Comment vaincre un burn-out ?

De plus en plus d'entreprises prennent des mesures pour prévenir leurs employés de l'épuisement professionnel. La société BDO, basée à Zaventem et spécialisée dans l’audit international, le conseil et la comptabilité, en fait partie. "Les travailleurs ont besoin d'oxygène."

"Nous avons une politique de prévention mondiale en matière de santé et de maladie. Celle-ci comprend la lutte contre le stress", explique Stephan Vandewiele, CEO de BDO et à la tête de 550 employés. "En plus des employés malades à long terme, nous suivons de près l'évolution du taux d’absentéisme de courte durée. Ce dernier est plus difficile à cerner et, en tant qu’organisation, il est important d’accompagner nos collaborateurs afin de les remettre sur le droit chemin."

C’est par le biais d’une politique anti-stress que BDO souhaite diminuer la pression au travail. "Pour faire face à des pics en matière de charge de travail, nous avons introduit le concept de travail flexible. Moins d'heures de travail pendant les périodes calmes et plus d'heures de travail pendant les périodes de rush." De plus, BDO organise un certain nombre d'actions qui diminuent indirectement les risques de stress. "Cela va de la distribution de fruits au budget pour s’inscrire dans une salle de sport, à l’ergonomie, à un programme pour vivre en bonne santé, un pédomètre, à la promotion d'une alimentation saine, etc."

Oxygène pour les employés

En quoi les employés sont-ils impliqués ? "Je travaille ici depuis trois ans et j'ai bénéficié des services d’un coach personnel dès mon premier jour de travail", raconte Kjeld Fort (26 ans), superviseur dans le secteur du conseil chez BDO.

Selon Kjeld, les employés ont besoin d'oxygène tant physiquement que personnellement et intellectuellement. "Il ne faut pas oublier que nous évoluons dans un environnement stressant avec des gros budgets à gérer, des délais à respecter et des objectifs à atteindre. A ce niveau, les jogging instaurés par BDO sont un soulagement. Les employés s'engagent à courir ensemble sur une base régulière et, grâce à ces évènements, j'ai rencontré de nouvelles personnes émanant de tous les niveaux de l'organisation. Cela apporte des opportunités qui contribuent à un bon équilibre entre le travail et la vie privée", conclut Kjeld Fort.

(eh/jy) 

Plus d'info Santé , Stress , Workaholic , Détente , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle

15/06/2017