Le pouvoir du recrutement par recommandation

Le recrutement par recommandation, où les employés proposent eux-mêmes des collègues pour un poste, est un outil à la fois puissant et complexe. En tant qu'entreprise, vous devez proposer une procédure claire et transparente tant à votre personnel qu'aux candidats.

23 mai 2018

Partager

La recommandation est un moyen de recrutement très efficace. "Les meilleurs candidats arrivent par recommandation", explique Lieven Van Nieuwenhuyze, Chief Marketing Officer de la société de recrutement et d’intérim Accent. "C'est assez logique parce que, en tant qu’employé, vous êtes le mieux placé pour savoir quel candidat correspond le mieux à votre entreprise", poursuit Lieven Van Nieuwenhuyze. "De plus, en tant que collègue, vous ne voudrez pas compromettre votre réputation en mettant en avant quelqu'un qui ne correspond pas à l'entreprise ou n'a pas les qualifications requises."

Points d'attention

Il existe néanmoins quelques points d'attention. De nombreuses entreprises utilisent la politique du 'je recommande un ami' mais, dans la pratique, cela ne s'avère pas toujours facile. "D'une part, vous devez bien définir le terme 'recommandation'. La personne recommandée doit-elle par exemple savoir qu’elle a été recommandée ? Et si plusieurs collègues recommandent la même personne, comment prouver qui a été le premier à le faire ?

Selon Lieven Van Nieuwenhuyze, de nombreux projets de recrutement par recommandation meurent prématurément parce que, dans la pratique, cela implique beaucoup de paperasse. "Vous devez proposer une procédure claire et transparente et en automatiser l'ensemble."

Accent utilise également son propre personnel pour le recrutement par recommandation. Le travail de bon nombre des employés est de placer des candidats mais la société essaye d’automatiser le plus possible ses procédures. "Nous utilisons par exemple une application telle que 'Buffer' avec laquelle nous partageons des offres d'emploi à partir du nom et des profils LinkedIn de nos collaborateurs, avec leur autorisation bien entendu. Ces annonces atterrissent dans leur réseau personnel et il s’agit d'outil très puissant pour le recrutement par recommandation."

Entre 60 et 1 500 euros

Chez Accent, l'histoire du recrutement par recommandation va beaucoup plus loin. Leur approche prend tout le monde en compte et les références sont par exemple automatisées à partir de leur propre application SWOP, un outil populaire qui permet de rechercher des offres d'emploi qu'Accent propose à ses clients. Depuis peu de temps, chaque annonce peut être partagée à partir de l'application et des personnes peuvent être recommandées pour des offres d'emploi.

Cela fait maintenant plusieurs années qu’Accent a lancé SWOP. En faisant défiler les différentes offres d’emploi, cette application fut rapidement décrite comme le Tinder de l'emploi, en analogie avec la célèbre application de rencontres Tinder. Mais avec la nouvelle version de SWOP, Accent va encore plus loin : vous recevez de l'argent lorsque vous aidez quelqu'un à trouver un emploi. "Nous sommes passés du Tinder de l’emploi à l’Uber de l’emploi", affirme Lieven Van Nieuwenhuyze. Il se réfère à l'application Uber où n’importe qui peut s'inscrire en tant que chauffeur de taxi. "Chez nous, tout le monde devient chasseur de têtes. Vous aurez droit à une prime allant de 60 à 1.500 euros si l'offre transmise aboutit à un contrat signé."

3 types de recommandations

Un élément crucial dans le système est donc la transmission d'un lien avec un code SWOP. "Nous proposons trois formes de recommandation différentes", explique Lieven Van Nieuwenhuyze. "D'une part, il y a ce que l'on appelle le renvoi interne ou 'recommandation d’un ami'. Vous serez payé si vous aidez une connaissance à décrocher un job. Ensuite, il y a le référencement externe où vous êtes payé quand une personne que vous ne connaissez pas accepte une offre d’emploi via l’offre que vous aviez publié."

Enfin, Accent offre un espace pour une troisième forme de recommandation : l'autoréférencement, ce qui est assez remarquable. Vous recevez une prime si vous répondez vous-même à une offre d'emploi et que vous recommandez votre propre personne. "Cette pratique est assez courante aux États-Unis mais ne l’est pas encore beaucoup chez nous."

6 points d'attention du recrutement par recommandation :

  1. Cela fait-il partie de la stratégie de recrutement ?
  2. La définition du terme 'recommandation' est-elle bien claire dans l’entreprise ?
  3. La procédure est-elle connue de tous les employés ?
  4. Y a-t-il une récompense quand une recommandation est recrutée et sur quelle base ?
  5. Comment fonctionne la communication et l'administration ?
  6. L'entreprise fournit-elle un support comme un logiciel ou une application ?

(eh/jy)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.