Pension légale
Précédent

1 de 40

Suivant

7 conseils pour construire une belle pension

Les meilleures choses ont une fin, y compris votre carrière professionnelle. Quiconque souhaitant préparer sa retraite de manière optimale doit absolument mettre en place un plan d'action financier. Comment vous construire une belle pension ?

L'âge de la retraite

En Belgique, l'âge légal de la retraite est de 65 ans, et ce quel que soit le nombre d'années travaillées. Cet âge sera progressivement revu à la hausse : 66 ans à partir de 2025 et 67 ans en 2030. Après avoir atteint l'âge de votre retraite, vous recevrez une allocation mensuelle du gouvernement, également appelée "montant de pension".

Calcul

Le calcul de ce montant de pension dépend de plusieurs facteurs.

1. Votre statut

(Employé, fonctionnaire ou indépendant - ou une combinaison de statuts)

Souhaitez-vous bénéficier de la pension légale la plus avantageuse ? Il est dès lors préférable d’opter pour une carrière de fonctionnaire nommé ou statutaire au sein des pouvoirs publics. En effet, le montant de la pension n'y est pas calculé sur le salaire moyen tout au long de la carrière, mais bien sur la rémunération des cinq dernières années de carrière (plus l'ancienneté est élevée, plus le salaire est élevé).

Jusqu'à l'année dernière, les travailleurs indépendants percevaient un montant de pension relativement faible mais, depuis le début de l’année 2021, leur montant de pension est calculé de la même manière que pour les employés.

2. Votre carrière

Une carrière complète équivaut à 45 années de travail. Votre calcul personnel dépend donc du nombre d’années pendant lesquelles vous avez travaillé.

Les personnes travaillant à temps partiel accumulent moins de droits à la pension que celles qui travaillent à temps plein et reçoivent donc un montant de pension inférieur. En revanche, le crédit-temps n'affecte pas votre pension.

3. Votre salaire moyen

Celui-ci est calculé sur base du salaire que vous avez gagné au cours de votre carrière et sur lequel les cotisations de sécurité sociale ont été payées.

4. Votre composition familiale

Marié, cohabitant légal/de fait, divorcé ou célibataire : votre situation familiale influence le montant de votre pension.

Utile : toute personne curieuse de savoir ce qui l’attend en fin de carrière peut consulter son dossier de pension personnel en ligne et simuler le montant de sa pension.

Extra : Quels sont les piliers de la pension ?

7 conseils pour une bonne pension

Grâce à ces conseils, vous pourrez dès à présent constituer votre pension de manière optimale.

1. Continuez à travailler le plus longtemps possible

Dans certains cas, la retraite anticipée peut être une perspective attrayante mais sachez qu’elle est moins intéressante pour le montant de votre pension. Le calcul du montant légal de la pension est basé sur une carrière complète de 45 ans. Vous perdez donc 1/45ème du montant légal de votre pension par année où vous arrêterez de travailler avant la date légale de votre retraite.

Attention : dans certains cas, vous pouvez toujours prendre une retraite anticipée.

2. Commencez à épargner pour votre pension le plus tôt possible

L'épargne-pension individuelle reste un moyen intéressant de compléter votre montant de pension. Celle-ci est accessible dès l'âge de 18 ans, et ce jusqu'à l'année où vous atteignez 64 ans. Plus vous commencez tôt à épargner pour une pension, plus l'intérêt composé ainsi que les rendements seront élevés. Un avantage supplémentaire est l'avantage fiscal de 25 à 30%.

3. Continuez à épargner pour votre retraite jusqu'à la fin

Pour maximiser votre épargne-pension auto-économisée, il est préférable de continuer à épargner jusqu'à la fin de votre carrière. À l'âge de 60 ans, un impôt final de 8% sur votre capital de total sera calculé. Après cela, vous ne payerez plus d'impôts sur les dépôts mais vous pourrez toujours épargner pour votre pension et bénéficier de l'avantage fiscal associé.

Lisez aussi : Comment pouvez-vous, en tant que travailleur indépendant, être assuré d'une bonne pension ?

4. Pension complémentaire par l'employeur

De nombreux employés reçoivent une assurance groupe de leur employeur à titre d'avantage extralégal. Grâce à cette assurance, votre employeur vous constitue un montant de pension complémentaire. Dans certains cas, en tant qu'employé, vous avez également la possibilité de contribuer vous-même à votre future pension. Le montant économisé vous sera versé lorsque vous prendrez votre retraite.

Vous êtes employé mais ne bénéficiez pas d’une assurance groupe de votre employeur ? Sachez que vous pouvez également constituer vous-même une pension libre complémentaire (PLC).

5. Pension complémentaire en tant qu'indépendant

Les indépendants peuvent constituer un capital de pension supplémentaire avec la pension libre complémentaire pour les indépendants (PLCI). Êtes-vous chef d’entreprise ? En plus de la PLCI, vous pouvez également souscrire un Engagement Individuel de Pension (EIP). Avec ce contrat d'assurance-vie, vous augmenterez votre pension au même niveau que celle d'un salarié et optimiserez ainsi votre avantage fiscal.

Lisez aussi : Quel montant de pension complémentaire mon plan de pension génère-t-il ?

6. Rachetez des années d’études

Les personnes qui étudient longtemps commencent à travailler plus tard et, dans la majorité des cas, n'ont pas une carrière complète de 45 ans. En rachetant des années d’études, vous recevrez un montant de pension plus élevé. Vous trouverez plus d'informations sur les conditions et les montants ici.

7. Économies à long terme

En plus de l'épargne-pension, l'épargne à long terme peut être un bon complément au montant de votre pension. Le montant de l'épargne dépend de vos revenus. Cette police d'assurance-vie vous offre un avantage fiscal de 30%, même après votre retraite, et peut donc être une belle prime en plus de votre pension légale.

Lisez aussi... Les 7 meilleurs conseils pour économiser en vue de votre retraite

(fd/mr)


15 mars 2022
Jobs recommandés

7 conseils pour construire une belle pension

Les meilleures choses ont une fin, y compris votre carrière professionnelle. Quiconque souhaitant préparer sa retraite de manière optimale doit absolument mettre en place un plan d'action financier. Comment vous construire une belle pension ?

L'âge de la retraite

En Belgique, l'âge légal de la retraite est de 65 ans, et ce quel que soit le nombre d'années travaillées. Cet âge sera progressivement revu à la hausse : 66 ans à partir de 2025 et 67 ans en 2030. Après avoir atteint l'âge de votre retraite, vous recevrez une allocation mensuelle du gouvernement, également appelée "montant de pension".

Calcul

Le calcul de ce montant de pension dépend de plusieurs facteurs.

1. Votre statut

(Employé, fonctionnaire ou indépendant - ou une combinaison de statuts)

Souhaitez-vous bénéficier de la pension légale la plus avantageuse ? Il est dès lors préférable d’opter pour une carrière de fonctionnaire nommé ou statutaire au sein des pouvoirs publics. En effet, le montant de la pension n'y est pas calculé sur le salaire moyen tout au long de la carrière, mais bien sur la rémunération des cinq dernières années de carrière (plus l'ancienneté est élevée, plus le salaire est élevé).

Jusqu'à l'année dernière, les travailleurs indépendants percevaient un montant de pension relativement faible mais, depuis le début de l’année 2021, leur montant de pension est calculé de la même manière que pour les employés.

2. Votre carrière

Une carrière complète équivaut à 45 années de travail. Votre calcul personnel dépend donc du nombre d’années pendant lesquelles vous avez travaillé.

Les personnes travaillant à temps partiel accumulent moins de droits à la pension que celles qui travaillent à temps plein et reçoivent donc un montant de pension inférieur. En revanche, le crédit-temps n'affecte pas votre pension.

3. Votre salaire moyen

Celui-ci est calculé sur base du salaire que vous avez gagné au cours de votre carrière et sur lequel les cotisations de sécurité sociale ont été payées.

4. Votre composition familiale

Marié, cohabitant légal/de fait, divorcé ou célibataire : votre situation familiale influence le montant de votre pension.

Utile : toute personne curieuse de savoir ce qui l’attend en fin de carrière peut consulter son dossier de pension personnel en ligne et simuler le montant de sa pension.

Extra : Quels sont les piliers de la pension ?

7 conseils pour une bonne pension

Grâce à ces conseils, vous pourrez dès à présent constituer votre pension de manière optimale.

1. Continuez à travailler le plus longtemps possible

Dans certains cas, la retraite anticipée peut être une perspective attrayante mais sachez qu’elle est moins intéressante pour le montant de votre pension. Le calcul du montant légal de la pension est basé sur une carrière complète de 45 ans. Vous perdez donc 1/45ème du montant légal de votre pension par année où vous arrêterez de travailler avant la date légale de votre retraite.

Attention : dans certains cas, vous pouvez toujours prendre une retraite anticipée.

2. Commencez à épargner pour votre pension le plus tôt possible

L'épargne-pension individuelle reste un moyen intéressant de compléter votre montant de pension. Celle-ci est accessible dès l'âge de 18 ans, et ce jusqu'à l'année où vous atteignez 64 ans. Plus vous commencez tôt à épargner pour une pension, plus l'intérêt composé ainsi que les rendements seront élevés. Un avantage supplémentaire est l'avantage fiscal de 25 à 30%.

3. Continuez à épargner pour votre retraite jusqu'à la fin

Pour maximiser votre épargne-pension auto-économisée, il est préférable de continuer à épargner jusqu'à la fin de votre carrière. À l'âge de 60 ans, un impôt final de 8% sur votre capital de total sera calculé. Après cela, vous ne payerez plus d'impôts sur les dépôts mais vous pourrez toujours épargner pour votre pension et bénéficier de l'avantage fiscal associé.

Lisez aussi : Comment pouvez-vous, en tant que travailleur indépendant, être assuré d'une bonne pension ?

4. Pension complémentaire par l'employeur

De nombreux employés reçoivent une assurance groupe de leur employeur à titre d'avantage extralégal. Grâce à cette assurance, votre employeur vous constitue un montant de pension complémentaire. Dans certains cas, en tant qu'employé, vous avez également la possibilité de contribuer vous-même à votre future pension. Le montant économisé vous sera versé lorsque vous prendrez votre retraite.

Vous êtes employé mais ne bénéficiez pas d’une assurance groupe de votre employeur ? Sachez que vous pouvez également constituer vous-même une pension libre complémentaire (PLC).

5. Pension complémentaire en tant qu'indépendant

Les indépendants peuvent constituer un capital de pension supplémentaire avec la pension libre complémentaire pour les indépendants (PLCI). Êtes-vous chef d’entreprise ? En plus de la PLCI, vous pouvez également souscrire un Engagement Individuel de Pension (EIP). Avec ce contrat d'assurance-vie, vous augmenterez votre pension au même niveau que celle d'un salarié et optimiserez ainsi votre avantage fiscal.

Lisez aussi : Quel montant de pension complémentaire mon plan de pension génère-t-il ?

6. Rachetez des années d’études

Les personnes qui étudient longtemps commencent à travailler plus tard et, dans la majorité des cas, n'ont pas une carrière complète de 45 ans. En rachetant des années d’études, vous recevrez un montant de pension plus élevé. Vous trouverez plus d'informations sur les conditions et les montants ici.

7. Économies à long terme

En plus de l'épargne-pension, l'épargne à long terme peut être un bon complément au montant de votre pension. Le montant de l'épargne dépend de vos revenus. Cette police d'assurance-vie vous offre un avantage fiscal de 30%, même après votre retraite, et peut donc être une belle prime en plus de votre pension légale.

Lisez aussi... Les 7 meilleurs conseils pour économiser en vue de votre retraite

(fd/mr)


15 mars 2022
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé
D'autres ont également regardé