La moitié des anciens collaborateurs partent avec des données confidentielles

cadenas

Selon une enquête de Symantec, société active dans la protection de données, la moitié des collaborateurs qui ont quitté leur employeur les 12 derniers mois sont partis avec des informations confidentielles de l’entreprise. Pour 40% d’entre eux, avec la ferme intention d’utiliser ces données dans leur prochain job.

L’enquête mondiale de Symantec montre que les travailleurs trouvent acceptable d’emmener les informations confidentielles de l’entreprise et de les utiliser. Les répondants pensent que leur entreprise s’en moque. Seuls 47% déclarent que leur employeur intente une action lorsqu’un travailleur conserve des informations sensibles.

Pas de mal ?

62% trouvent normal de transférer des documents de travail sur leur ordinateur personnel, leur Tablet, leur Smartphone ou encore sur le Cloud. La majorité n’a jamais effacé l’info sauvegardée et n’y voit aucun mal non plus. La moitié (56%) ne voit aucun mal à utiliser une information confidentielle de leur ex employeur.

Enfin, il ressort aussi de nombreuses organisations ne réussissent pas à imposer une culture en termes de sécurité. Seuls 38% des travailleurs déclarent que leur manager considère la protection des données de l’entreprise comme une priorité.

(sc) - Sources : Express.be 

Plus d'info Comportement indésirable au travail , Clause de non-concurrence

28/02/2013