Les six fondements de base d'un bureau sain

Connaissez-vous le 'syndrome des bâtiments malsains' ? Des chercheurs de l'Université Harvard sont récemment arrivés à la conclusion que les travailleurs évoluant dans des bureaux sains dormaient mieux et étaient plus productifs. Ils ont ensuite dressé une liste de neuf fondements rendant un bâtiment sain.

Dans leur étude, ils ont évalué la durabilité de dix bâtiments dans cinq grandes villes. Parmi les différentes caractéristiques passées à la loupe figuraient notamment le confort thermique, la qualité de l'air, la ventilation, l'éclairage et l'humidité.

25% plus productifs

La santé des sujets fut identifiée par le biais d'un questionnaire quotidien, de tests cognitifs et d’une montre intelligente enregistrant la qualité du sommeil. Les chercheurs ont noté que les employés travaillant dans les bâtiments les plus verts obtenaient des résultats jusqu’à 26% supérieurs aux tests cognitifs. La qualité de leur sommeil était également 6% meilleure. Enfin, les chiffres au niveau du 'syndrome des bâtiments malsains' étaient 30% inférieurs pour ces travailleurs. Ce terme quelque peu particulier est utilisé pour les problèmes de santé que les gens attribuent à l'immeuble dans lequel ils travaillent. Les exemples incluent les maux de tête, la perte de concentration, les démangeaisons, la léthargie,...

6 des 9 fondements

Harvard étudie depuis longtemps la manière dont la durabilité d'un bâtiment affecte le bien-être des employés. Ainsi, les chercheurs ont développé neuf directives que les entreprises devraient à tout prix essayer de prendre en compte.

Si votre employeur prévoit un déménagement ou des travaux de rénovation, vous devriez consulter l’ouvrage 'les 9 fondements d'un bâtiment sain'. Voici selon nous les six points les plus important à nos yeux :

1. La ventilation 

Les chercheurs recommandent d'installer un climatiseur avec une efficacité de filtration de 75%. Si votre bureau est à proximité d'une route relativement fréquentée, essayez d'éviter la ventilation par les fenêtres ouvertes.

2. La qualité de l'air 

C’est une bonne idée d’effectuer des tests annuels et des évaluations de la qualité de l'air. Il est important de prêter attention aux matériaux de construction ainsi qu’au mobilier de bureau. Bien entendu, l'amiante et les PCB sont des mauvais choix en matière de durabilité.

3. La qualité de l'eau 

Faire régulièrement des tests de la qualité de l'eau n'est jamais superflu. Utilisez par exemple un système de purification de l'eau pour que les bactéries et les microbes n’aient aucune chance de se développer.

4. Le confort thermique 

Il est conseillé de maintenir un bureau à la même température pendant toute la journée. Pour y parvenir, des compteurs doivent être installés et le système de chauffage doit être régulièrement entretenu.

5. La lumière et la vue 

Essayez d'intégrer la lumière du jour dans le bâtiment. D'autres éléments tels que les plantes et le mobilier inspiré de la nature (peintures de paysages) sont très bons pour la productivité.

6. Le son 

Dans les bureaux ouverts, il peut parfois y avoir beaucoup de bruit. Demandez à votre employeur de prévoir des espaces où le volume sonore en arrière-plan se limite à 35 décibels. Cela permettra à tout le monde de travailler dans le calme et de rester concentré.

(eh/jy/tc) - Tim Christiaens est le fondateur de Time Management Company et l’auteur de 'A la recherche de votre temps'. Expert en time management, il aide les employés à maîtriser leur emploi du temps. 

Plus d'info Santé , Lieu de travail , Heureux au travail

11/04/2018