Workaholic Précédent

1 de 189

Suivant

Quatre questions indispensables que tout travailleur acharné doit se poser

Vous levez-vous tous les matins avec du travail et ramenez-vous des dossiers à la maison le soir ? Vous sentez-vous coupable si vous prenez un jour de congé ? Consultez-vous vos e-mails pendant vos vacances ? Vous pourriez être ce que l’on appelle un travailleur acharné frôlant le perfectionnisme. Rassurez-vous, ce n’est pas aussi grave que tout le monde le prétend.

30 juillet 2019

Partager

Quelle est la principale cause du stress et de l'épuisement professionnel ? La plupart des gens mentionnent un rythme de travail trop élevé. Mais est-ce correct ? Selon Sabine Tobback, elle-même travailleuse acharnée, il est particulièrement important de se fixer des limites et de s’y tenir. Elle déclare également que travailler dur n'est pas toujours une mauvaise chose.

Dans son livre 'Out of Office', Sabine Tobback brise des tabous au sujet du travail acharné. La lecture de cet ouvrage est vivement conseillée aux personnes à qui l'on a déjà dit : "Vous travaillez trop, peut-être devriez-vous lever le pied". L’auteure y propose des tests, des questions ciblées, des schémas et des check-lists pour déterminer quel type de travailleurs acharnés vous êtes.

Pilote de chasse

A partir de quand peut-on dire qu’une personne travaille dur ? Sabine Tobback l'explique en détails dans son livre. "En tant que coach, j'utilise la règle des '1.000 kilomètres' et je compare les travailleurs acharnés à des pilotes de chasse. Si vous travaillez à une vitesse de 1.000 kilomètres à l'heure, vous n'êtes plus un pilote standard mais bien un pilote de chasse. Vous volez dans une classe différente. Vous utilisez beaucoup de carburant et vous avez besoin d'une formation supplémentaire. Le club restreint des pilotes de chasse subit des tests médicaux, entretient son rythme de sommeil, communique de façon extrêmement précise,…"

"Mesurer, c'est savoir. Mon outil compte 40 critères et m’aide à déterminer si vous êtes un travailleur acharné ou non à l’aide de chiffres."

Auto-test

Envie de savoir si vous êtes un(e) travailleur(-euse) acharné(e) ? Posez-vous ces quatre questions :

  1. Déplacez-vous des montagnes de travail et avez-vous le sens des responsabilités ?
  2. Les gens disent-ils que vous travaillez (trop) dur ?
  3. Avez-vous un poste managérial et pensez-vous travailler le plus dur de tous vos collègues ?
  4. Et êtes-vous joignable à tout moment de la journée ? L’e-mail 'out of office' ne fait pas partie de votre vocabulaire ?

Si deux ou plusieurs questions s'appliquent à votre cas, vous faites probablement partie de la catégorie des travailleurs acharnés. Et il n’y a absolument rien de mal à cela tant que vous êtes capable de fixer vos limites. Comment procéder ? En faisant l’acquisition du livre 'Out of Office' de Sabine Tobback.

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?