Travailler à l'étranger Précédent

1 de 63

Suivant

A quel point une dernière tournée est-elle lucrative pour un artiste ?

Nombreux sont les artistes pop et rock qui parcourent le monde pour effectuer une dernière tournée. Bob Seger, Elton John, Slayer et le groupe de rock KISS y sont actuellement occupés, sans oublier Paul Simon qui a récemment fait ses adieux à son public. Un groupe comme The Who effectue sa tournée d'adieu depuis environ quatre ans. Son chanteur Roger Daltrey ne compte pas mettre fin à sa carrière de sitôt.

25 mars 2019

Partager

Après quatre années de tournée, le groupe The Who et le chanteur Roger Daltrey affirment qu'ils ne sont qu'à la moitié de leur tournée d'adieu.

Une tournée d'adieu permet de dire au revoir aux fans et de vivre des moments particulièrement forts en émotions. Les artistes qui occupent actuellement le devant de la scène ont récemment vu des collègues comme David Bowie et Prince s’envoler vers d’autres cieux. Voilà pourquoi ils souhaite faire leurs adieux à leur public en bonne et due forme et… assurer leurs vieux jours.

"Lors de son ultime tournée, Elton John a touché environ 2,5 millions de dollars, soit 2,2 millions d’euros, par soirée. C'est 56% de plus que lors de sa précédente tournée il y a trois ans", a calculé David Brooks du magazine Billboard.

Pas pour l'argent

Avec leurs nombreux voyages, les tournées sont physiquement exigeantes. Même si elles sont relativement simples d’un point de vue artistique, elles génèrent des revenus colossaux. "Les artistes sont seulement invités à jouer leurs plus gros succès. Ils n'ont pas à se réinventer", poursuit David Brooks.

Selon lui, les artistes ne le font pas pour gagner de l’argent. "Ces stars ont déjà touché des millions de dollars avec leur musique. Elles veulent surtout que l'on se souvienne de leur passage et de leur talent."

(eh/ll) – Source : MARK Magazine

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?