Jobs d'avenir Précédent

1 de 263

Suivant

À quel point le consultant énergétique est-il écologique ?

Que fait un consultant en énergie et à quel point est-il écologique ? Chez Engie, les consultants en énergie et leurs Account Managers sont formés pour aider les clients à transiter vers une énergie durable.

14 janvier 2020

Partager

"En tant que père de trois enfants, je voudrais leur laisser un monde vivable", Frédéric Laurent.

Il y a deux ans, le Bruxellois Benoît Kelecom a décidé de donner un nouveau tournant à sa carrière chez Engie. Il a postulé pour le poste de consultant en énergie. "J'étais impatient de relever un nouveau défi mais je voulais aussi contribuer à la création d'un monde écoénergétique. N'est-il pas grand temps que l'économie d'énergie devienne une priorité pour chacun d’entre nous ?"

Que fait Benoît Kelecom en tant que consultant énergétique dans la pratique ? "Une partie cruciale de mon travail consiste à analyser la consommation d'énergie des bâtiments. Dans cette analyse, je me concentre sur l'état de l'enveloppe du bâtiment, les performances de l'installation technique, l'expertise du personnel gérant l'installation et, last but not least, sur le comportement des utilisateurs. Ce n'est que lorsque j'ai cartographié toutes ces facettes que je peux commencer à élaborer un plan d'économie d'énergie". Benoît Kelecom indique que les immeubles qu'il examine sont pour la plupart des espaces de bureaux, des hôpitaux ou des bâtiments d'utilité publique.

Pas des paroles en l’air mais des actions concrètes

Selon Benoît Kelecom, les clients apprécient particulièrement que, en tant que consultant énergétique, il analyse leur performance énergétique d'un œil objectif. "Si nous estimons que l’entretien d’installations doit être amélioré, nous ne manquons pas de le communiquer et, lorsqu’une installation technique doit être renouvelée, nous informons tout simplement les clients de nos observations. Nous ne mettons aucune pression et c'est précisément cette liberté qu'ils ressentent comme un atout."

Benoît Kelecom souligne que les économies d'énergie sont souvent une question de changement de comportement. "C'est la somme de nombreux petits efforts qui permet d'obtenir des résultats. Si vous pouvez combiner un plan d'épargne d’énergie avec un état d'esprit économe en énergie, vous irez loin". Comment Benoît Kelecom envisage-t-il l'avenir de l'énergie ? "Ce que nous faisons aujourd'hui n'est qu'un début. Intégrer les nouvelles formes d'énergie dans notre société de manière cohérente, c'est l'avenir. Mon message aux jeunes est le suivant : "Il est formidable de relever de tels défis énergétiques. Laissez les paroles en l’air de côté et faite place aux actes concrets."

Transition vers l'énergie durable

Transformer les plans d'énergie durable en actions concrètes est également l'objectif de Frédéric Laurent, Account Manager Energy Efficiency & Decentralized Energy Production chez Engie. Son titre de fonction indique qu'Engie veut être non seulement un fournisseur d'énergie pour ses clientsmais s’intéresse aussi aux solutions énergétiques intégrées. "Nous considérons qu'il est de notre devoir d'aider les entreprises à faire la transition vers l'énergie durable. On nous demande souvent comment une organisation peut réaliser ce passage à l'énergie verte ? Nous analysons d'abord comment réduire la consommation d'énergie. Nous étudions ensuite la meilleure façon de générer une énergie verte locale pour cette entreprise spécifique. Est-ce via des panneaux solaires, des éoliennes ou d'autres installations ? Cette question n’est pas toujours évidente mais j'ose dire que, au fil des ans, nous avons accumulé des connaissances et de l'expertise pour formuler une solution à long terme appropriée pour chaque client."

Efficacité énergétique et respectueux du climat

Frédéric Laurent a une formation en marketing. Il y a encore un an, il travaillait comme Account Manager pour familiariser les clients avec le monde de l'énergie verte. "J'ai travaillé comme consultant marketing indépendant pendant plusieurs années, notamment pour Engie. J’aidais les entreprises à développer des solutions énergétiques durables sur le marché. Guider les clients dans leur transition vers l'énergie durable me procurait beaucoup de satisfaction."

"Ce métier me donne vraiment l'impression de faire quelque chose de significatif", poursuit Frédéric Laurent. "D’une part vous aidez les clients à réduire leur consommation d'énergie et, d’autre part, vous pouvez également leur fournir des solutions respectueuses de l’environnement. Je n’ai aucun problème à investir toute mon énergie dans mon travail, surtout en tant que père de trois enfants à qui je voudrais laisser un monde vivable."

(nd/eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?