Equilibre vie privée/professionnelle
Précédent

1 de 541

Suivant
Article suivant:

Comment vous débarrasser de cette impression de subir votre vie ?

Plaidoyer pour un égoïsme sain : 4 astuces pour travailler moins dur

egoismesain
Pensez-vous à tout le monde sauf à vous-même ? Vous n'êtes pas le/la seul(e). Parfois, la vie semble n'être composée que de tâches devant absolument être effectuées. Résultat des courses ? Du stress et de la fatigue ! Si vous ne pensez pas un minimum à votre personne, qui le fera ?

"Vous avez la liberté de faire ce que vous voulez". Tout cela est bien beau, mais est-ce réellement le cas ? Combien de personnes ne remettent pas leurs rêves à plus tard parce qu'elles veulent d'abord que leur vie quotidienne soit sur la bonne voie ? Bon nombre de travailleurs triment pendant des années pour seulement ensuite faire ce qu'ils aiment vraiment. En revanche, dans certains cas, ce fameux moment où vous pouvez enfin vous faire plaisir n’arrive jamais… Vous reconnaissez-vous dans une telle situation ?

Le revers de la médaille

Il est toutefois préférable de vous demander si vous souhaitez réellement continuer à agir de la sorte. Le travail acharné génère du stress mais il existe d'autres raisons de vous détendre :

  • N'oubliez pas que le succès n'est pas la seule chose qui rend heureux. Même si vous réalisez des performances de haut niveau, vous finirez par vous y habituer. Ensuite, il deviendra de plus en plus difficile d'éprouver le même sentiment de satisfaction. De plus, vous vous privez de petits moments de bonheur si vous vous concentrez uniquement sur votre carrière.
  • Travail et stress vont de pair mais, si le stress devient trop important, vous courez un plus grand risque de dépression, de trouble anxieux, de troubles du sommeil, de digestion, de mémoire,...
  • Le fait d’être occupé en permanence résume parfaitement le quotidien de nombreux travailleurs mais, si vous êtes trop occupé, vous risquez de faire mauvaise impression à vos collaborateurs. Peut-être votre patron pensera-t-il que votre méthode de travail n'est pas bonne si vous ne respectez pas les délais ? Si vous placez la barre trop haut vis-à-vis de vous-même, vous créerez des attentes irréalistes que vous ne pourrez plus satisfaire à long terme.
  • Votre cerveau créatif et capable de résoudre des problèmes a besoin de temps pour fonctionner. Faites plus souvent de l'exercice ou regardez davantage par la fenêtre. C'est à ce moment-là que les meilleures idées surgissent.
Êtes-vous résistant au stress ? Faites le test !

Voici comment procéder !

Êtes-vous convaincu qu'il est bon de lever un peu plus souvent le pied ? Parfait ! Il ne reste plus qu’à passer à l’action. Les quatre conseils ci-dessous vous mettront sur la bonne voie.

1. Les bons accords font les bons amis

Il est important de fixer des limites pour garder le contrôle de votre vie. Passez des accords clairs avec vos collègues et votre patron au sujet des moments pendant lesquels vous pouvez et ne pouvez pas être contacté. Peuvent-ils vous appeler le samedi mais pas le dimanche ? Faites-leur part de vos disponibilités. Idem pour les e-mails. Si vous ne prévoyez que deux ou trois moments dans votre journée où vous consultez vos messages non lus, communiquez ces créneaux horaires à vos collaborateurs afin qu’ils sachent quand s'attendre à une réponse de votre part.

Continue-t-on de vous appeler même après vos heures de travail ? Voici la meilleure attitude à adopter…

2. Dimanche, jour de repos

Ou samedi, lundi, jeudi,… Tout le monde a besoin d'au moins un jour par semaine pour recharger ses batteries. Même si cela ne vous dérange pas que votre travail et votre vie privée se mélangent, il est important de vraiment déconnecter de votre travail pendant une journée.

Lisez aussi : 10 astuces pour tirer le meilleur parti de votre semaine de travail et de votre temps libre

3. Vacances

Personne ne peut vous interdire de prendre des vacances. Faire de temps en temps une pause est primordial pour votre santé. Prenez donc bien tous vos jours de vacances. Si vous ne le faites pas et que vous travaillez pendant des mois sans interruption, vous courez le risque d’être victime d’une maladie cardiovasculaire. Est-ce vraiment ce dont vous avez envie ?

Extra : À combien de jours de vacances ai-je droit ?

4. L'art de lâcher prise

N'oubliez pas qu'il est normal de faire des erreurs et de demander de l'aide. Vous pouvez continuer à travailler d’arrache-pied et à être malheureux, mais à quoi bon ? Les gens ont souvent peur que, s'ils montrent que les choses ne se passent pas bien, ils seront considérés comme incompétents. Sachez que les personnes qui osent demander de l'aide ont souvent une meilleure relation avec leurs collègues et leur supérieur hiérarchique. De plus, cela génère davantage d'égalité et de confiance sur le lieu de travail.

(dt/em/eh) - Source : Intermediair


8 janvier 2024
D'autres ont également regardé