Description de fonction
Précédent

1 de 54

Suivant

Que fait et gagne un Chef de projet Engineering ?

Julide Tunali
“Les chefs de projet Engineering qui ont fait leurs preuves pendant plus de 10 ans peuvent compter sur un salaire annuel brut de 150.000 euros.” (Jülide Tunali, Senior Manager chez Robert Walters)
Les entreprises s'efforcent de plus en plus de rendre leurs processus aussi efficaces que possible, mais pour réussir, il est essentiel d'avoir les bons talents à bord. La guerre des talents dans la gestion des projets d'ingénierie fait rage.

Une véritable opportunité pour ces professionnels à la recherche d'un nouvel emploi, mais un énorme challenge pour les entreprises qui cherchent à attirer ces talents, semble-t-il. Jülide Tunali, Senior Manager au sein de la division Engineering & Supply Chain du cabinet de recrutement international Robert Walters, nous fournit davantage d'explications.

Que fait un chef de projet Engineering ?

« Un chef de projet Engineering est en fait le bras droit du directeur d’Engineering et de Maintenance au sein d'une organisation », explique Jülide Tunali. « Il ou elle gère le développement, la mise en œuvre et l'évaluation de conceptions et de processus complexes. »

Le Chef de projet Engineering est la personne qui supervise la phase de recherche et de développement de chaque investissement, projet d'amélioration et celle qui définit le budget, le personnel et les équipements nécessaires pour mener à bien le projet.

Dans les grandes organisations, il existe plusieurs chefs de projet, chacun ayant son propre centre d'intérêt et sa propre spécialité. « Pensez par exemple à un chef de projet dont l'objectif est d'augmenter ou d'accélérer la chaîne de production de l'entreprise en investissant dans les bons équipements », ajoute Jülide Tunali. « Il sera chargé de superviser les investissements liés à l'achat de nouvelles machines et de mettre en place un programme de maintenance préventive et curative pour les machines afin que la production ne soit pas affectée. »

De nombreux sites de production en Belgique n'ont pas fait d'investissements majeurs depuis les années 1960-1970 et doivent être modernisés. Dans de telles organisations, il est important d'avoir le bon gestionnaire de projet en place pour que le site de production fonctionne aussi efficacement que possible et soit à l'épreuve du futur.

Vous cherchez un emploi en tant que Chef de projet Engineering ? Ces entreprises recherchent ... des talents comme vous !

Quelles sont les compétences les plus importantes que doivent posséder les chefs de projet Engineering ?

« Outre la base technique qu'ils possèdent grâce à leur master, ces professionnels doivent être flexibles et capables d'effectuer plusieurs tâches à la fois, afin de mener à bien des projets complexes de A à Z », affirme Jülide Tunali. « Le chef de projet Engineering doit avoir de solides compétences en communication et en relations interpersonnelles, car il interagit quotidiennement avec des parties internes et externes. En interne, il travaillera en étroite collaboration avec les membres de son équipe, mais aussi par exemple avec d'autres parties prenantes au sein du département des finances et des achats. En externe, il interagira avec des sociétés de services Engineering pour l'assister dans des domaines tels que le traitement de l'eau, l'énergie, les mesures de santé et de sécurité par exemple ou les fournisseurs de machines. »

En outre, le chef de projet Engineering doit être capable de fixer des priorités et de faire preuve de persévérance, en particulier lorsqu'il supervise des projets complexes et de grande envergure. Il est essentiel de connaître l'équipe avec laquelle il ou elle travaille et chaque individu au sein de cette équipe, afin de pouvoir réagir rapidement en cas de problème.

Comment se présente le marché du travail actuel pour les chefs de projets dans le domaine de l’ingénierie ?

« La situation est vraiment difficile », estime Jülide Tunali. « La Belgique souffre d'une véritable pénurie de chefs de projet Engineering et de maintenance, notamment en Flandre. Les secteurs en plein essor pour les chefs de projet Engineering sont ceux des soins de santé, de la construction et de la chimie, mais la demande de chefs de projet Engineering qualifiés est également élevée dans l'industrie alimentaire. Ils doivent non seulement posséder un solide bagage technique, mais aussi être capables de superviser et de former une équipe et de développer et gérer des projets de A à Z de manière stratégique. »

« Il existe de nombreux postes ouverts pour les chefs de projet Engineering à la recherche d'un nouveau défi, mais la majorité d'entre eux sont très pointilleux. Ils accordent une grande importance au type et au volume des projets qu'ils vont diriger, à l'entreprise pour laquelle ils vont travailler, au type d'investissements et aux plans d'avenir définis par l'organisation, et sont moins regardants sur la taille de l'équipe avec laquelle ils vont travailler par exemple », constate Jülide Tunali.

De leur côté, les organisations accordent une grande importance aux connaissances linguistiques des chefs de projet qu'elles souhaitent recruter. « La connaissance de la langue locale est vitale pour elles, notamment parce que les chefs de projet Engineering travaillent en étroite collaboration avec plusieurs départements de l'organisation, de sorte qu'il ne peut y avoir de barrières linguistiques majeures », souligne Jülide Tunali. « Mais la clé pour attirer ces perles rares est de s'ouvrir aux talents internationaux. Cela doit commencer dès le niveau universitaire. Heureusement, nous voyons de plus en plus d'étudiants étrangers venir en Belgique pour y terminer leur master. »

Certaines universités travaillent en partenariat avec de grandes organisations, permettant aux diplômés de commencer leur premier emploi ici, plutôt que de retourner dans leur pays d'origine. « Les organisations qui n'appliquent pas encore cette approche devraient penser à attirer des talents étrangers et investir dans des cours de langue », conseille Jülie Tunali. « Pour les chefs de projet désireux de développer leur carrière en Belgique, nous leur conseillons de rechercher les acteurs internationaux qui proposent des programmes de formation dont ils peuvent bénéficier, ainsi que d'apprendre la langue locale. Ils maximiseront ainsi leurs chances de construire une carrière enrichissante et à long terme en Belgique. »

La pandémie de Covid-19 a-t-elle eu une influence sur la demande de chefs de projets Engineering ?

« Sans aucun doute ! L'année 2020 a très bien commencé, avec une forte demande pour ce type de chefs de projet. Juste après le premier lockdown en mars de l'année dernière, nous avons constaté une légère baisse, mais depuis le début de cette année, les besoins en chefs de projet Engineering sont de nouveau en hausse », affirme Jülide Tunali. « Cela s'explique principalement par le fait que les organisations étudient les moyens de rendre leurs processus plus efficaces afin d'obtenir un meilleur retour sur investissement. »

« Les directeurs d’Engineering et de la maintenance traversent actuellement une période difficile, et travaillent même du côté opérationnel. Ils ont désespérément besoin d'une aide supplémentaire pour les soutenir. L'embauche du bon chef de projet Engineering, qui réfléchira stratégiquement avec l'entreprise et gérera une équipe de personnes opérationnelles pour atteindre ces objectifs, aide les organisations à aller de l'avant dans la période de turbulence actuelle. » Les organisations mondiales unissent leurs forces pour apporter de l'efficacité dans chaque pays et dans chaque département. Pour les penseurs stratégiques désireux de s'exposer à l'international et d'avoir un impact tant au niveau mondial que local, c'est le moment idéal pour rechercher une nouvelle opportunité.

Lisez aussi : Chercher du travail à l'ère du coronavirus : foncez !

Quelle est la fourchette salariale des chefs de projet Engineering ?

« Les chefs de projet Engineering juniors, ayant 3 à 6 ans d'expérience, peuvent compter sur un salaire annuel brut de 65.000 à 85.000 euros. Ceux qui ont de 6 à 10 ans d'expérience gagnent jusqu'à 95.000 euros et les professionnels qui ont fait leurs preuves pendant plus de 10 ans peuvent compter sur un salaire annuel brut de 150.000 euros », témoigne Jülide Tunali.

Dans la plupart des cas, ce salaire s'accompagne d'une voiture de société et d'un bonus, d'un pack d'assurances, d'un téléphone portable et de chèques-repas.

Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ? Comparez votre salaire avec celui des autres grâce au Baromètre des Salaires Jobat…

(ss/kv) - Source : Robert Walters


30 avril 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé