sur la durée de votre période d'insertion professionnelle. Les jours que vous travaillez en tant qu'étudiant jobiste comptent à partir du 1er août comme du temps d'insertion professionnelle. Vos journées prestées avant le 1er août ne sont pas prises en compte. En savoir plus...
Dois-je m'inscrire à la mutuelle en tant qu'étudiant jobiste ?
Non, sauf si vous atteignez l'âge de 25 ans ou que vous gagnez plus de 4.877,16 euros brut par an (moins de 21 ans) ou 6.502,88 euros brut par an (21 ans ou plus). En savoir plus...
Un job étudiant affecte-t-il ma bourse d'études ?
Non. La demande de bourse est calculée en fonction des revenus du ou des parents deux ans avant la demande. Vos revenus d'étudiant ne sont jamais comptabilisés, même si vous n'êtes plus fiscalement à charge de vos parents. Les revenus de votre job d’étudiant n'ont donc aucune influence sur votre bourse d'études. En savoir plus...
Les étudiants jobistes doivent-ils payer un précompte professionnel sur leurs revenus ?
En principe oui... sauf s’ils ont un contrat de travail écrit et qu’ils travaillent au maximum 475 heures (réparties sur toute l'année civile) et qu'aucune cotisation sociale (hors cotisations de solidarité) n'est due sur leur salaire. Dans ce cas, en tant qu'étudiant jobiste, vous n'avez pas à payer de précompte professionnel. En savoir plus...
Que faire si le salaire de votre job de vacances n'a toujours pas été payé ?
Votre employeur doit payer votre salaire en temps et en heure, même si aucun accord écrit n'a été conclu à ce sujet. Votre salaire doit être versé au plus tard à l'heure fixée par la convention collective de travail (CCT) ou par le règlement de travail de l’entreprise en question. Si rien n'est explicitement indiqué, votre salaire doit être payé au plus tard le quatrième jour ouvrable suivant le mois pendant lequel vous avez travaillé. À partir de ce moment, vous pouvez exiger le paiement de votre salaire au moyen d'une lettre recommandée ou par l'intermédiaire d'un avocat. Votre employeur vous doit également des intérêts en cas de retard de paiement ! En savoir plus...
Puis-je démissionner en tant qu'étudiant ?
Oui. Vous pouvez démissionner moyennant un préavis (par écrit). La durée de votre préavis dépend de la durée de votre contrat : si celui-ci a été conclu pour une durée supérieure à un mois, vous devrez encore travailler 3 jours après votre démission. Dans tous les autres cas, votre délai de préavis ne durera que 1 jour. En savoir plus...
Puis-je être licencié en tant qu'étudiant jobiste ?
Oui, votre contrat de job d’étudiant peut être résilié par anticipation par votre employeur. Si vous êtes licencié en tant qu'étudiant, votre délai de préavis sera de 3 ou 7 jours selon la durée de votre contrat (moins ou plus d'un mois). Votre délai de préavis commencera le lundi suivant la semaine au cours de laquelle le préavis a été signifié. En savoir plus...
Je suis un jeune en situation de handicap, puis-je tout de même effectuer un job d’étudiant ?
Bien sûr ! Il existe des organisations aidant les jeunes en situation de handicap ou de maladie chronique à trouver un job d’étudiant sur mesure. Avec chaque étudiant, les bénévoles examinent quels ajustements sont nécessaires sur les lieux de travail. Une telle collaboration n'est pas seulement une bonne expérience d'apprentissage pour l'étudiant, les entreprises en tirent également des leçons. Et il s’agit d'un pas de plus vers un marché de l’emploi accessible à tous. En savoir plus...
Que se passe-t-il si je tombe malade pendant que je travaille comme étudiant ?
En cas de maladie, vous devez, en tant qu'étudiant jobiste, informer immédiatement votre employeur de votre incapacité de travail. Bien que vous soyez en principe couvert par votre contrat de travail en tant qu'étudiant, vous n'aurez dans la plupart des cas malheureusement pas droit à un salaire garanti, sauf si vous travaillez pour le même employeur depuis plus d'un mois. En savoir plus...
Un job d’étudiant est-il bon pour trouver un "vrai" job ?
Oui, selon une étude de l'Université de Gand, les jeunes qui ont travaillé pendant leurs études ont jusqu'à 24% de chances supplémentaires de trouver un emploi 3 mois après la fin de leurs études, et ce par rapport aux personnes n’ayant jamais fait de job d’étudiant. De fait, ils sont mieux informés des possibilités d'emploi parce qu'ils sont plus productifs et qu'ils montrent clairement qu'ils ont envie de travailler. En savoir plus...
Comment mentionner judicieusement mes jobs d’étudiant sur mon CV ?
Dans un premier temps, faites une sélection de vos jobs d’étudiant les plus pertinents. Choisissez les bons intitulés de poste et recherchez les mots justes pour décrire vos fonctions. Enfin, mentionnez les compétences et qualités que vous avez acquises. En savoir plus...
Que doit contenir le contrat de mon job d’étudiant ?
Quoiqu’il advienne, une convention écrite doit être établie pour votre job d’étudiant et celle-ci doit être signée au plus tard lorsque vous commencez à travailler. Ce contrat doit mentionner clairement les dates de début et de fin de la période de travail, la description de votre fonction, le salaire convenu et les heures de travail par jour et par semaine. Si le contrat n'a pas été rédigé par écrit ou ne contient pas toutes ces informations obligatoires, vous pouvez, en tant qu'étudiant, résilier le contrat à tout moment sans avoir à respecter de délai de préavis ni à payer de frais de résiliation. En savoir plus...

Avez-vous encore des questions relatives aux jobs d’étudiant auxquelles vous n'avez pas trouvé réponse ci-dessus ? Envoyez-les nous via l’adresse redactie@jobat.be et nous ferons en sorte de vous répondre dès que possible !

(kv/eh)

En savoir plus
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé
Les plus lus
  1. 1 Que reste-t-il de votre salaire brut ?
  2. 6 À combien de jours de vacances ai-je droit?
  3. 2 8 métiers qui peuvent faire de vous un millionnaire
  4. 7 Quelle est la différence entre un manager et un directeur ?
  5. 3 Calculez le montant de vos allocations de chômage
  6. 8 10 conseils pour réussir dans sa vie professionnelle et sa vie privée
  7. 4 Exemple d'une bonne lettre de motivation
  8. 9 Comment prendre sa retraite à moins de 65 ans ? 9 conseils
  9. 5 Voici les 10 personnes les plus riches de tous les temps
  10. 10 Job d’étudiant : foire aux questions (FAQ)