Comment prendre sa retraite à moins de 65 ans ? 9 conseils

Selon le registre des pensions, le montant moyen perçu est d'environ 1000 euros nets par mois.

Le gouvernement veut nous faire travailler plus longtemps. A partir de 2030, nous devrons attendre nos 67 ans pour pouvoir prendre notre retraite. Et pourtant, à l'aide de ces 9 conseils, vous pourriez y parvenir plus tôt que vos collègues.

L'âge légal de la pension est actuellement de 65 ans. Le gouvernement Michel a décidé d'agir étape par étape : il sera de 66 ans à partir de 2025 et de 67 ans dès 2030.

Suite à de nombreuses analyses effectuées par un comité d'experts ainsi que de longues discussions avec les partenaires sociaux, la Belgique a pris ces décisions précédemment mentionnées.

Notre pays suit les traces d'autres membres de l'Union européenne tels la Norvège, l'Italie, l'Allemagne et les Pays-Bas. Des mesures transitoires sont bien évidemment prévues. Securex a dressé un aperçu des nouvelles règles qui entreront en vigueur.

Pension moyenne de 1000 euros

Pour prendre sa retraite avant l'âge légal, il existe toujours la possibilité d'une retraite anticipée. Jusqu'au premier décembre 2012, les conditions requises au niveau de l'âge et de la durée de carrière étaient respectivement de 65 ans et 32 années de travail. Suite aux réformes du gouvernement Michel, l'âge minimum sera de 63 ans à partir du 01/01/2019 et le travailleur devra avoir travaillé pendant 42 ans.

Il n'y a pas que les dispositions officielles qui déterminent si vous pouvez prendre une retraite anticipée, cela doit aussi être financièrement viable. En effet, le travailleur moyen doit réaliser qu'il devra se contenter de 60% de son dernier salaire net à partir du moment où il prendra sa retraite. Selon le registre des pensions, le montant moyen perçu est d'environ 1000 euros net par mois.

Comment prendre sa retraite plus tôt ? Et surtout, comment agir dès-à-présent ?

9 conseils pour être en mesure de prendre une pension anticipée

1. Planifiez dès maintenant ! 

Plus tôt vous planifiez votre situation financière ainsi que vos perspectives d'avenir, mieux c'est.

2. Travaillez à temps plein plutôt qu'à temps partiel 

Pour l'octroi de votre pension légale, les salaires de chaque année travaillée seront pris en compte. Avec un salaire à temps plein, vous serez en mesure d'épargner plus pour vos 'vieux jours'.

3. Choisissez un employeur avec une bonne assurance groupe 

Bénéficiez-vous d'une pension légale en tant qu'employé ou travailleur indépendant (deuxième pilier de la pension) ? Optez par exemple pour un employeur offrant une bonne assurance groupe. Un salaire attractif sur papier ne doit pas être le premier critère à prendre en compte. Une bonne assurance groupe est bien plus intéressante à long terme.

4. Souscrivez par vous-même une épargne pension 

N'oubliez pas le troisième ni le quatrième pilier : épargnez individuellement pour une pension complémentaire (pensez notamment à l'épargne pension qui est en partie déductible fiscalement ou à d'autres produits d'épargne ou d'investissement).

5. Investissez dans l'immobilier 

Avez-vous une certaine marge financière ? Vous pouvez vous construire une piscine, faire le tour du monde, ou encore investir dans un bien immobilier que vous louerez par la suite. Avec les revenus de la location, vous pouvez épargner pour votre retraite anticipée.

6. Remboursez votre prêt aussi rapidement que possible 

Plus la durée de votre prêt est longue, plus vous payez d'intérêts à la banque. Une fois le remboursement terminé, vous aurez du capital supplémentaire à disposition.

7. Investissez judicieusement 

L'immobilier reste un investissement fiable et stable. Les investissements boursiers peuvent aussi générer de bons rendements. Selon votre prise de risques, il existe beaucoup de produits de placement. Choisissez surtout une bonne banque qui n'essaye pas de vous extorquer.

8. Demandez à vos parents d'optimaliser le mieux possible leur éventuel héritage 

Il est de plus en plus fréquent de recevoir un soutien financier de ses parents, de manière à éviter de payer des droits de succession exorbitants. En effet, un coup de pouce supplémentaire est plus apprécié à 30 ou 40 ans lorsque l'achat d'une maison ou l'éducation des enfants sont les principales dépenses. A 60 ans, vous avez 'moins' besoin d'aide que quand vous êtes jeunes.

9. Faites le test 

Vous n'êtes plus qu'à quelques années de votre retraite ? Faites le test en essayant de vivre pendant une année avec le même revenu que vous devriez percevoir si vous étiez pensionné. Cela s'avère difficile ? Economisez un peu plus pendant les quelques années de travail qu'il vous reste à prester.

Suite à la lecture de cet article, vous n'avez plus le sentiment d'aspirer à votre retraite ? Aucun problème. Atteindre l'âge légal de la retraite ne signifie pas obligatoirement un arrêt de travail. Personne ne vous oblige à arrêter complètement de travailler à 65 ans ou à 67 ans. Si votre employeur est d'accord de vous garder, n'hésitez-pas une seule seconde. Enfin, il existe des possibilités de combiner votre emploi à votre pension en appliquant certaines conditions.

(eh/jy) 

Plus d'info Travailler plus longtemps , Pension légale , Epargne-pension individuelle , Assurance Groupe , Prépension

26/10/2016