De retour au bureau après un burn out ? 5 conseils pratiques

Après quelques mois d'absence suite à un burn out, vous souhaitez reprendre votre travail. Vous ne vous sentez pas encore opérationnel à 100% mais voulez retrouver votre rythme de travail et choisissez de commencer par un horaire à temps partiel.

5 octobre 2018

Partager

Voici les principaux points que vous devrez prendre en compte…

1. Prenez le temps d'assurer que votre demande de retour au bureau soit validée par la médecine du travail afin de ne pas perdre vos allocations

Vous recevrez par la suite une attestation écrite précisant la nature, la durée et les conditions d'exercice relatives à votre activité.

2. Demandez à votre employeur de reprendre partiellement votre travail

Si votre employeur accepte votre demande – attention, il n'est légalement pas obligé – votre contrat de travail original prévaut mais il peut être temporairement modifié en fonction des circonstances de votre retour. Si votre employeur refuse, votre contrat restera suspendu jusqu'à ce que vous soyez pleinement en mesure de reprendre le travail.

3. Prenez préalablement rendez-vous avec la médecine du travail pour avoir un avis médical

L'employeur demandera souvent un avis médical concernant votre éventuelle remise au travail. Prenez soin de lire ce qui est mentionné dans votre règlement de travail. Cela peut vous être utile, surtout après une longue période d'inactivité. Enfin, l'employeur n'est pas légalement obligé de suivre les conseils du médecin.

4. Demandez à votre médecin traitant un certificat médical définissant le degré de votre incapacité de travail

Ce cernier vous fournira un certificat mentionnant la période pendant laquelle vous n'avez pas travaillé et pour laquelle vous aurez droit à des indemnités maladie.

5. A quel point serez-vous dédommagé ?

Votre employeur ne payera uniquement votre salaire en fonction de la réduction de vos performances de travail. Pour calculer le montant supplémentaire des indemnités maladie, l'employeur communique un état de vos prestations à un fonds d'assurance.


En tant qu'employé victime d'un burn out et suite à une période d'invalidité totale, vous pouvez reprendre partiellement le travail tout en conservant (une partie de) vos indemnités maladie, et ce pour que vous vous habituiez petit à petit à reprendre le travail à temps plein.


(eh/jy) – Nos remerciements à Christophe Louage, coach en gestion d'énergie et avocat. 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.