Développement personnel
Précédent

1 de 774

Suivant

Jeunes sur le marché de l’emploi : attentes et désillusions

Les jeunes sont l'avenir de la société, mais également du marché de l’emploi. En revanche, leurs attentes ne correspondent pas toujours à celles des employeurs. Quelles sont-elles et doivent-ils faire face à des désillusions ?

Pas sur la même longueur d'onde

Une enquête récente de la FEB (Fédération des Entreprises de Belgique) montre que les demandeurs d'emploi et les employeurs ne sont pas toujours sur la même longueur d'onde en raison d'attentes différentes.

Affinités

1. Stage et apprentissage sur le lieu de travail

Les jeunes comme les employeurs sont favorables aux stages et à l'apprentissage sur le lieu de travail : rien de plus logique car il s’agit d'une situation win-win pour les deux parties. 76% des jeunes pensent qu'en acquérant des connaissances et de l'expérience sur le tas, ils ont de meilleures chances de décrocher un bon emploi. 90% des employeurs proposent des opportunités de stage dans leur entreprise.

Lisez aussi : Le stage augmente les chances de recrutement

2. Flexibilité et télétravail

75% des jeunes qui étudient et/ou travaillent indiquent qu'ils attendent de leur futur employeur d’être flexible. La possibilité de télétravailler joue un rôle important dans le choix d'un emploi. Les employeurs vont dans le sens des jeunes à ce niveau : 89% proposent des horaires de travail flexibles et du télétravail.

Extra : Voici les 8 plus grands avantages du télétravail

3. Esprit d'entreprise

Tant les jeunes (66%) que les employeurs (82%) considèrent que les compétences entrepreneuriales telles que la responsabilité, l'audace, l'esprit décisionnel et le sens de l'initiative sont importantes.

Désillusions

1. Préparation au marché du travail

50% des jeunes s'estiment bien préparés et informés lors de leur entrée sur le marché du travail. En revanche, 75% des employeurs estiment que les jeunes diplômés sont insuffisamment préparés et qu'il y a donc encore du travail à faire.

2. L'importance des avantages extralégaux

Bien que les chèques-repas, la voiture de société et l'assurance hospitalisation soient des avantages extralégaux populaires auprès des travailleurs, les jeunes y attachent moins d’intérêt. Seuls 46% des jeunes accordent par exemple une grande importance à la voiture de société (contre 61% des employeurs) et le smartphone d'entreprise ne se retrouve pas dans le top 5 des avantages préférés des jeunes (alors qu’il arrive en deuxième position chez les employeurs).

En revanche, un contenu de fonction intéressant et un bon salaire net apparaissent comme des facteurs appréciés pouvant lier un jeune salarié à un employeur ou à une entreprise.

Découvrez : Augmentation et diminution des avantages extralégaux

3. Durabilité et engagement sociétal : entre parole et action

Bien que 84% des employeurs se donnent une bonne note en termes de durabilité et d'attention à l'environnement, 50% des jeunes pensent que davantage d'actions devraient être entreprises. Selon les jeunes, les choses pourraient également être améliorées en termes de diversité (de genre) : 70% sont même en faveur des quotas de genre sur les lieux de travail.

Go for happy! Surfez sur jobat.be et trouvez un emploi correspondant à vos attentes

(fd/eh)


24 novembre 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé