Description de fonction
Précédent

1 de 51

Suivant

La fonction et le salaire d’un Tax Specialist

"Le rôle de Tax Specialist offre des responsabilités variées et donc beaucoup de tâches différentes. Il s’agit d’un poste au sein duquel vous pouvez rester 10 ans sans ne jamais vous ennuyer." (Christophe Paquay, Senior Consultant chez Robert Walters)
Le poste de Tax Specialist est une fonction a succès, les candidats sont rares. « Pourtant, après avoir effectué de la consultance pendant quelques années, il est possible que vous ayez envie d’un nouveau challenge. Le poste de Tax Specialist offre une vision à long-terme au sein d’une entreprise en permettant de véritables possibilités d’évolution et d’apprentissage », explique Christophe Paquay, Senior Consultant chez Robert Walters. Il est donc temps de tourner les projecteurs vers cette position prometteuse.

Quel est le rôle du Tax Specialist ?

En plus de maintenir un contrôle strict sur la situation fiscale des IFRS et de gérer les questions liées à la TVA, le Tax Specialist doit notamment aider à la réalisation d’audits fiscaux ainsi que veiller à la conformité de l’impôt sur les sociétés.

« Pour ce faire, il devra par exemple soutenir les contrôles fiscaux, préparer les déclarations fiscales, les demandes de prorogation et les estimations de déclarations fiscales conformément à la législation fiscale et fournir une assistance sur les questions d'exploitation commerciale au responsable fiscal du groupe », explique Christophe.

Quelles sont les compétences et le diplôme réquis ?

« Il faut posséder un Master en Droit Fiscal ou un Master en Economie avec une spécialisation en Droit Fiscal », poursuit Christophe. « Avoir de l’expérience au sein de firmes de consultance avec exposition internationale est également un gros plus. Le Tax Specialist est avide d’apprendre et motivé. Vu qu'il est compliqué de posséder des connaissances parfaites dans tous les domaines requis, il faut être proactif et s’intéresser à tout pour apprendre au fur et à mesure. »

L’ouverture d’esprit, le travail d’équipe et de bonnes compétences communicationnelles sont des atouts afin de pouvoir collaborer avec les différents départements de finances. Il est également indispensable d’avoir un bon niveau d’anglais car beaucoup d’entreprises travaillent à l’international.

Quel est le salaire pour ce poste ?

« Pour un profil ayant déjà trois ans d’expérience, le salaire brut par an se situe entre 50.000 et 70.000 euros par an. Des avantages extra-légaux sont également inclus comme une voiture de société, un téléphone et un ordinateur portable. »

« Si vous évoluez ensuite vers le poste de Tax Manager/Director et que vous comptabilisez jusqu’à 15 ans d’expérience au sein de ce rôle, attendez-vous à un salaire pouvant atteindre 170.000 euros brut par an. »

Pourquoi y faire carrière ?

« Ce rôle offre des responsabilités variées et donc beaucoup de tâches différentes. Il s’agit d’un poste au sein duquel vous pouvez rester 10 ans sans ne jamais vous ennuyer. Les journées sont rarement les mêmes et vous apprenez constamment de nouvelles choses dû aux continuels changements dans ce domaine. »

« Contrairement à la consultance qui ne permet que des missions ponctuelles, vous avez la possibilité de grandir au sein d’une même entreprise, conclut Christophe. « Il y a beaucoup de possibilités de formations et de spécialisations. Vous pouvez choisir de manager une équipe, ou de vous spécialiser dans un domaine précis ».

(ab/kv) - Source : Robert Walters

12 mars 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé