Astuces pour postuler : conseils de trois employeurs

Etes-vous à la recherche d'un premier emploi ? Avez-vous déjà une certaine expérience ? Nous avons effectué un sondage auprès de trois employeurs ayant leurs bureaux basés dans le Brabant flamand et à Bruxelles. Quelles sont leurs procédures au niveau du recrutement ? "Il n'y a aucun moyen de tromper les recruteurs."

20 juin 2016

Partager

Les trois employeurs que nous avons interrogés recrutent chaque année des centaines de nouvelles personnes. Ils officient dans divers secteurs mais leur siège est basé à Bruxelles ou dans les environs et ils ont des ramifications dans tout le pays.

1. Le consultant : PwC

De nombreux profils juniors arrivent chacun année dans les département d'affaires, de fiscalité, d'audit, de finance, etc. Ici, la lettre de motivation classique n'est pas nécessaire, sauf si vous postulez pour un poste qui n'est pas la suite logique de votre parcours, comme par exemple si vous avez étudié l'économie appliquée avec option marketing et que vous postulez en audit. "Une lettre de motivation peut aider à expliquer des informations supplémentaires. Vous pouvez vous vendre, mais ne le faites pas au travers d'éléments se trouvant déjà sur votre CV", explique la recruteuse Mies Ubachs. "Cela joue surtout quand beaucoup de candidats postulent pour un poste. En général, si nous avons des doutes, nous aurons plutôt tendance à inviter la personne à un entretien parce qu'il est difficile de prendre des décisions uniquement sur base du CV d'un jeune diplômé.'


Mentionner vos hobbies sur votre CV ? Cela peut être utile. Chez PwC, le fait d'avoir de multiples responsabilités est un atout car cela montre que vous allez de l'avant et savez gérer votre temps. La plus grande erreur que vous pourriez commettre est de ne pas suffisamment vous informer sur l'entreprise ni sur le poste pour lequel vous posez votre candidature. Vous devez avoir pensé un minimum à ce que la fonction implique.


Chez PwC, les jeunes candidats et étudiants récemment diplômés reçoivent une invitation à une journée de sélection lors de laquelle se dérouleront des interviews, des tests ainsi qu'une discussion de groupe. "C'est là que nous observons la manière dont les candidats se comportent au sein d'un groupe, dans des situations stressantes ou lorsqu'ils évoluent en dehors de leur zone de confort", précise Mies Ubachs. "Nous proposons une étude de cas aux membres du groupe. Chacun a un rôle précis et une solution doit être trouvée moyennant la collaboration de l'ensemble des individus."


Les personnes qui sont toujours en course en fin de journée ont une dernière entrevue avec un directeur ou un associé qui, en fonction du département concerné, fera peut-être directement une proposition de contrat.


Pouvez-vous vous préparer au processus de sélection ? Essayez d'être bien reposé car il s'agit d'une journée intense. Assurez-vous d'être vous-même lors des discussions car, si vous jouez un rôle, cela ne sera pas fort apprécié. "Vous ne devez pas non plus exagérer en voulant à tout prix être vous-même", ajoute Mies Ubachs. "Vous ne devez pas oublier le contexte ou sein duquel vous vous trouvez. Même si nous avons l'air sympathique ou qu'une conversation peut sembler informelle, évitez les blagues inappropriées et ne racontez pas des histoires absurdes au sujet de votre dernier week-end."

2. Le retailer : Colruyt Group

Lorsque vous mentionnez ce que vous avez fait en plus de vos études, assurez-vous qu'il y ait des rapports avec les compétences requises. "Si vous entraînez une jeune équipe de football, faites des liens avec le gestion d'individus ou la motivation d'un groupe", explique Eline Vernou, business partner en recrutement et sélection. "Une telle liste peut avoir une date limite de validité : plus vous avez d'expérience professionnelle, moins ces informations additionnelles seront pertinentes. Si vous avez été chef de mouvement de jeunesse pendant dix ans, cela aura moins d'importance sur votre CV qu'à l'époque où vous étiez récemment diplômé."


Lorsque vous voulez solliciter pour un poste, allez parler avec des personnes travaillant au sein de l'entreprise, demandez ce qu'elles font, les tâches qu'elle apprécient le plus et le moins, confie Ilse Bellemans, responsable du recrutement et de la sélection. "Souvent, une personne de contact figure sur l'offre d'emploi. Appelez-la et posez-lui vos questions avant d'appliquer. Vous saurez déjà si le poste et l'entreprise vous correspondent et vous vous sentirez mieux à l'idée d'appliquer pour une fonction vous convenant parfaitement."


Solliciter sur mesure est le message principal. "Lors de nos formations, nous continuons à mettre l'accent sur le fait qu'un CV et une lettre de motivation doivent être personnels. Cela signifie que vos documents seront écrits spécifiquement pour l'organisation ainsi que le poste pour lequel vous postulez. Cela concerne aussi la forme : si vous appliquez pour une fonction graphique au sein du département marketing, faites en sorte que votre CV soit original. Pour la finance, la situation sera bien évidemment différente."


Si votre CV et votre lettre de motivation sont validés par le service de recrutement, vous recevrez une invitation pour la suite de la procédure. Chez Colruyt Group, il reste encore quelques étapes avant d'arriver à la dernière ligne droite : une conversation avec une personne du service du recrutement qui analyse vos compétences générales, une série de tests et d'essais en fonction des exigences requises par le poste, et enfin un entretien avec le manager qui sera votre responsable.

3. Les autorités : le Service Public Fédéral des Finances

Solliciter auprès des autorités ne diffère pas tellement du secteur privé. Afin d'éviter toute sorte de discrimination, chaque participant qui possède les qualifications requises sur son CV recevra une invitation à passer un test sur ordinateur. Si vous ne satisfaites pas aux exigences demandées, vous n'irez pas plus loin dans le processus.


Si votre CV est validé, vous passerez un test de logique ainsi que des mises en situation stressantes via l'organisme Selor, explique Kurt Van Raemdonck, directeur des ressources humaines. Peut-on s'y préparer ? "Il n'y a aucun moyen de tromper les recruteurs. Grâce aux différents tests, nous pouvons analyser les personnes les moins stressées et conclure qu'elles auront plus de chances de réussir."


Une seconde série de tests est opérée par le ministère des Finances. Il s'agit d'une interview face à un jury et lors duquel les candidats doivent prouver leurs connaissances techniques, d'une étude de cas, de questions ouvertes et d'un questionnaire à choix multiples.


Romina Bruyneel, responsable du recrutement, s'explique : "Pendant ces tests, nous observons si le candidat a les compétences requises pour la fonction en question. Il peut aussi bien s'agir d'esprit d'équipe que de domaines plus techniques comme la fiscalité."


Face au jury, il est particulièrement important de montrer votre motivation. Une personne qui postule uniquement par facilité ne fera pas bonne impression. "Il faut une motivation intrinsèque mais vous devez rester vous-même et faire preuve d'honnêteté. Si vous jouez une pièce de théâtre pendant une heure et que vous êtes engagé, vous devrez continuer à la jouer tout au long de votre carrière."


(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.