Les jeunes saisissent de nouvelles opportunités de formation en tant que déménageurs

Il y a peu de temps, ils étaient chômeurs de longue durée et leur expérience se limitait à quelques missions temporaires. Aujourd'hui, ces cinq jeunes sont fiers d'être les ambassadeurs de la société de déménagement 'DAC'. Ils ont eu l'opportunité de décrocher un contrat fixe au sein de cette entreprise, une chance que ces travailleurs fraîchement engagés ont saisi des deux mains.

15 janvier 2018

Partager

Quatre des jeunes déménageurs accompagnés des représentants de l'entreprise 'DAC'. Un bel exemple de projet réussi."

"Nous avions du mal à trouver des déménageurs ayant un permis de conduire", explique Senay Usta, coordinateur de l'entreprise de déménagement 'DAC'. "Les personnes disposant d'un permis de conduire sont très prisées et optent le plus souvent pour un emploi où elles ne doivent que conduire et pas éffectuer de tâches physiquement lourdes. Nous avons constaté ce problème en visitant la ville de Genk. L'administration de la ville était à la recherche d'entreprises prêtes à donner une chance à des personnes qui étaient au chômage depuis longtemps. Yvo Claassen, notre directeur, a été immédiatement partant et nous nous sommes concertés afin d'élaborer un projet sur mesure. Nous avons créé une structure appelée 'Ambassador'."

"Ambassador est une asbl disposant de moyens octroyés par le Service Public Fédéral de l'emploi. Elle veille à fournir des formations continues dans le secteur du déménagement", explique son coordinateur Juan Caballero. "Nous connaissons les exigences spécifiques relatives à de tels profils : flexibilité, précision, service à la clientèle, etc. D'autre part, nous savons comment approcher les candidats provenant de milieux moins favorisés, à savoir des jeunes chômeurs sans qualification et issus de l'immigration. Il s'agit d'un défi de taille que nous souhaitons relever : leur offrir un contrat de travail. Vu que la population est vieillissante et que la guerre des talents est fort présente dans notre économie, nous aurons besoin de beaucoup de monde pour combler nos postes vacants."

Sensibilisation sur le terrain

La nouvelle relève de déménageurs est très enthousiaste au sujet des formations dont elle bénéficie et du travail accompli. "Nous avions tous difficile à trouver un emploi stable", déclarent Bodhi Lemmens, Kenzo sirek, Onur Kalin et Davide Cianci. (Leur cinquième équipier, Leander Mulders a dû passer son examen de chauffeur au moment de l'interview). "Nous étions très heureux d'avoir la chance d'effectuer un travail varié et de bénéficier d'une sécurité en matière d'emploi."

Les candidats ont pris connaissance de ce projet via leur coach professionnel, le VDAB et le bouche-à-oreille. "Nous aimons travailler à l'extérieur et nous sommes immédiatement bien entendus pendant les formations", déclarent-ils. "Le déménagement est un travail d'équipe et bien plus technique que nous ne le pensions. Il faut faire preuve de beaucoup de prudence car nous manipulons souvent des objets coûteux et fragiles. Chaque pièce à une grande valeur affective aux yeux des clients. D'autre part, il faut travailler très efficacement."

Piano

Notre équipe a appris beaucoup en l'espace d'un mois. "Comment emballer et attacher des affaires, les différentes techniques de portage, l'estimation du volume qui rentre dans un ascenseur, le nombre de mètres cubes que compte un camion,... Nous avons également dû effectuer des taches plus pointilleuses telles le déplacement d'un piano et de meubles anciens. Petit à petit, nous sommes devenus de véritables déménageurs. Nous aimons tous notre travail et rencontrons des personnes différentes tous les jours, ce qui est très enrichissant d'un point de vue social. Oui, nous pensons effectuer ce métier jusqu'à l'âge de notre pension !"

(eh/jy/km) - Photo: (dm) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.