Equilibre vie privée/professionnelle
Précédent

1 de 563

Suivant

Que faire si on continue de vous appeler même après vos heures de travail ?

4 novembre 2020
Le temps libre est sacré. La dernière chose qu’un travailleur souhaite est de recevoir un appel le soir ou le week-end de son patron, d’un collègue ou d'un client. Mais tout le monde n'est pas de cet avis. Êtes-vous souvent connecté(e) après vos heures de travail ? Les quelques conseils ci-dessous vous aideront à faire la part des choses et à ce que votre temps libre le redevienne complètement.

Certains aiment travailler de 9h00 à 17h00 et passent le reste de leur temps avec leur famille, leurs parents ou leurs amis. D’autres préfèrent rattraper le retard accumulé au bureau le soir, lorsque les enfants sont au lit ou que leur conjoint(e) est absent(e), ce qui entraîne une série d'appels téléphoniques tardifs. Souhaitez-vous de temps en temps appuyer sur le bouton 'pause' ? Voici 5 conseils pour y remédier !

1. De bons accords font de bons amis

Ce n'est pas parce que vous avez un smartphone et êtes joignable en permanence que l’on peut vous contacter à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Établissez des règles claires et précises avec vos collègues les plus proches. Ils peuvent par exemple vous appeler en cas d’urgence mais, dans le cas contraire, demandez-leur de vous envoyer un e-mail. Faites-leur savoir quand vous travaillez et quand vous ne travaillez pas. De cette façon, tout le monde sait quand attendre une réponse de votre part.

Autre astuce : convenez de la rapidité avec laquelle vous devez répondre. Si quelqu'un vous envoie un e-mail un vendredi soir, il y a de fortes chances que la personne en question sache bien que vous ne lirez pas directement son message. C'est le week-end pour tout le monde, n’est-ce pas ?

2. Débarrassez-vous de toute tentation

Trouvez-vous difficile de ne pas répondre à un message ou un appel ? Faites en sorte de ne pas être tenté(e). Rangez votre smartphone ou éteignez-le et fermez votre messagerie électronique. Ne la consultez pas avant d'avoir terminé une tâche importante. Rappelez-vous également les accords précédemment conclus. Si une personne vous appelle pendant votre jour de congé, dites en toute honnêteté que vous ne travaillez pas et que vous la recontacterez plus tard.

3. Séparation claire

Il peut être judicieux d’avoir deux téléphones : un pour le travail et un pour la vie privée. Vous pouvez parfaitement éteindre celui du travail après les heures de bureau ainsi que définir une sonnerie pour les personnes les plus importantes qui vous appellent pendant votre journée de travail. De cette façon, vous saurez immédiatement si ce sont vos enfants qui vous contactent ou une tante éloignée dont l’appel peut 'attendre'.

4. Une journée de travail définie

Lorsque vous travaillez à domicile, vous perdez rapidement la notion du temps. Avant que vous ne vous en rendiez compte, il est neuf heures du soir et vous êtes toujours derrière votre ordinateur. Programmez une alarme pour annoncer le début et la fin de votre journée de travail ou demandez à vos collègues ou votre conjoint(e) de vous interrompre en fin de journée.

5. Étape par étape

Changer des habitudes est plus facile à dire qu'à faire. Sachez qu’une manière de travailler ne se modifie pas du jour au lendemain. C'est un processus que vous devez mettre en place étape par étape. Commencez par exemple à ranger votre téléphone professionnel dans une armoire le lundi en fin de journée. Avez-vous bien dormi et n'avez-vous pas eu l'impression de rater quelque chose ? Faites de même le lendemain.

(dt/em/eh) – Source : Algemeen Dagblad


Jobs recommandés
D'autres ont également regardé