Etudiant jobiste
Précédent

1 de 33

Suivant
Article suivant:

Un job d’étudiant impacte-t-il le temps d'insertion professionnelle ?

Un étudiant jobiste reste-t-il à charge de ses parents ?

étudiant jobiste
Les parents ayant des enfants fiscalement à leur charge doivent payer moins d'impôts. Si un enfant fait un job étudiant et gagne plus que la limite légale, il ne devient plus à charge de ses parents et ceux-ci doivent payer plus d'impôts.

Les parents bénéficient d’une majoration de la quotité de revenus exemptés d’impôts pour les enfants qui sont à leur charge. Un job d’étudiant n’y change généralement rien. Tout dépend de ce que l’étudiant jobiste gagne (au sens large du terme, les 'moyens de subsistance nets'). Si ses revenus restent inférieurs à la limite légale prévue pour les personnes à charge, rien ne change à la situation fiscale des parents.

Pour l'année de revenus 2022 (année d'imposition 2023), le revenu net de l’étudiant ne peut excéder 3.490 euros si ses parents sont fiscalement considérés comme conjoints, ou 5.040 euros s'ils vivent seuls. Pour un étudiant en situation de handicap dont le père ou la mère vit seul, le plafond est de 6.400 euros.

Lisez aussi : Combien gagnez-vous en tant qu'étudiant jobiste ?

Comment détermine-t-on le montant des ressources nettes d’un étudiant ?

  • On entend par ressources nettes tous les revenus (réguliers ou occasionnels, imposables ou non) de l’étudiant, comme par exemple les indemnités d'un contrat d'apprentissage ou d'un contrat étudiant, les indemnités de chômage, les prestations d'assurance maladie et invalidité,...
  • Les allocations familiales, les allocations d'études et les pensions alimentaires jusqu'à 3.490 euros par an (montant pour l'année de revenus 2022) n’en font pas partie.

Attention : la première tranche de 2.910 euros (année de revenus 2022) gagnée grâce à des jobs d’étudiant n’est pas considérée comme un moyen de subsistance. Par ailleurs, des frais professionnels peuvent être déduits. Il s’agit soit des frais professionnels réels, si ceux-ci peuvent être prouvés, soit d’une déduction forfaitaire de 20% (avec un minimum de de 480 euros pour l'année de revenus 2022).

CHECK : Combien un étudiant peut-il gagner ?

Exemple :

En 2022 (année d'imposition 2023) vous avez perçu un salaire d’étudiant jobiste de 5.000 euros (après déduction des cotisations de sécurité sociale ou de solidarité). Seul le montant au-dessus de 2.910 euros, soit 2.090 euros, est pris en compte comme moyen de subsistance. Après déduction des frais fixes (2.090 euros x 20 % = 418 euros, avec un minimum de 480 euros), le montant net dans cet exemple est donc de 1.610 euros. Celui-ci est en dessous de la limite légale, donc en tant qu'étudiant jobiste, vous restez fiscalement à charge de vos parents.

À la recherche d’un job d’étudiant ? Consultez nos offres d’emploi du moment !

Quelles sont les conséquences pour vos parents si vous n’êtes plus à leur charge ?

Vos parents bénéficient d’une réduction d’impôts lorsque vous êtes fiscalement à leur charge. Si vous gagnez plus que la limite (voir plus haut), vos parents perdront la réduction d’impôts, en fonction des charges et de la situation familiale. Plus il y a d’enfants à charge, plus la perte sera grande. Un ménage avec un seul enfant à charge aura tout à gagner si l’étudiant bénéficie de revenus professionnels importants.

Extra : 4 questions cruciales au sujet des jobs d'étudiant

(lm/eh) – Sources : SPF Finances/Securex/Wikifin – Tous nos remerciements à Deloitte Legal




 
4 juillet 2023
D'autres ont également regardé
Les plus lus
  1. 1 Que reste-t-il de votre salaire brut ?
  2. 6 Faut-il toujours un certificat médical en cas d’absence pour maladie ?
  3. 2 Calculez votre délai de préavis
  4. 7 Testez votre connaissance du néerlandais
  5. 3 Comment rédiger mon CV ? 4 exemples de CV à utiliser
  6. 8 La position parfaite pour un travail sur écran
  7. 4 Voici les 10 emplois les mieux rémunérés en Belgique
  8. 9 Comment puis-je demander ma pension ?
  9. 5 Réponses à toutes vos questions sur les flexi-jobs (FAQ)
  10. 10 Job d’étudiant : foire aux questions (FAQ)