Les francophones moins satisfaits de leur salaire que les flamands

pas satisfait

Selon la dernière enquête menée par Jobat sur les différences entre les secteurs privé et public, les travailleurs francophones seraient moins satisfaits de leurs revenus et moins sûrs de conserver leur place que leurs collègues flamands. Par contre, ils sont plus optimistes quant à leur évolution.

L’enquête, menée par Jobat en collaboration avec Selor et Jobpunt, s'est attachée à interroger, pendant une période de 6 semaines — de mars à avril 2010 — 10.949 travailleurs belges des secteurs public et privé.

Parmi les données étonnantes de cette étude : les francophones seraient moins contents de leur package salarial que leurs homologues du nord du pays.

Dans le secteur public

  • 10 % des francophones sont totalement insatisfaits de leurs revenus pour 4 % seulement côté flamand.
  • 6 % des fonctionnaires francophones sont totalement satisfaits de leurs revenus pour 14% de leurs pairs flamands
   

Dans le privé

  • 10 % également des travailleurs francophones sont totalement insatisfaits de leurs revenus, pour 5 % seulement des employés flamands.
  • 7% des francophones sont très heureux de leur salaire pour 15 % des travailleurs flamands.
   

Par contre, l’étude montre que les francophones sont plus optimistes quant à leurs possibilités de promotion et disent avoir l’ambition de monter les échelons. Et cela qu’ils travaillent pour le secteur privé ou le secteur public.

Enfin, dans le secteur privé, seulement 9% des travailleurs francophones pensent que leur place est «sûre » pour 26 % de leurs homologues flamands.

(fr)    

Plus d'info Jobs d'avenir , Heureux au travail

04/06/2010