Recevoir une somme d’argent pour le transfert d’un employé ?

Vous êtes jaloux des gros montants perçus par les joueurs de football pour leur transfert vers une autre équipe ? Dirk Vanstipelen, directeur de Syntra Limbourg, propose que les grandes entreprises paient également des frais de transfert lorsqu’elles engagent des talents prometteurs provenant de PME.

3 janvier 2018

Partager

Christian Benteke a reçu 46,5 millions d'euros il y a deux ans pour son transfert à Liverpool. Manchester City a déboursé pas moins de 75 millions d'euros pour recruter Kevin De Bruyne. De tels montants sont monnaie courante dans le monde du football. Du moins quand il s’agit de jeunes pépites. En effet, le nouveau club paie une 'allocation d'entraînement' lorsqu'il recrute un joueur provenant d'un plus petit club.

Selon Dirk Vanstipelen, directeur de Syntra Limbourg, ce principe peut parfaitement s'appliquer au monde des affaires car il y règne également une 'guerre des talents'. Seules les PME n'ont pas toujours le budget pour embaucher des employés expérimentés. Celles-ci forment souvent par elles-mêmes leurs nouvelles recrues et les perdent ensuite car elles se réorientent vers des grandes entreprises. Il s’agit d’une double perte : tant au niveau des coûts de formation que de la main-d'œuvre de qualité.

Jouer sur le marché

Des frais de transfert pourraient changer la donne. Chaque entreprise recherche les meilleurs travailleurs et, selon Dirk Vanstipelen, elles devraient être prêtes à payer pour y parvenir. Cela permettrait aux PME de former de nouvelles personnes, de garder leurs talents en interne et même de recruter de meilleurs employés.

Dirk Vanstipelen évoque également le fait de permettre aux employés d'être liés à l'entreprise sur base d'un contrat. Ceux qui ont par exemple reçu une ou plusieurs formations supplémentaires ne pourraient pas démissionner avant un certain nombre d'années. La question reste de savoir ce qu’il en est d’un point de vue légal.

Pays-Bas

Une étude effectuée par BNR Nieuwsradio aux Pays-Bas montre que cette idée n'est pas nouvelle. Il semblerait que des frais de transfert soient une bonne solution en tant que garantie supplémentaire pour une entreprise. Il ne reste plus qu’à voir apparaître de vrais exemples pratiques.

(eh/jy) – Source : Made in Limburg

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.