25% des employés discutent ouvertement de leur salaire

"Les travailleurs belges sont en effet moins susceptibles de discuter ouvertement de leurs niveaux de salaire. Cependant, on observe un effet positif lié à une telle transparence." (Özlem Simsek, directeur Walters People Belgique)

Selon une enquête récente menée par Walters People auprès de 1700 employés en Belgique, aux Pays-Bas et en France, seulement 25% des employés belges discutent ouvertement de leur salaire avec leurs collègues.

Les statistiques sont plus élevées chez nos voisins : 35% des Néerlandais en parlent facilement. Les Français sont quant à eux en tête du peloton avec plus de la moitié (55%) d’entre eux qui n’hésitent pas à en discuter de façon transparente au travail.


La même étude montre que 27% des professionnels financiers et comptables en Belgique ne sont pas satisfaits de leurs salaires actuels, tandis que 4% d’entre eux s’estiment mieux payés que la moyenne.


Les employés belges sont optimistes par rapport à l’évolution de leurs salaires en 2015 : 48% s’attendent à une augmentation de 1 à 5% dans les prochains mois, bien que ce ne fut le cas en 2014 que pour 31% d’entre eux.


Mme Ozlem Simsek, directeur de Walters People Belgique réagit :

"Comparer son salaire avec celui de ses collègues est encore tabou en Belgique et pourrait provoquer une certaine tension au bureau. Malgré cela, il pourrait y avoir des conséquences positives à cette pratique. Un employé se rendant compte qu’il est moins bien payé qu’un autre, pour une fonction équivalente, pourra négocier une augmentation de salaire lors de sa prochaine évaluation." 


A propos de Walters People

Walters People est spécialisé dans le recrutement de collaborateurs juniors au sein des secteurs de la comptabilité, la fiscalité, la finance, la banque et l'assurance, les RH, le support aux entreprises et les ventes internes. Plus d'informations sur www.walterspeople.be.


(EH) (WP) 

Plus d'info Avantages extralégaux , Combien vaut mon travail? , Mon salaire , Ecart salarial , Gagner plus / moins

09/06/2015