Trouver un nouveau job ne se fait pas sur Facebook ou Twitter

70% des chercheurs d'emploi belges se tournent vers les réseaux sociaux pour en savoir plus au sujet de leur futur employeur.

Les médias sociaux sont perçus comme un bon canal pour trouver de l'information sur un employeur potentiel, mais pas pour décrocher un nouvel emploi.


Seulement 5% des travailleurs belges choisissent les médias sociaux comme point de départ lors de leur recherche d'offres d'emploi. Il y a donc une préférence pour les canaux plus traditionnels tels les agences de recrutement ou les plateformes d'emplois : 9 chercheurs d'emploi sur 10 y font appel.


Ces résultats sont en forte contradiction avec la manière dont les Belges recherchent une entreprise ou une organisation pour laquelle ils seraient intéressés de travailler. 7 personnes sur 10 se tournent vers les réseaux sociaux pour en apprendre davantage.


De plus, 32% sont d'accord que les commentaires et mises à jour publiées sur les médias sociaux influencent leur perception d'un employeur potentiel. Telles sont les principales conclusions d'une enquête menée par le bureau de recrutement spécialisé Walters People.

Les employeurs devraient effectuer une approche à deux volets

Alors que les résultats prédisent que les employeurs atteindront le plus grand nombre de chercheurs d'emploi au travers de méthodes traditionnelles, il faudrait également créer une forte présence sur les réseaux sociaux de manière à pouvoir attirer les meilleurs candidats.


Avec 70% des candidats se tournant vers Linkedin, Twitter et Facebook pour en savoir plus sur un employeur potentiel, les médias sociaux sont un excellent moyen pour améliorer le profil de l'employeur.

Une présence positive sur les réseaux est importante pour les candidats

Les demandeurs d'emploi sont conscients que leur présence sur les réseaux sociaux doit être acceptable pour les employeurs actuels et futurs. 83% prennent en compte le fait que les employeurs aient effectué des recherches à leur sujet lorsqu'ils postulent, et 70% déclarent ne pas y attacher d'importance.


D'autre part, les résultats indiquent aussi clairement que les candidats souhaitent séparer le réseautage virtuel de leurs vies professionnelles. Seulement 28% indiquent être connectés avec des collègues sur toutes les plateformes sociales, y compris les plus "privées" telles Facebook.


L'étude a impliqué 654 demandeurs d'emploi principalement âgés entre 20 et 34 ans et travaillant soit à temps partiel (17%) soit à temps plein (46%).


Walters People recrute des professionnels pour des contrats temporaires et des postes permanents juniors en comptabilité, fiscalité, trésorerie, finance, banque, ressources humaines, business support, vente interne et jobs d'étudiant. Walters People fait partie du Robert Walters Group. www.walterspeople.be 


(EH) Source : Walters People 

Plus d'info Médias sociaux , Comment trouver des offres d'emploi?

08/12/2014