Télétravail
Précédent

1 de 163

Suivant

De retour au bureau ? Place aux négociations !

Depuis le 1er juillet 2021, le télétravail n'est plus obligatoire et de plus en plus de salariés retournent au bureau, de façon régulière ou non. Peut-être est-il temps de négocier vos conditions salariales avec votre patron ?

Le télétravail n'est plus obligatoire

Maintenant que les chiffres relatifs au coronavirus évoluent favorablement et que les assouplissements annoncés sont mis en œuvre étape par étape, nous nous rapprochons petit à petit d'une vie normale. L'une des mesures du plan d'été proposé par le gouvernement fédéral est que, depuis le 1er juillet 2021, le télétravail n’est plus obligatoire mais reste fortement recommandé. De nombreux employés qui ont goûté aux avantages du travail à domicile peuvent désormais retourner au bureau sous certaines conditions.

CHECK : Votre patron peut-il vous forcer à retourner au bureau ?

Parler aide

Votre retour au bureau peut être un bon moment pour discuter de vos conditions de travail avec votre patron. Préférez-vous continuer à travailler à domicile parce que vous y êtes plus efficace et productif ? Souhaitez-vous, dans la mesure du possible, définir vos propres horaires de travail ? Une bonne conversation avec votre patron aboutira inévitablement sur des accords concrets et qualitatifs.

Lisez aussi : Travailler à domicile de manière saine et productive

Allocation de travail à domicile

En revanche, il n’y a pas que les conditions de travail qui peuvent être discutées lors d’une telle entrevue. L'employeur peut par exemple octroyer une indemnité de télétravail temporaire non imposable d'un montant maximum de 144,31 euros par mois aux salariés qui télétravaillent de façon régulière. Cette mesure a récemment été prolongée jusqu'au 30 septembre 2021.

Dans certains cas, votre employeur peut également choisir de rembourser une partie de vos dépenses ou vous fournir du matériel de bureau (chaise ergonomique, PC, casque audio…).

Découvrez : À combien s’élèvent les allocations en cas de travail à domicile ?

Özlem Simsek, directeur général du groupe Robert Walters Belgique, s’exprime à ce sujet : "Le fait de pouvoir reprendre le travail au bureau sous certaines conditions est propice à la négociation de vos conditions salariales post-coronavirus avec votre patron. Vous pouvez notamment vous mettre d'accord sur le nombre de jours pendant lesquels vous travaillerez à domicile et quand vous devrez être disponible pour des réunions en ligne. Dans un tel contexte, le droit à des allocations éventuelles ou à des outils numériques permettant de télétravailler efficacement doivent certainement être discutés".

Cela vaut donc la peine de prendre rendez-vous avec votre patron. Attention : rédigez un 'accord de télétravail' mentionnant tout ce qui a été convenu avec votre patron afin d'éviter tout malentendu ou ambiguïté.
Extra : 5 astuces pour un poste de travail à domicile ergonomique

(fd/mr/eh)



20 juillet 2021
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé