Ne pas prendre de vacances : passeport vers une promotion ?

Beaucoup de travailleurs n’osent pas prendre congé, pensant que cela mettrait en doute leur implication : est-ce bien fondé ?

Time Off a enquêté sur l’effet des vacances auprès des entreprises et des travailleurs. Ils arrivèrent à la constatation suivante : certains avantages y sont liés et prendre des jours de congé peut être favorable à votre carrière.


Voici les effets secondaires qu’ils ont listés.

1. Plus de chances d’être promu

Si vous pensez multiplier vos chances de promotion en ne prenant pas de vacances, vous déchanterez rapidement. Les collaborateurs qui prennent leurs congés ont 6,5% de chances supplémentaires de recevoir une promotion ou une augmentation salariale que leurs collègues restés au bureau.

2. Engagé

Vous ressourcer de temps à autre est nécessaire pour rester engagé dans votre mission. Intégrer des pauses et planifier un minimum de vacances ne peut que vous faire du bien. Pas seulement à vous mais aussi à votre carrière. Débarrassez-vous du stress et profitez d’un peu de repos bien mérité.

3. Stress du voyage

Veillez toutefois à ne pas remplacer le stress du travail par la pression du voyage. Tâchez de vous évader le plus possible afin de bien laisser vos préoccupations professionnelles derrière vous. Planifiez vos vacances le plus tôt possible, vous pourrez dès lors parfaitement préparer votre absence et organiser le travail de l’équipe avec un maximum d'efficacité. Si tout le monde est bien informé, vous éviterez les mauvaises surprises et partirez en vacances le cœur léger.

4. Bonheur = productivité

Le collaborateur qui a pu profiter de vacances revigorantes et sans stress revient plus heureux (31%) et plus reposé. Des caractéristiques que les managers associent à la productivité (21%). La plupart des responsables voient surtout les avantages des vacances et leurs effets positifs sur les membres du personnel et l’organisation. Et si le vôtre ne les voit pas, il est peut-être temps d’en discuter avec lui et de le convaincre de l’utilité des congés ainsi que des avantages qu’il peut en retirer.

5. Faites-le pour vous

Tout ceci n'est pas suffisant à vos yeux ? Faites-le au moins pour vous. En ne prenant pas vos congés payés, vous finirez par estimer que vous prestiez bien trop d’heures sans une rémunération suffisante. Cela vous reviendrait en quelques sortes à vous forcer à gagner moins, ce qui n’est pas le but.

 

L’excuse que vous vous donnez est que vous avez trop de travail ? C’est une raison très répandue puisque près de 4 travailleurs sur 10 l’invoquent pour ne pas prendre tous leurs congés. Vous en faites partie ? Réfléchissez un peu : du travail, il y en aura toujours. Vous pouvez donc partir l'esprit serein. Une tâche peut sans aucun problème attendre un peu ou être déléguée, n’est-ce pas ? Prévoyez vos congés à temps afin de pouvoir annoncer votre absence à vos clients et à vos collègues. Ils sauront ainsi qu’ils ne doivent pas vous confier de missions supplémentaires sous peine qu’elles ne soient pas terminées avant votre retour. Vous retrouverez toute votre passion et votre plein engagement quand vous reviendrez. Vous pourrez effectuer vos prestations avec plus de plaisir et votre productivité n‘en sera que meilleure. Une situation win-win !


(eh/sc) Sources : Hrsquare.be 

Plus d'info Santé , Vacances annuelles , Stress , Workaholic , Evaluation , Détente , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle , Développement personnel

30/10/2017