7 conseils pour rester calme au bureau

Alors que le stress vous fait suer de tous les côtés, vous vous posez parfois la question suivante : "Comment certains de mes collègues arrivent-ils à rester si calmes malgré la pression ?" Ils suivent probablement ces quelques conseils…

Une petite dose de stress n’est pas toujours mauvaise. En effet, il s'agit d'une émotion nous encourageant à donner le meilleur de nous-mêmes et à dépasser nos limites. Il est évident que la hargne peut nous inciter à des pics de productivité parfois méconnus !


Naturellement, vous ne pouvez rester productif que si vous parvenez à garder cette pression sous contrôle. Des études le montrent, les travailleurs les plus brillants parviennent à maîtriser leur stress et à le garder à niveau constant, ni trop faible, ni trop élevé.

Vous avez tendance à vous noyer dans le stress ? Voici des conseils qui vous seront peut-être d'une grande utilité…

1. Restez positif

En cas de situation difficile, vous pensez directement à une catastrophe irréversible ? Vous vous apitoyez sur vous-même et cédez à la panique ? Epargnez-votre rythme cardiaque en voyant les opportunités et les bons côtés de chaque situation. Une pensée positive peut suffire à vous booster mentalement et à remettre votre journée sur les rails de la productivité. Vous pouvez par exemple déjà commencer par vous déclarer satisfait de ce que vous avez, et par vous apprécier pour ce que vous êtes.


Les pensées négatives sont les effets négatifs fréquents d’un stress malsain. C’est à la fois désagréable pour vous, mais également pour votre environnement. Vous devenez trop critique et perdez votre capacité d'avoir un avis objectif. Chassez ces pensées négatives et prenez un peu de repos. Après un moment, vous considérerez cette négativité de manière plus rationnelle, et vous parviendrez à relativiser.

2. Ne vous mettez pas la pression concernant des choses qui ne se sont pas (encore) produites

"Vous exploitez mal votre pouvoir d’imagination en vous faisant du souci", prétend Dan Zadra, auteur à succès et consultant. Vous demander à chaque instant ce qui pourrait se passer "et si ceci…", "et si cela…" revient à mettre de l’huile sur le feu. Ne vous en faites pas trop, cela perturbe votre esprit. Gardez vos pensées claires et songez uniquement à ce qui est important.

3. Evitez les excès de caféine

La caféine est connue pour son effet actif, mais elle n’est pas ce que l’on fait de mieux pour les nerfs. Elle a beau vous tenir éveillé et augmenter votre productivité, elle produit aussi de l’adrénaline et augmente la sensation de stress. Désintoxiquez-vous de la caféine et de la théine, buvez avec modération.

4. Dormez !

Lorsque nous sommes stressés, nous dormons moins bien. Vous ne parvenez pas à fermer l’œil de la nuit et vous continuez à travailler sans prendre le temps de faire une sieste ?

Une belle nuit de repos est cruciale pour recharger vos batteries et réordonner vos pensées. Cela aide aussi à mettre votre journée en perspective. Considérez donc le sommeil comme du repos bien mérité.

5. Concentrez-vous sur votre respiration

Le repos ne vient pas que du sommeil. Un rythme respiratoire correctement contrôlé peut également vous apaiser. Vous êtes victime d'un gros coup de stress ? Retirez-vous une minute pour respirer calmement et en silence. Vous parviendrez petit à petit à vous calmer.

6. Disparaissez quelque peu du radar digital

L’accessibilité permanente est aussi quelque chose qui peut perturber votre nuit de sommeil et désordonner vos pensées. Que ce soit par e-mail, sms, Facebook, au téléphone ou via des applications, la plupart des gens sont joignables jour et nuit, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Vous êtes joignable de 100 manières différentes ? Alors vous avez aussi 100 choses ou évènements par rapport auxquels vous pouvez prendre de la distance. Comment vous désintoxiquer ? Mettez-vous offline de temps à autre, et débranchez la prise de courant vous reliant du stress.

7. Se socialiser

Le temps que nous ne passons pas sur notre laptop doit servir à nous socialiser. Parlez par exemple à autrui des difficultés que vous rencontrez. Peut-être que votre interlocuteur aura une autre vision ou, encore mieux, une réponse toute faite qui vous aidera fortement. Quand nous avons la tête dans le guidon, nous ne voyons plus les problèmes. S’ouvrir à une nouvelle perspective n’est jamais nocif. Cela diminue la pression reposant sur nos épaules. En plus, vous pourriez vous faire de nouveaux amis. Rien de tel comme détente que d’aller parler de ses préoccupations auprès de la fontaine à eau tout en se rafraîchissant…

(EH) (SC) Sources : Express.be 

Plus d'info Stress , Détente

06/10/2014