Mon salaire
Précédent

1 de 403

Suivant
Article suivant:

Que fait et gagne un Customer Service Representative ?

Combien gagnent les pilotes ?

grandsalpilo
Les pilotes sont fort occupés de nos jours : il leur incombe d'acheminer les passagers vers leur destination de vacances dans les meilleures conditions. Un travail avec beaucoup de responsabilités et donc une rémunération élevée ? Ou la réalité est-elle différente ? Nous avons examiné de plus près les salaires des pilotes de plusieurs compagnies aériennes.

Le salaire des pilotes fait l'objet de débats depuis longtemps. Les coupes budgétaires ont contraint les pilotes de KLM et de Brussels Airlines à renoncer à une partie de leur salaire (entre 4 et 20% !) ou à l’optimiser au travers d’un plan cafétéria, comme cela s'est déjà produit dans le secteur bancaire.

Un copilote commence avec 3.000 euros net

Aujourd'hui, un pilote en Belgique gagne en moyenne entre 4.000 et 6.000 euros net. La rémunération d’un commandant de bord expérimenté peut atteindre plus de 7.000 euros pour. Les copilotes débutants touchent plus ou moins 3.000 euros par mois. Sachez également que les pilotes doivent investir dans leur propre formation. Les coût de formation d'un pilote de ligne s'élèvent facilement à 100.000 euros.

Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ? Comparez votre salaire avec celui des autres !

Économies substantielles

Par rapport à d'autres compagnies aériennes, les pilotes de Brussels Airlines gagnent nettement moins. Chez British Airways, le salaire oscille entre 7.000 et 12.000 euros tandis que, chez KLM, celui-ci se situe entre 8.000 et 12.500 euros. Enfin, les pilotes en provenance d'Asie, de Chine ou de Turquie gagnent même le double. Intéressant à savoir : le salaire d'un pilote est directement lié à la taille du type d'avion qu'il pilote. KLM a de plus gros avions que Brussels Airlines, ce qui explique en partie la différence de rémunération.

Témoignage : Quel est le salaire d'un copilote belge au Moyen-Orient ?

Les pilotes gagnent plus chez Ryanair que chez Brussels Airlines. Il s'agit d'une différence de quelques centaines d'euros. Chez Ryanair, vous commencez avec un salaire plus bas, mais vous accédez plus facilement et plus rapidement à un salaire plus élevé. En revanche, les employés et pilotes de Brussels Airlines reçoivent des primes et des bonus, y compris une participation aux bénéfices. De plus, contrairement à Ryanair, ils ne doivent pas payer leur propre uniforme.

Autre fait marquant : là où les compagnies aériennes travaillaient avec des indépendants, la majorité des pilotes sont aujourd'hui salariés. Par souci d'économies, les contrats avec les indépendants n'ont pas été renouvelés.

Maximum 900 heures de vol par an

La réglementation prévoit qu'un pilote peut voler au maximum 900 heures par an, mais cela ne veut rien dire car un pilote ne se contente pas uniquement de voler. Il commence à préparer ses vols au moins une heure et demie avant le départ. Il consulte les plans de vol, l'itinéraire et les prévisions météorologiques. Sur cette base, il effectue des calculs, notamment pour la vitesse de décollage et la quantité de carburant nécessaire. S’il y a par exemple du brouillard au-dessus de Stockholm, il ne pourra pas atterrir immédiatement et il lui faudra du carburant supplémentaire. Après l'atterrissage, il devra analyser le déroulement de son vol et en faire un rapport.

Check : Tout ce que vous devez savoir sur le métier de... pilote

Un examen tous les six mois

Tous les six mois, les pilotes doivent passer un examen pour conserver leur licence de vol. Il y a des examens de vol à bord en présence d'un instructeur, mais aussi des tests sur simulateur. De plus, les données de tous les vols sont transmises aux services centraux. Bien que celles-ci soient cryptées, si le contrôle révèle des anomalies, l'anonymat du pilote sera levé. En plus des tests techniques, il y a aussi les tests médicaux semestriels.

Dans le cas improbable où un pilote serait écarté pour des raisons médicales, par exemple à cause d’une déficience visuelle ou de la perte de deux doigts dans un accident, l'assurance perte de licence entrera en vigueur. Cela garantit le maintien du salaire du pilote en question. Cette police coûte très cher mais est payée par la compagnie aérienne.

Lisez aussi : Comment devenir pilote en Belgique ?

(em/eh) - Source des chiffres : HLN


5 février 2024
D'autres ont également regardé