L’importance des médias sociaux en tant que canal de recrutement

"Si vous pensez que votre grand-mère serait choquée de ce que vous voulez publier en ligne, il est peut-être préférable de ne pas le faire."

Le recrutement se passe plus que jamais en ligne, avec une attention particulière pour les médias sociaux. En jetant un bref coup d'œil aux outils de recrutement en ligne, vous trouverez des conseils intéressants pour sortir du lot.

"L’e-recrutement ou recrutement numérique est en fait plus compliqué que le recrutement classique où vous publiez une annonce et attendez que les CV arrivent", déclare Lieven Van Nieuwenhuyze. Celui-ci est responsable du marketing chez Accent et au sein du groupe 'House of RH'. Il donne aussi des cours d’e-recrutement à l'EHSAL Management School. "Si vous utilisez correctement vos capacités technologiques et y investissez suffisamment de temps, cela peut être très efficace. Efficace signifie trouver le meilleur candidat le plus rapidement possible et au coût le plus bas."

Même si les sites web des entreprises et les canaux classiques restent importants, les médias sociaux sont cruciaux pour recruter de façon numérique. Après tout, le meilleur candidat est très certainement l'un des 6,9 millions de Belges actifs sur Facebook. Et que dire de la base de données de CV détenue par LinkedIn ?

"Pour les organisations qui ont bien fait leurs devoirs, les médias sociaux sont le moyen le plus rapide pour atteindre les demandeurs d'emploi", poursuit-il. "Accent Jobs a près de 40 000 fans sur Facebook. Cela nous permet d'atteindre rapidement les bonnes personnes. Bien sûr, cela demande du temps et de l’énergie pour gagner les faveurs de notre communauté mais cela constitue une importante réserve de recrutement que nous nous devons d’exploiter."

Les médias sociaux permettent de s'adresser à de nombreuses personnes de façon plus ciblée. Prenons l’exemple d’un message destiné aux ingénieurs qualifiés comptant dix ans d'expérience dans l'industrie chimique, cela coûtera bien moins cher de contacter uniquement ce groupe cible que de diffuser une annonce à grande échelle.

Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

Les avantages pour les entreprises sont clairs. Mais qu'est-ce que cela signifie pour vous lorsque les employeurs utilisent les réseaux sociaux pour rechercher de futurs employés ?

"Le support le plus important pour ceux qui cherchent activement du travail reste LinkedIn, que vous soyez qualifié ou non. Il est important de savoir comment les recruteurs procèdent et d'ajuster votre CV en conséquence. Vous devez utiliser les bons mots-clés ainsi que leurs synonymes et les répéter dans votre CV. De cette façon, vous apparaîtrez dans les premiers résultats de recherche. Assurez-vous aussi que ces mots-clés parlent de ce que vous voulez faire plutôt que de ce que vous avez déjà fait.

Un deuxième conseil ? Suivez les entreprises pour lesquelles vous souhaitez travailler sur Facebook et LinkedIn. "Les sociétés contactent d'abord les gens qu’elles connaissent déjà. Un recruteur qui a déjà 10 bons CV via son propre réseau ne paiera pas pour publier des annonces supplémentaires. Assurez-vous donc de faire partie des dix premiers."

"Enfin, analysez votre propre personne. Vous savez très bien qu'un recruteur scrutera vos moindres faits et gestes lors de votre entretien. Faites-de même et cela vous aidera peut-être à savoir le style de questions qu’il vous posera. N’oubliez-pas non plus d’effectuer des recherches en ligne au sujet de la personne que vous rencontrerez : plus vous en saurez à son sujet, plus vous parviendrez à vous vendre correctement.

Qu'est-ce que vous ne devez absolument pas faire ? Lieven Van Nieuwenhuyze fait référence à des étudiants expulsés de la prestigieuse université de Harvard à cause d’un comportement inapproprié en ligne ainsi qu’à des personnes qui ont perdu leur emploi à cause de publications sur les de médias sociaux. "Je recommande de censurer vos propos. Gardez à l'esprit que, si vous pensez que votre grand-mère serait choquée de ce que vous voulez publier en ligne, il est peut-être préférable de ne pas le faire."

(eh/jy) 

Plus d'info Médias sociaux , Entretien d'embauche , Tests de sélection , Conseils pour solliciter

08/09/2017