L’habit fait le candidat : 5 conseils d’expert

Le look à l’entretien d’embauche est bien plus important que l’on ne pense. Les futurs employeurs ont, en un coup d’œil, vu si le candidat colle ou non à leur entreprise.

Un entretien d’embauche en soi est déjà assez stressant, la dernière chose pour laquelle vous voulez vous en faire, ce sont bien vos vêtements. Les conseils de Lien Degol, coach en relooking...

1. Découvrir la culture d’entreprise du futur employeur

Naturellement, vous faites avant votre entretien de sélection, toutes les recherches utiles sur la culture d’entreprise de l’employeur chez qui vous postulez. Cherchez les réponses à des questions comme « dans quel secteur l’entreprise est-elle active ? », « avec quels types de personnes dois-je collaborer ? », etc. L’annonce dit-elle clairement qu’il y règne une culture d’entreprise informelle ? Alors, c’est sûr, tout le monde ne va pas défiler en costume cravate. Découvrez plus d’infos sur le code vestimentaire qui s’applique, via les personnes que vous connaissez dans l’entreprise ou relevant d’un secteur comparable, ou grâce au site de l’entreprise. Pensez aux individus qui travaillent dans votre business. Comment s’habillent-ils ?

2. Look neutre

Des piercings ou des tatouages trop voyants détournent l’attention, lors d’un rendez-vous de sélection, de ce que vous avez à raconter et sont donc hors de propos. Lien Degol conseille de laisser à la maison de tels éléments appartenant à votre style de vie. Erigez une frontière claire entre le professionnel et le privé et évitez de porter en pareille occasion votre t-shirt fétiche « Save the Dolphins » ou « Guns ’n Roses World Tour ». Ce n’est pas comme cela que vous paraitrez professionnel ou même intéressé par le poste.

3. Marques de luxe à proscrire

Il vaut mieux éviter de postuler dans des marques de vêtements telles que Louis Vuitton, Louboutin ou Chanel, selon Lien Degol. «Cela donne l’impression que vous n’avez pas vraiment besoin d’argent et donc du job non plus. Naturellement, cela dépend de la fonction qui est en jeu. On sera plus sensible au look extérieur d’un account manager que d’un magasinier, par exemple.

4. Solliciter en hiver

Solliciter en hiver peut être encombrant. Grosse veste, bottes confortables, châle, bonnet, pas très élégant, tout cela. Essayez de les enlever avant d’entrer en entretien. Même si vous ne venez pas en voiture, le mieux est d’utiliser un grand sac et d’y glisser votre vêtement de rechange. Les chaussures d’hiver peuvent être, par exemple, troquées contre des escarpins et laissées à la réception.

5. Plutôt trop formel qu’informel

Enfin, retenez qu’un look trop formel est toujours préférable à un casual excessif . Les femmes qui n’aiment pas s’habiller ou porter des jupes, peuvent se contenter d’un pantalon bien net. Evitez surtout, lors de votre première rencontre, de porter un jeans, tout autant que les chewing-gums, les piercings et les tatouages. C’est absolument à éviter.

Sources : « De juiste look op je werk », un livre du coach en relooking Lien Degol, Editions Van Halewijck. Photo: Vitaya.be

Plus d'info Tenue vestimentaire , Entretien d'embauche

16/10/2012