Combien vaut mon travail?
Précédent

1 de 212

Suivant

Comment négocier vos conditions de travail ?

Travailler, c'est bien plus que gagner de l'argent. En plus d'un salaire correct, les conditions de travail peuvent également vous procurer beaucoup de satisfaction dans l’exercice de votre fonction. Pouvez-vous négocier à ce sujet et comment vous y prendre ?

Somme de toutes les parties

Il est préférable de ne pas être aveuglé par la négociation du salaire mensuel brut final lorsque vous postulez pour un emploi. Grâce à vos talents de négociateur, les avantages extralégaux acquis peuvent augmenter considérablement votre rémunération.

Les employés souhaitant être augmentés peuvent également procéder de la sorte. En effet, l'employeur est souvent disposé à récompenser et à fidéliser les collaborateurs qui le méritent.

8 Alternatives intéressantes

1. Plus de jours de vacances

Est-ce que plus de jours de vacances vous rendent plus heureux ? Souhaitez-vous voyager davantage ou prévoyez-vous soudainement de prendre tout votre congé parental ? Parlez-en à votre patron ou à votre nouvel employeur : les jours de vacances supplémentaires sont souvent moins chers pour lui qu'une simple augmentation de salaire. Négociez de manière intelligente mais correcte et mettez la situation win-win en avant.

2. Indemnité de voyage

L'indemnité kilométrique non imposable et forfaitaire pour votre trajet domicile-lieu de travail est fixée par la loi et est indexée chaque année. Néanmoins, les employeurs du secteur privé ne sont pas obligés d'appliquer effectivement cette indemnité kilométrique maximale, ils optent souvent pour un montant inférieur.

Des indemnités bien négociées peuvent jouer en votre faveur. Passez-vous beaucoup de temps sur la route pour aller travailler ? Peut-être pouvez-vous essayer de faire valoir ce temps de déplacement comme du temps de travail (rémunéré) ? Vous pouvez argumenter vos propos en expliquant que vous passez des appels professionnels avec votre kit mains libres en vous rendant au bureau.

3. Voiture de société

Malgré l’augmentation du travail à domicile et la réduction de la déduction fiscale pour les voitures de société, proposer une voiture de société reste très intéressant tant pour l'employeur (contribution fiscale) que pour le salarié (moins cher qu'une voiture personnelle). Peut-être qu'une carte carburant est également une option ?

Lisez aussi : Pourquoi personne ne veut se séparer de sa voiture de société ?

4. Multimédia

De nombreux employés ont besoin d'un smartphone ou d'un ordinateur portable pour travailler correctement. Essayez de négocier du matériel solide et de qualité qui fera de vous un employé encore meilleur et plus efficace. Peut-être que votre patron paiera votre abonnement téléphonique ?

5. Plan d'épargne-pension

Cela peut sembler loin pour certaines personnes mais, si vous négociez un bon plan d'épargne-pension, vous en bénéficierez à la fois maintenant (avantage fiscal) et lorsque vous serez retraité.

6. Indemnité de télétravail

Depuis le mois de mars de cette année, sous certaines conditions, vous avez droit en tant que télétravailleur à une allocation de télétravail mensuelle de maximum 129,48 euros hors taxes. Demandez-la à votre employeur !

7. Budget formation

De nombreuses entreprises prévoient un budget pour des formations ou études pertinentes. Faites savoir que vous êtes intéressé par l’acquisition de compétences supplémentaires et demandez à votre entreprise d’investir (financièrement) dans votre carrière professionnelle !

8. Réductions

Travaillez-vous par exemple dans un bureau d'assurance ou une entreprise qui fabrique des réfrigérateurs ? Demandez une réduction sur leurs produits. Qui sait, votre patron vous octroiera peut-être un pourcentage qui vous permettra d’économiser une certaine somme d’argent.

Qui ne demande rien...

Vous trouverez peut-être plus facile de négocier des avantages extralégaux qu’une augmentation de salaire proprement dite. Sachez que ces avantages peuvent être bien plus intéressants qu’une simple montant supplémentaire versé tous les mois sur votre compte en banque.

Quiconque peut vivre avec le fait que ces extras ne sont pas pris en compte dans le calcul d'une éventuelle allocation de chômage tentera simplement sa chance auprès de son employeur. Qui ne demande rien n’a rien… Bonne chance !

Lisez aussi : 5 conseils cruciaux pour négocier votre salaire

(fd/mr/eh)


21 janvier 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé