4 chiffres que les étudiants doivent retenir cet été

Après leurs examens, la plupart des étudiants prennent des vacances et/ou travaillent comme jobistes. Cette année, le nombre de jours que peut travailler un étudiant a été adapté. "Ils peuvent travailler plus qu'avant mais font tout de même attention à leurs horaires", explique Virginie Vandenbussche de l’entreprise Attentia. Voici quelques points adressés tant aux étudiants qu’à leurs parents.

15

Vous pouvez travailler comme étudiant dès l’âge de 15 ans si vous avez complètement terminé votre premier degré d'études et que vous remplissez vos obligations scolaires. Il n’y a pas d’âge maximum pour autant que, en tant qu’étudiant, vous n’optiez pas pour un autre statut de travail.

Pour les employés de moins de 18 ans, un certain nombre de mesures de protection sont prévues, par exemple pas plus de 8 heures de travail par jour et 40 heures par semaine. Ils ne peuvent pas non plus travailler le dimanche et les jours fériés ni effectuer des heures supplémentaires, sauf dans certaines circonstances particulières et imprévues.

En principe, ils ne peuvent pas non plus travailler de nuit (de 20h00 à 6h00) mais, à partir de 16 ans, ces mesures peuvent être assouplies.

Enfin, les jeunes travailleurs ne peuvent en aucun cas être actifs entre minuit et quatre heures du matin.

475

Cette année, les prestations des étudiants sont comptées en heures par année civile. "En tant qu’étudiant, vous pouvez désormais travailler plus qu’avec la législation précédente qui se basait sur un système de jours", déclare Virginie Vandenbussche, avocate pour le service RH et partenaire bien-être Attentia.

Le compteur est remis à 475 heures au début de chaque année civile. Chaque heure de travail en est déduite. Les heures relatives aux jours fériés, aux congés maladie payés et aux autres heures payées qui ne sont pas réellement prestées ne sont pas déduites.

Lorsque vous dépassez le maximum de 475 heures de travail, vous devez payer des cotisations de sécurité sociale. "En d’autres termes, les cotisations de sécurité sociale normale sont perçues à partir de la 476ème heure de travail, et ce même si l’étudiant a travaillé chez plusieurs employeurs", précise Virginie Vandenbussche. "En tant qu'étudiant, vous pouvez travailler sous différents régimes pour plusieurs employeurs. Vous ne devez pas obligatoirement épuiser votre quota de 475 heures chez un seul et unique employeur."

3.200 ou 4.620

L'étudiant reste à charge de ses parents s'il fait partie de la famille au 1er Janvier de l'année d'imposition, s’il ne perçoit aucun salaire constituant des frais professionnels pour ses parents et s’il ne gagne pas plus d’un certain montant net au cours d’une même année d’imposition.

Ce montant net revient au salaire brut diminué des contributions et des frais professionnels (coût réel ou taux forfaitaire de 20%). Pour un enfant à charge de parents responsables, cela revient à 3.200 euros net contre 4.620 euros net pour un enfant à charge d’un seul parent.

Les paiements tels les allocations familiales, les bourses d’étude ou les primes pour l'épargne prénuptiale ne sont pas considérés comme des ressources nettes. De plus, les pensions alimentaires accordées aux enfants (jusqu’à 3.200 euros par an) ou la rémunération des étudiants ( jusqu’à 2.600 euros par an) n’en font pas partie.

"Tout cela est cumulable, ce qui fait que, dans la pratique, un étudiant peut facilement gagner plus de 5.000 euros", déclare Virginie Vandenbussche. C'est suffisant mais, si vous travaillez par exemple régulièrement comme étudiant dans une entreprise chimique sous forme de shifts, vous dépasserez vite les limites. Faites donc attention à bien contrôler la situation."

502.297

L'année dernière, selon les chiffres de la sécurité sociale, 502.297 étudiants ont travaillé soit 5% de plus que l'année précédente. Le nombre d'employeurs ayant fait appel à des étudiants a subi la même augmentation pour atteindre le nombre de 56.607. Un étudiant travaillé une moyenne de 23 jours et a gagné 1,762 euros brut. Enfin, les étudiants travaillent de plus en plus tout au long de l'année.

(eh/jy) – Illustration : (Jan VDV) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Etudiant jobiste

09/08/2017