Les fonctions techniques dans le secteur automobile : les clés de l’avenir

"Auparavant, un client intéressé se rendait en moyenne quatre fois au garage avant d’acheter un véhicule. Maintenant, il ne vient plus qu’1,4 fois" (Sjoerd Zijlstra, responsable des formations techniques).

Le secteur automobile est l’industrie par excellence où les développements techniques évoluent de façon fulgurante. Educam, le centre de connaissance et de formation du secteur automobile, aide les écoles et les garages à rester dans le coup.

Systèmes d’alimentation électriques, radars, capteurs pour prévenir des accidents ou voitures complètement autonomes, les avancées technologiques au sein de nos véhicules ont le vent en poupe.

Le secteur réalise que la formation constante de techniciens spécialisés est une nécessité absolue. Il est également important que les écoles aient la possibilité de mettre leurs élèves en contact avec les derniers développements. Educam a été créé à cet effet.

"Educam se compose en fait de deux volets", explique Sjoerd Zijlstra, responsable des formations techniques. "D'une part, nous sommes une asbl qui met en place une politique de formation telle qu’elle devrait être prévue dans les conventions collectives des garages, la carrosserie et la métallurgie. D'autre part, nous officions en tant que centre de formation pour les clients commerciaux. Nous leurs offrons à la fois des formations techniques et non techniques."

Quatre-vingts tonnes

Educam met principalement l’accent sur les voitures mais s’oriente aussi vers les vélos ou les quatre-vingts tonnes. "L'évolution va très vite, et ce à tous les niveaux", explique Sjoerd Zijlstra. "Une carrosserie datant d’il y a dix ans n’est pas comparable à ce que l’on trouve en 2017. Si vous souhaitez restaurer une voiture moderne en toute sécurité et selon les normes des fabricants, une formation continue est indispensable."

Educam
Un autre sujet brûlant dans le monde est l'avènement de la voiture électrique. En plus du niveau technique, la sécurité doit être travaillée. Ces deux aspects diffèrent totalement avec ceux des voitures classiques. "Entretemps, au cours des dernières années, nous avons autorisé dix mille personnes à travailler sur des modèles électriques et hybrides. C’est de bonne augure, surtout lorsque l’on sait qu'environ 26.000 personnes travaillent dans ce secteur et que ces types de véhicules ne représentent encore qu’un pourcent de l’ensemble du parc automobile. Cela ne fera qu'augmenter à l'avenir."

Formation en vente

Le plus grand centre de formation Educam est situé en Flandre orientale, à Lokeren. En Wallonie il se situe à Liège. Enfin, il existe également des succursales à Kontich, Melle et Hasselt. Celles-ci accueillent des étudiants provenant des quatre coins de Flandre. Sjoerd Zijlstra : "L'année dernière, nous avons formé 147 enseignants et 1178 'élèves'. Mitsubishi, Ford, Peugeot et Nissan nous envoient également leurs travailleurs pour suivre une formation avancée. Nous travaillons aussi beaucoup avec les écoles techniques. Pour celles-ci, l’investissement dans du matériel pédagogique n’est pas toujours évident. Ici, elles peuvent travailler avec les derniers équipements et technologies."

Educam
Outre les formations purement techniques, Educam propose des cours de gestion et de vente. Beaucoup de choses ont changé ces dernières années, et ce même dans la manière dont les voitures sont vendues, déclare Sjoerd Zijlstra. "Auparavant, un client intéressé se rendait en moyenne quatre fois au garage avant d’acheter un véhicule. Maintenant, il ne vient plus qu’1,4 fois et a déjà préalablement fait des recherches sur Internet au sujet de la voiture. Cela ne veut pas dire que, en tant que vendeur, vous n’avez qu’une seule chance de lui faire conclure une vente."

Clé en or

Une dernière mission à laquelle Educam collabore est la promotion générale des professions dans les garages. L’évènement le plus célèbre est le concours annuel de la 'Clé en or'. "Toutes les écoles techniques peuvent proposer à leurs étudiants d’y participer", explique Sjoerd Zijlstra. "A Lokeren, ils se défient les uns les autres pendant une journée d’essais techniques. Le gagnant reçoit une clé en or symbolique. L’école se voit même fournir une voiture pouvant être utilisée comme matériel pédagogique. Cette année, il s’agit d’une Toyota toute neuve."

(eh/jy) 

Plus d'info ICT , Jobs d'avenir , Mobilité et transport

08/06/2017