6 expressions typiques des 'millenials'

Toute personne étant régulièrement en contact avec des individus issus de la génération Y (également connue sous le nom de 'millenials', 'Net Generation' ou encore 'Generation Next') se demande ce qui les intéresse vraiment et quel est le fond de leur pensée.

Qui sont-ils ?

Les membres de la génération Y sont les successeurs de la génération X et comprennent toutes les personnes nées après 1982. Les 'millenials' font généralement preuve d'un niveau d'entreprenariat élevé et prennent plus d'initiatives que leurs prédécesseurs. De plus, ils sont parfaitement conscients du monde qui les entoure et sont en permanence à la recherche de nouveaux défis. Plus ils peuvent évoluer au cours de leur carrière, plus ils sont satisfaits. Attention, il sont en revanche assez sensibles aux burn-outs et aux bore-outs.


La réussite instantanée et l'Internet font partie de leur vocabulaire et ils attachent beaucoup d'importance à l'authenticité, l'ouverture et l'expérience.

Qu'expriment-ils ?

Toute personne d'une autre génération qui commence à travailler avec des 'millenials' se demandera souvent ce qu'ils veulent réellement dire. Si vous faites bien attention, vous remarquerez qu'ils utilisent souvent des langages codés qui ne sont pas toujours faciles à comprendre.


Voici quelques tournures de phrases fréquemment rencontrées :

1. "Cela pourrait fonctionner…"

En réalité, cela signifie "je ne sais pas du tout si cela va vraiment fonctionner mais je ne veux pas être impoli en vous disant que votre idée ne tient pas la route." Les 'millenials' ont une personnalité basée sur la collaboration. Si vous vous approchez d'eux avec une idée qui ne leur est pas encore passée par la tête mais qui leur plaît, ils ne se contenteront pas de sourire ou hocher la tête. Ils tenteront d'entamer la conversation, de discuter et de déboucher sur un éventuel accord.

2. "Donnez-moi du feedback"

Ils ne demandent pas de compliments hypocrites tels que "bien joué" ou "c'est parfait" mais ne veulent toutefois pas non plus être violemment critiqués. Ce qu'ils souhaitent est qu'on leur explique précisément ce qu'ils ont fait de bien (appréciation) et là où ils peuvent s'améliorer (évolution).


Ils demandent que leurs carrières soient considérées avec une certaine attention et s'attendent à de l'encadrement ainsi que des conseils pertinents. Ils ne considèrent pas ce coaching comme un signe de faiblesse mais plutôt comme un tremplin pour atteindre les hautes sphères professionnelles. Par conséquent, donnez-leur le feedback qu'ils souhaitent de manière à ce qu'ils puissent dépasser vos attentes.

3. "Peut-être devrions nous essayer de cette façon"

Il s'agit à nouveau d'une façon déguisée de dire "je n'aime pas votre idée mais ne veux pas vous blesser donc je vais juste proposer une alternative."

4. "Oui"

Une réponse courte ne signifie rien de plus que "je vais le faire mais ne suis vraiment pas excité à ce sujet". Les "millenials" aiment effectuer des tâches qu'ils jugent utiles. Si vous leur donnez une mission qu'ils ne jugent pas pertinente, ils cacheront difficilement leurs sentiments, limiteront leur communication et feront le stricte minimum.

5. "Pourquoi faisons-nous encore cela ?"

Cela peut se traduire en "Aidez-moi à percevoir la situation dans son ensemble car je n'arrive pas à comprendre ce que j'y gagne en y donnant de mon temps." Lorsque vous êtes coaché et guidé tout au long de votre vie, les choses vous sont souvent expliquées en montrant comment elles contribuent à votre succès personnel. Si un "millenial" ne vois pas directement comment une tâche contribuera à sa réussite personnelle ou professionnelle, il demandera de l'aide pour essayer d'y parvenir.


Leur faire comprendre l'importance d'une tâche en vue d'un succès futur de l'organisation et de la manière dont cela influencera l'évaluation de leurs compétences peut les motiver à travailler dur. Ils seront ravis de faire ce qui leur est demandé s'ils ont une vue d'ensemble sur le projet pour lequel ils s'investissent.

6. "Intéressant"

Voilà leur manière de terminer une conversation. Que cela signifie-t-il vraiment ? "En fait, ce n'est pas du tout intéressant et je n'ai pas envie d'approfondir le sujet." Peut-être serait-il à nouveau utile de leur fournir une vue du projet à plus grande échelle ?


En effet, ils ne voient pas toujours les connexions sous-jacentes de sorte qu'ils ne comprennent pas pourquoi vous êtes aussi enthousiaste dans vos propos. Ils ne veulent en aucun cas être ignorants. Si vous leur en dites plus au sujet du contexte, ils seront sans doute plus enclins à poursuivre la discussion.


Apprenez à décoder les messages cachés utilisés par les "millenials", cela vous permettra de mieux comprendre leurs motivations, d'améliorer vos interactions et de les utiliser à votre avantage.


(eh/jy) – Source : Inc.com 

Plus d'info Jeune diplômé , Premier emploi , Travail d'équipe , Accompagnement de carrière , Développement personnel

12/07/2017