Développement personnel
Précédent

1 de 786

Suivant

7 conseils financiers pour débuter en tant que freelance

freelance
Vous rêvez d'une vie de travailleur freelance ? Avoir le luxe de pouvoir choisir où, quand et pour qui vous travaillez ? Être le propre patron de votre carrière ? Décider du montant que vous voulez gagner ? Il y a de multiples avantages à mener une vie de freelance. En revanche, de nombreuses incertitudes existent : aucune sécurité d'emploi, aucun revenu si vous ne travaillez pas, etc.

Grâce à ces sept conseils, vous découvrirez comment garantir et maximiser vos revenus lorsque vous débutez en tant que freelance.

1. Réfléchissez bien à votre statut : indépendant ou salarié ?

La plupart des freelances travaillent en tant qu'indépendants - à titre principal ou secondaire - et disposent de leur propre numéro d'entreprise, d'un numéro de TVA,... Travailler en tant que freelance indépendant signifie que vous pouvez déterminer votre propre salaire mais que vous n'avez pas de revenu garanti lorsque vous ne travaillez pas. Vous pouvez bien évidemment profiter de tous les avantages du statut de freelance !

Vous n'avez pas envie de vous lancer en tant qu'indépendant ? Sachez que vous pouvez également travailler comme freelance par le biais d'un système de payroll. Il existe plusieurs sites web qui mettent en relation les freelances et les clients et où vous pouvez trouver des missions au jour le jour.

Parmi les avantages de cette méthode, citons le fait que vous recevez votre salaire à un jour fixe chaque mois et qu'elle vous décharge des formalités administratives. L'inconvénient est que l'on déduit un pourcentage de votre salaire pour ce service rendu. De plus, vous ne bénéficiez pas des avantages fiscaux (déduction des frais professionnels) auxquels vous pourriez avoir droit en tant qu'indépendant.

À la recherche d’un job de freelance ? Consultez nos offres d’emploi du moment !

2. Pensez également au statut de votre entreprise

Vous avez décidé de devenir indépendant ? Vous devez également choisir le statut de votre entreprise. Cela aura un impact sur votre vie financière en tant que freelance. Vous pouvez choisir de créer une entreprise individuelle ou une société, chacune ayant ses avantages et inconvénients. En voici un aperçu simplifié :

  Avantages de l'entreprise individuelle Désavantages de l'entreprise individuelle Avantages d’une société Désavantages d’une société
  Mise en place et comptabilité simples Vous êtes responsable à 100 % et supportez donc tous les risques financiers Votre responsabilité et les risques financiers sont limités Un capital de départ plus important est nécessaire, pour lequel vous devez par exemple contracter un prêt personnel ou commercial
  Pas de capital de départ nécessaire Vous payez plus d'impôts parce que vous êtes soumis à l'impôt sur le revenu des personnes physiques
Vos biens privés sont en sécurité  La comptabilité et la paperasserie sont plus complexes
  Vous pouvez décider de tout vous-même   Vous pouvez bénéficier d'avantages fiscaux   

3. Gardez vos biens privés et professionnels séparés

Bien que cela ne soit pas obligatoire lors de la création d'une entreprise individuelle, il est conseillé d'ouvrir un compte professionnel séparé. Si vous voulez créer une société, vous devez de toute façon ouvrir un compte courant et un compte professionnel ne coûte pas si cher. Si vous disposez d'un compte séparé pour vos biens privés et d'un autre pour vos biens professionnels, il est plus facile de garder une vue d'ensemble de vos finances.

4. Fixez un montant correct vous permettant de vivre

Peut-être la chose la plus difficile quand on débute en tant que freelance : déterminer le montant que vous pouvez facturer pour votre travail. Après tout, vous n'avez aucune expérience en tant que freelance et vous n'êtes pas encore pleinement conscient de vos revenus et dépenses. Pour déterminer votre prix, il est préférable de prendre en compte les éléments suivants :

  • Ne fixez pas votre tarif trop bas si vous avez déjà acquis de l'expérience dans votre domaine (par exemple en tant qu'employé). Un tarif trop bas peut parfois être associé à une faible qualité de travail.
  • Comparez les prix des concurrents dans votre domaine pour établir vos tarifs.
  • Regardez si vous pouvez augmenter votre prix en offrant des services supplémentaires (par exemple, des conseils personnalisés ou un travail plus rapide).
  • Calculez la somme que vous devriez théoriquement toucher chaque jour pour gagner votre vie. Dans votre calcul, tenez compte des frais qui vous incombent et du fait que vous devez verser environ la moitié de ce que vous gagnez aux impôts.
  • Décidez si vous allez facturer un taux horaire ou un prix total pour le travail effectué. Ce dernier peut parfois vous rapporter plus d'argent car vous pouvez alors adapter votre tarif en fonction, par exemple, du type de client, du degré de difficulté ou du délai.
Travailler en tant que freelance digital : en quoi cela consiste-t-il ?

5. Connaissez vos finances et votre administration

Se lancer en tant que freelance ne signifie pas que vous devez être un génie de la finance. Engager un bon comptable est une excellente option car il peut vous épargner beaucoup de travail et d'argent, en plus de vous donner des conseils financiers. Toutefois, cela ne signifie pas que vous pouvez devenir freelance sans penser à vos finances.

Un bon travailleur indépendant est conscient de ses revenus et de ses dépenses. En tant que freelance, vous n'avez pas toujours de sécurité d'emploi. Il est donc important d'avoir un plan et une sorte de fonds d'urgence pour les moments où vous serez sans travail, malade ou en vacances.

Par ailleurs, il est également intéressant de savoir comment vos impôts sont structurés. Vous pouvez par exemple déduire les frais professionnels de votre revenu, réduisant ainsi votre base imposable. En tant que freelance avec votre entreprise individuelle, vous êtes également soumis à l'impôt sur le revenu des personnes physiques, dont les taux sont plus élevés que ceux de l'impôt sur les sociétés.

Si, en tant que freelance à titre complémentaire, vous avez également signé un contrat de travail auprès d’un employeur, vos impôts seront calculés différemment. Ceux-ci sont bien plus complexes que ce qui est expliqué ici mais un comptable pourra certainement vous aider à ce niveau.

6. N'oubliez pas vos assurances

En tant que freelance indépendant, vous pouvez vous assurer contre toutes sortes d'événements imprévus. Il est par exemple obligatoire de s'affilier à une caisse d'assurance sociale pour être assuré en matière de droits sociaux tels que votre pension, votre assurance maladie ou votre allocation de maternité.

Les assurances obligatoires ou conseillées dépendent principalement de votre secteur professionnel. En tant que freelance, il est parfois judicieux de souscrire une assurance si vous ne pouvez plus travailler en raison d'une maladie ou d'un accident, par exemple par le biais de l'assurance revenu garanti. De même, une assurance "responsabilité professionnelle" peut être intéressante car elle vous protège en cas d'erreurs professionnelles. Il existe des dizaines d'assurances destinées aux freelances. Veillez à sélectionner celle qui est la plus intéressante à vos yeux avant de commencer à travailler.

Découvrez : Quelles assurances devez-vous avoir souscrites en tant qu'indépendant ou freelance ?

7. Pensez à votre pension

En tant que freelance, vous vous constituez une pension moins importante qu'un salarié. Il est donc important de penser à l'épargne pension. En tant que travailleur indépendant, vous pouvez compléter votre pension par la pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) et l'allocation individuelle de pension (AIP), qui vous procurent chaque année un avantage fiscal. Bien entendu, vous pouvez aussi opter pour l'épargne-pension classique ou l'épargne à long terme, ou encore choisir d'autres formes comme les placements en actions, en immobilier ou autres.

Extra : Les 7 meilleurs conseils pour économiser en vue de votre retraite

(sd/eh) - Source : Topcompare.be


3 août 2022
Jobs recommandés

7 conseils financiers pour débuter en tant que freelance

freelance
Vous rêvez d'une vie de travailleur freelance ? Avoir le luxe de pouvoir choisir où, quand et pour qui vous travaillez ? Être le propre patron de votre carrière ? Décider du montant que vous voulez gagner ? Il y a de multiples avantages à mener une vie de freelance. En revanche, de nombreuses incertitudes existent : aucune sécurité d'emploi, aucun revenu si vous ne travaillez pas, etc.

Grâce à ces sept conseils, vous découvrirez comment garantir et maximiser vos revenus lorsque vous débutez en tant que freelance.

1. Réfléchissez bien à votre statut : indépendant ou salarié ?

La plupart des freelances travaillent en tant qu'indépendants - à titre principal ou secondaire - et disposent de leur propre numéro d'entreprise, d'un numéro de TVA,... Travailler en tant que freelance indépendant signifie que vous pouvez déterminer votre propre salaire mais que vous n'avez pas de revenu garanti lorsque vous ne travaillez pas. Vous pouvez bien évidemment profiter de tous les avantages du statut de freelance !

Vous n'avez pas envie de vous lancer en tant qu'indépendant ? Sachez que vous pouvez également travailler comme freelance par le biais d'un système de payroll. Il existe plusieurs sites web qui mettent en relation les freelances et les clients et où vous pouvez trouver des missions au jour le jour.

Parmi les avantages de cette méthode, citons le fait que vous recevez votre salaire à un jour fixe chaque mois et qu'elle vous décharge des formalités administratives. L'inconvénient est que l'on déduit un pourcentage de votre salaire pour ce service rendu. De plus, vous ne bénéficiez pas des avantages fiscaux (déduction des frais professionnels) auxquels vous pourriez avoir droit en tant qu'indépendant.

À la recherche d’un job de freelance ? Consultez nos offres d’emploi du moment !

2. Pensez également au statut de votre entreprise

Vous avez décidé de devenir indépendant ? Vous devez également choisir le statut de votre entreprise. Cela aura un impact sur votre vie financière en tant que freelance. Vous pouvez choisir de créer une entreprise individuelle ou une société, chacune ayant ses avantages et inconvénients. En voici un aperçu simplifié :

  Avantages de l'entreprise individuelle Désavantages de l'entreprise individuelle Avantages d’une société Désavantages d’une société
  Mise en place et comptabilité simples Vous êtes responsable à 100 % et supportez donc tous les risques financiers Votre responsabilité et les risques financiers sont limités Un capital de départ plus important est nécessaire, pour lequel vous devez par exemple contracter un prêt personnel ou commercial
  Pas de capital de départ nécessaire Vous payez plus d'impôts parce que vous êtes soumis à l'impôt sur le revenu des personnes physiques
Vos biens privés sont en sécurité  La comptabilité et la paperasserie sont plus complexes
  Vous pouvez décider de tout vous-même   Vous pouvez bénéficier d'avantages fiscaux   

3. Gardez vos biens privés et professionnels séparés

Bien que cela ne soit pas obligatoire lors de la création d'une entreprise individuelle, il est conseillé d'ouvrir un compte professionnel séparé. Si vous voulez créer une société, vous devez de toute façon ouvrir un compte courant et un compte professionnel ne coûte pas si cher. Si vous disposez d'un compte séparé pour vos biens privés et d'un autre pour vos biens professionnels, il est plus facile de garder une vue d'ensemble de vos finances.

4. Fixez un montant correct vous permettant de vivre

Peut-être la chose la plus difficile quand on débute en tant que freelance : déterminer le montant que vous pouvez facturer pour votre travail. Après tout, vous n'avez aucune expérience en tant que freelance et vous n'êtes pas encore pleinement conscient de vos revenus et dépenses. Pour déterminer votre prix, il est préférable de prendre en compte les éléments suivants :

  • Ne fixez pas votre tarif trop bas si vous avez déjà acquis de l'expérience dans votre domaine (par exemple en tant qu'employé). Un tarif trop bas peut parfois être associé à une faible qualité de travail.
  • Comparez les prix des concurrents dans votre domaine pour établir vos tarifs.
  • Regardez si vous pouvez augmenter votre prix en offrant des services supplémentaires (par exemple, des conseils personnalisés ou un travail plus rapide).
  • Calculez la somme que vous devriez théoriquement toucher chaque jour pour gagner votre vie. Dans votre calcul, tenez compte des frais qui vous incombent et du fait que vous devez verser environ la moitié de ce que vous gagnez aux impôts.
  • Décidez si vous allez facturer un taux horaire ou un prix total pour le travail effectué. Ce dernier peut parfois vous rapporter plus d'argent car vous pouvez alors adapter votre tarif en fonction, par exemple, du type de client, du degré de difficulté ou du délai.
Travailler en tant que freelance digital : en quoi cela consiste-t-il ?

5. Connaissez vos finances et votre administration

Se lancer en tant que freelance ne signifie pas que vous devez être un génie de la finance. Engager un bon comptable est une excellente option car il peut vous épargner beaucoup de travail et d'argent, en plus de vous donner des conseils financiers. Toutefois, cela ne signifie pas que vous pouvez devenir freelance sans penser à vos finances.

Un bon travailleur indépendant est conscient de ses revenus et de ses dépenses. En tant que freelance, vous n'avez pas toujours de sécurité d'emploi. Il est donc important d'avoir un plan et une sorte de fonds d'urgence pour les moments où vous serez sans travail, malade ou en vacances.

Par ailleurs, il est également intéressant de savoir comment vos impôts sont structurés. Vous pouvez par exemple déduire les frais professionnels de votre revenu, réduisant ainsi votre base imposable. En tant que freelance avec votre entreprise individuelle, vous êtes également soumis à l'impôt sur le revenu des personnes physiques, dont les taux sont plus élevés que ceux de l'impôt sur les sociétés.

Si, en tant que freelance à titre complémentaire, vous avez également signé un contrat de travail auprès d’un employeur, vos impôts seront calculés différemment. Ceux-ci sont bien plus complexes que ce qui est expliqué ici mais un comptable pourra certainement vous aider à ce niveau.

6. N'oubliez pas vos assurances

En tant que freelance indépendant, vous pouvez vous assurer contre toutes sortes d'événements imprévus. Il est par exemple obligatoire de s'affilier à une caisse d'assurance sociale pour être assuré en matière de droits sociaux tels que votre pension, votre assurance maladie ou votre allocation de maternité.

Les assurances obligatoires ou conseillées dépendent principalement de votre secteur professionnel. En tant que freelance, il est parfois judicieux de souscrire une assurance si vous ne pouvez plus travailler en raison d'une maladie ou d'un accident, par exemple par le biais de l'assurance revenu garanti. De même, une assurance "responsabilité professionnelle" peut être intéressante car elle vous protège en cas d'erreurs professionnelles. Il existe des dizaines d'assurances destinées aux freelances. Veillez à sélectionner celle qui est la plus intéressante à vos yeux avant de commencer à travailler.

Découvrez : Quelles assurances devez-vous avoir souscrites en tant qu'indépendant ou freelance ?

7. Pensez à votre pension

En tant que freelance, vous vous constituez une pension moins importante qu'un salarié. Il est donc important de penser à l'épargne pension. En tant que travailleur indépendant, vous pouvez compléter votre pension par la pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) et l'allocation individuelle de pension (AIP), qui vous procurent chaque année un avantage fiscal. Bien entendu, vous pouvez aussi opter pour l'épargne-pension classique ou l'épargne à long terme, ou encore choisir d'autres formes comme les placements en actions, en immobilier ou autres.

Extra : Les 7 meilleurs conseils pour économiser en vue de votre retraite

(sd/eh) - Source : Topcompare.be


3 août 2022
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé