Développement personnel
Précédent

1 de 755

Suivant

Quelles sont les 5 'soft skills' les plus demandées ?

Plus de 25 ans après l’apparition de l'intelligence émotionnelle, celle-ci apparaît dans la liste des 'soft skills' les plus demandées.

Vous effectuez certaines tâches quotidiennes dans le cadre de votre travail et la manière dont vous les exécutez est cruciale. Voici les cinq compétences non techniques (soft skills) et techniques (hard skills) les plus demandées.

Le réseau social professionnel LinkedIn a récemment répertorié les compétences techniques et non techniques les plus demandées à l'heure actuelle. Ces observations se basent sur les profils des quelque 600 millions de membres inscrites sur la plateforme et des différentes offres d’emploi qui y sont proposées. Les compétences les plus demandées tant au niveau de l’offre que de la demande ont été recensées.

Les compétences techniques démontrent la capacité d'un employé à mener à bien certaines tâches. Les 'hard skills' les plus demandées se situent principalement autour des connaissances (informatiques) spécialisées telles la blockchain, le cloud computing, analytics, l’intelligence artificielle et la conception d'expérience utilisateur.

Ensuite, il existe également des compétences non techniques ou 'soft skills'. Celles-ci concernent davantage le comportement, les pensées, les caractéristiques personnelles et les compétences cognitives. Elles sont généralement plus difficiles à mesurer mais aident à prospérer dans une multitude de rôles et de secteurs. Voici cinq 'soft skills' qui sont particulièrement appréciées de nos jours dans les entreprises :

1. Créativité

Dans un monde des affaires de plus en plus dominé par l'automatisation, la créativité (humaine) reste encore et toujours très importante. Cette 'soft skill' figurait également au sommet du classement d’une enquête menée par LinkedIn l’année dernière. Une telle qualité est utile dans n’importe quelle branche ou département d'une organisation.

2. Pouvoir de persuasion

Les entreprises et les dirigeants attachent également une grande importance à la persuasion. Cela implique une capacité à communiquer ses idées de manière efficace et ciblée ainsi qu’à convaincre des collègues ou autres personnes du potentiel d’un dossier ou d’un projet.

3. Collaboration

La collaboration occupe la troisième place du classement, comme ce fut le cas dans l'étude de l'année dernière. Dans de nombreuses entreprises, les projets et le travail d'équipe sont essentiels, de sorte que les employés qui travaillent bien ensemble sont d'une grande importance pour toute organisation. La collaboration est également la compétence présente depuis le plus longtemps dans les résultats d'enquêtes et celle-ci a obtenu des scores élevés ces dernières années.

4. Adaptabilité

Compte tenu de la crise coronavirus, cette compétence gagne de plus en plus en importance. Il y a de fortes chances que l’éventail de tâches d'un employé soit complètement différent d’ici quelques années. Les travailleurs devront adopter ces changements en faisant preuve d’intelligence.

5. Intelligence émotionnelle

Un nouveau venu sur la liste cette année, même si ce terme date du siècle dernier. L'intelligence émotionnelle a différentes significations et bon nombre de personne l’interprètent à leur manière. Daniel Goleman, auteur du livre 'Emotional Intelligence' paru en 1995, souligne un mélange de conscience de soi, d'autorégulation, de compétences sociales, d'empathie et de motivation. D'autres évoquent une capacité à reconnaître les émotions, à la fois en soi et chez les autres.

À travers tout cela, l'intelligence émotionnelle n'est bien sûr pas seulement importante pour les personnes qui sont recrutées. Il s’agit également d’une compétence cruciale pour les recruteurs eux-mêmes.

(wv/eh)


23 février 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé