Equilibre vie privée/professionnelle
Précédent

1 de 543

Suivant
Article suivant:

Comment gagner une minute par e-mail ?

Démission silencieuse : est-il suffisant de simplement faire son travail ?

Quiconque ne travaillant que pendant les heures mentionnées dans son contrat et ne prestant pas d'heures supplémentaires fait synonyme d’ovni. Est-il suffisant de simplement 'faire son travail' de nos jours ?

Ouvrir les yeux

La crise du coronavirus a ouvert les yeux de nombreuses personnes. Travaillons-nous pour vivre ou vivons-nous pour travailler ? Aux Etats-Unis, des millions de personnes ont démissionné (The Great Resignation), délaissé leur stress quotidien et cherché un nouvel emploi offrant plus de liberté, un salaire plus élevé et un meilleur équilibre vie privée-vie professionnelle. Même en Chine, les travailleurs revoient leurs ambitions professionnelles et adoptent un mode de vie plus sain ('lying flat' movement).

Dans notre pays, de nombreux jeunes employés envisagent également de se réorienter professionnellement. Telles sont les observations ressortant d’une étude réalisée par la société de ressources humaines Acerta.

Êtes-vous toujours satisfait de votre emploi actuel ? Faites le test !

Rupture de contrat à durée indéterminée < 25 ans

  2019  2020  2021  2022 
Initiative patronale 24,6%  22,6%  17,9%  16,9% 
Initiative de l’employé 39,9%  41,3%  39,2%  46,7% 
De gré à gré 35,6%  36,1%  42,9%  36,5% 
         

« En 2020 et 2021, nous retenions notre souffle quant à ce qui allait se passer sur le marché de l’emploi », déclare Kathelijne Verboomen, experte du marché de l’emploi chez Acerta Consult. « Contre toute attente, le marché de l’emploi a tenu le coup, en grande partie grâce au système du chômage temporaire. »

De plus, nous n’avons pas connu de 'Grande Démission' après la crise du coronavirus, comme ce fut le cas aux États-Unis. En revanche, nous assistons actuellement à une vague de licenciements – certes limitée – chez les jeunes salariés. Il n'est pas illogique que les employés de certaines entreprises se soient tournés vers d'autres secteurs lorsque l'impact de la pandémie devenait évident.

« Notre enquête annuelle auprès des employés a déjà révélé que 33% des répondants envisageaient de réorienter leur carrière », poursuit Kathelijne Verboomen. « Les jeunes, qui ont encore toute la vie devant eux, réfléchissent à deux fois au métier qu'ils vont exercer. D’autant plus que les entreprises font face a une pénurie de talents et font les yeux doux aux candidats qui ont le luxe de pouvoir trouver rapidement du travail ailleurs. »

Lisez aussi : Démissionner ou continuer à travailler pour votre employeur ? Voici comment faire le bon choix

Analyse approfondie

La charge de travail élevée, les heures supplémentaires non valorisées, les responsabilités supplémentaires non rémunérées et l'accessibilité continue en ligne provoquent un stress chronique et même des burn-outs pour de nombreux employés. Raison pour laquelle bon nombre d'entre eux analysent de près la situation actuelle du marché de l’emploi et agissent en fixant des limites claires et en s’y tenant.

Dans la pratique, ils travaillent uniquement pendant les heures de travail mentionnées dans leurs contrats et se contentent de la charge de travail exclusivement liée à leur fonction.

Sage ou pas ?

Cette façon de travailler ne signifie pas nécessairement un manque d'ambition ni de motivation en tant qu'employé. Cela signifie simplement que vous êtes conscient de votre place au travail et de la place du travail dans votre vie.

Vous ferez toutefois attention à ne pas être 'trop' tranquille sur votre lieu de travail. En ne vous contentant que du strict minimum, il peut dans certains cas y avoir des frictions avec des collègues qui sont des bourreaux de travail et effectuent vos tâches supplémentaires gratuitement. Il peut également apparaître que vous ne vous sentiez plus connecté à vos collègues, à votre poste (pour lequel vous avez finalement été embauché) ou à l'entreprise : ce n'est pas une situation idéale si vous souhaitez négocier une augmentation ou décrocher une promotion.

Extra : Règles à suivre en cas de licenciement (e-guide)

Conclusion

Lorsque la charge de travail vous démotive et vous épuise, que le contenu du poste est contre vous et que l'équilibre vie privée-vie professionnelle fait défaut, il est préférable d'en discuter avec votre manager. Peut-être que le travail peut être organisé différemment ou que le contenu de la fonction peut être quelque peu ajusté ? Énoncez clairement la vision que vous avez du travail que vous effectuez et discutez de votre vision à long terme. Une conversation éclairante et ouverte permettra déjà d'expliquer beaucoup de choses.

À quelques exceptions près et selon le poste, chaque salarié a droit à la déconnexion : faites usage de ce droit, cela ne peut qu'améliorer votre équilibre vie privée-vie professionnelle et votre bonheur dans la vie de tous les jours. S'il s'avère qu'aucun changement n'est finalement possible, pensez à chercher efficacement un autre emploi et retrouvez ainsi votre satisfaction professionnelle.

Go for happy! Découvrez des milliers d'offres d’emploi sur Jobat.be et trouvez le job qui vous correspond à 100% !

(fd) - Source : Acerta

25 octobre 2022
D'autres ont également regardé