Travaillerez-vous bientôt au sein d'une organisation exponentielle ?

La plus grande entreprise de taxis dans le monde ne détient aucun taxi et le plus grand groupe hôtelier mondial ne possède aucun hôtel. Voici l'exemple de jeunes entreprises telles Uber, Airbnb, Nettflix ou Amazon qui fixent désormais les normes.

2 janvier 2017

Partager

"Nous avons besoin d'entrepreneurs ouverts au changement." (Erik van der Meijden de la société 'Exact')

Ces entreprises soi-disant exponentielles grandissent dix fois plus vites que les autres. Souhaitez-vous également travailler pour l'une d'entre elles ?

Le monde des affaires est de plus en plus sous le charme des livres de management. L'heure est désormais venue d'aborder la définition des entreprises dites 'exponentielles' au travers du titre provocateur suivant : "Pourquoi les nouvelles entreprises grandissent dix fois plus vite et sont dix fois moins chères que votre organisation ?"

Les auteurs Salim Ismaïl (ex Yahoo) et Michael S. Malone (The Wall Street Journal) prennent l'exemple des nouvelles (et parfois controversées) entreprises telles Uber, Amazon, Nettflix et Tesla. Sachez qu'il existe également des noms moins connus tels Shapeways, Quirky, Github et Local Motors.

En quoi consiste une organisation exponentielle ?

Il s'agit d'une entreprise capable de croître de façon "exponentielle", et ce notamment grâce à l'utilisation massive d'algorithmes intelligents et de nouvelles technologies. En effet, cela ne coûte pratiquement rien à Uber d'engager un chauffeur supplémentaire, tout comme Airbnb compte en moyenne nonante fois plus de chambres qu'une chaîne d'hôtels traditionnelle. Local Motors produit à des coûts mille fois moins chers et de 5 à 22 fois plus vite que les constructeurs automobiles traditionnels.

Toutes ces entreprises délaissent les modèles traditionnels linéaires et ne sont pas actifs dans un seul et unique secteur. Amazon vend par exemple tant des livres que des services de cloud computing, tandis que tesla commercialise des voitures mais également des batteries.

Est-ce pour tout le monde ?

Pour l'instant, il s'agit plutôt d'un concept que d'un phénomène dominant apparaissant dans le monde du travail. Selon certains livres toute organisation, qu'elle soit une start-up ou une multinationales, peut devenir une entreprise exponentielle. Cela s'avère toutefois plus simple pour les petites entreprises qui partent de zéro.

Ce qui semble bien fonctionner dans la pratique au niveau des grandes entreprises est la prise de nouvelles initiatives en dehors du mode de fonctionnement actuel et le fait de les laisser fonctionner de manière autonome. Les exemples les plus marquants sont ceux ce Google et Microsoft.

Est-ce le cas près de chez nous ?

Dans nos contrées, il existe des entreprises optant délibérément pour un modèle d'organisation exponentielle. Cela concerne tant les start-up que entreprises de taille plus conséquente. Un bon exemple est l'entreprise néerlandaise 'Exact'. Celle-ci analyse les PME et leurs systèmes de comptabilité et est très active dans notre pays. Pour le manager Erik van der Meijden, l'idée de l'organisation exponentielle est à prendre en considération. Il a établi ce type de stratégie en interne dans sa start-up. "Nous nous concentrons sur un software cloud qui est librement extensible. Celui-ci est accessible via internet, en opposition au logiciel qu'Exact installe individuellement auprès des entreprises."

Le cloud et l'internet sont des aspects importants au niveau de la stratégie. Cette nouvelle stratégie n'est toutefois pas encore complètement rentable. "Notre objectif est de faire croître la fonction cloud. Nous ne comptons pas immédiatement faire des bénéfices, cela prend du temps", explique van der Meijden qui vise une croissance étape par étape en vue d'atteindre ses bénéfices futurs. "Vous pouvez également faire du profit en réduisant vos coûts mais, à un moment donné, il n'est plus possible de réduire ces coûts."

Voulez-vous travailler pour ce type d'entreprise ?

Les organisations exponentielles sont flexibles parce qu'elles reposent sur une technologie évolutive et qu'elles externalisent beaucoup. Elle utilisent généralement moins de personnel. Une entreprise comme Tesla emploie 6 000 personnes tandis que Toyata compte 330 000 travailleurs.

Chez 'Exact', la devise 'less is more' est également de rigueur. L'entreprise a récemment ouvert un nouveau bureau au Royaume-Uni. Celui-ci compte quatre employés. Auparavant, il y avait un département de 40 personnes. "Vous avez souvent besoin de moins de personnes mais dont les profils sont différents", suggère van der Meijden. "Il s'agit de casser la pensée linéaire au profit d'entrepreneurs ouverts au changement. Ces personnes doivent être capable de s'adapter rapidement en fonction du groupe cible."

A l'intérieur de l'entreprise 'Exact', cela ne signifie pas pour autant que les profils fournissant un soutien au logiciel de comptabilité soient immédiatement considérés comme superflus. "Nous aurons bien évidemment encore besoin de tels profils", souligne le CEO. "Nos organisations classiques et exponentielles existeront côte à côte pour les années à venir."

(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.