S’ils ne sont pas stimulés auprès des jeunes, les emplois technologiques dépériront

Peu de personnes optent pour une carrière de technicien. Il ne reste dès lors plus que deux options pour combler cette pénurie sur le marché du travail : importer de la main d’œuvre étrangère ou encourager le plus grand nombre possible de jeunes à opter pour des études techniques. L’entreprise 'P & V Elektrotechniek', basée à Heusden-Zolder, investit beaucoup dans les formations, et ce dans l’espoir de pouvoir remplir plus facilement les postes techniques vacants.

17 septembre 2018

Partager

Chez P & V Eletrotechniek, les étudiants peuvent travailler avec des matériaux modernes.

Un canal important pour promouvoir l'afflux de profils techniques consiste à augmenter le nombre de diplômés ayant une formation technique. Avant d'y arriver, les jeunes doivent bien sûr être incités à opter pour ces orientations. De nombreuses organisations telles que le VDAB, des associations de l'industrie et les entreprises elles-mêmes font des efforts importants pour les enfants et convainquent leurs parents des atouts des postes d'ingénieurs, de techniciens de maintenance, d'installateurs de climatisation, d'opérateurs de machines ou de programmeurs informatiques.

Complexe

P & V Elektrotechniek est l'un des porte-parole de la promotion des professions techniques. L'entreprise établit des partenariats étroits et individuels avec des écoles et participe à de nombreuses initiatives en matière d'éducation. "Nous répondons également aux besoins individuels des écoles afin de combler l'écart entre l'éducation et le marché du travail", déclare Joris Vrancken, CEO de P & V Elektrotechniek. "L'avantage pour nous est que nous pouvons facilement trouver des ingénieurs et d'autres candidats techniquement qualifiés pour renforcer notre équipe."

Compte tenu de la forte croissance de l'entreprise, il est presque obligatoire d'opter pour un rapprochement avec l’enseignement. Sinon, les fonctions dépérissent. "Tant en termes d'ingénierie que d'assemblage, la construction de panneaux solaires est un métier très spécifique", poursuit Joris Vrancken. "Même dans l'enseignement spécialisé, la construction de panneaux solaires ne représente qu'une petite partie de la formation. De plus, la complexité et l'intégration des techniques ont énormément augmenté et l'écart entre l'éducation et la pratique s'est encore accru."

Personnalisation

P & V Elektrotechniek prend diverses initiatives. "Nous avons créé un campus au sein de l'entreprise", explique le COO Ghislain Hardy. "Les étudiants connectent la théorie à la pratique sous la direction d'experts de notre entreprise. En fonction des besoins spécifiques de l'école, nous développons un parcours sur mesure pour l'étudiant. Les écoles de Beringen, Tongres et Bilzen, mais aussi les collèges PXL et Thomas More y son déjà familiers et nous examinons aussi les possibilités de visites d'entreprises et de stages."

Enfin, P & V siège dans une série de conseils d’administration dans le but de façonner ses formations à l’aide d’enseignants et d’hommes d’affaires. L’entreprise est très enthousiaste au sujet de projets tels que la 'First Lego League' (un projet interdisciplinaire d'Agoria), 'Limburg stem taf’ (RTC Limburg) et enfin une collaboration sur le campus T2 de Genk. "Cela demande naturellement beaucoup de temps, d'efforts et de créativité mais cela portera surement ses fruits à l’avenir", conclut Joris Vrancken.

(eh) - Photo: (HBvL)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.