Développement personnel Précédent

1 de 673

Suivant

5 leçons de carrière de Vincent Kompany

Vincent Kompany est un homme plein de surprises. En plus d’avoir soulevé de nombreux trophées avec son club de Manchester City, il a fait son grand retour au sporting d’Anderlecht, le club de ses débuts dans le monde du football. Que pouvez-vous apprendre de cet entrepreneur/joueur de football pour votre carrière professionnelle ?

3 septembre 2019

Partager

"J'ai pris quelques claques alors que je pensais être suffisamment intelligent. J’ai été touché dans mon orgueil" (Vincent Kompany, footballeur/entraîneur/entrepreneur).

1. Soyez un exemple

"Notre capitaine a décidé de nous quitter", a déclaré Noel Gallagher, ancien leader du groupe Oasis, lors d'un concert organisé peu après les adieux de Vincent Kompany à Manchester City. Il lui rendit ensuite hommage avec la chanson 'Wonderwall'.

Il n'est pas seulement un exemple aux yeux des chanteurs et artistes. Ses compétences communicationnelles et linguistiques jouent aussi en sa faveur. Ce n’est pas pour rien qu’il fut choisi comme parrain d'une campagne bruxelloise pour la connaissance du néerlandais chez les jeunes. Son rôle est exemplaire à bien des égards.

2. Devenir un expert en la matière

Vincent Kompany se lève et va dormir en pensant au football. Il était toujours le joueur le plus sérieux du vestiaire, contrairement à certains de ses coéquipiers. Au sein de l'équipe nationale, il est le seul à demander qu’on lui fournisse des vidéos de matches pour qu’il puisse les regarder et les analyser. Tout cela pendant que d'autres préfèrent jouer à la PlayStation. Ces connaissances footballistiques, mais également du championnat belge, lui sont très utiles dans son rôle de joueur-entraîneur cette saison à Anderlecht.

3. Entreprendre (et déléguer)

Vincent Kompany préfère être son propre patron. C'est pourquoi il ne veut pas devenir politicien, contrairement à son père Pierre, bourgmestre de Ganshoren. Kompany junior est très actif et a investi dans une multitude de sociétés immobilières en Angleterre, la maison de production Bonka Circus, un service de limousine, etc. Il n’hésite pas non plus à déléguer certaines tâches si nécessaire.

4. Apprenez de vos erreurs

Vincent Kompany a perdu 2,3 millions d’euros avec ses bars sportifs 'Good Kompany' situés à Bruxelles et Anvers. Cela ne lui a pas plu du tout. "Pas à cause des pertes financières mais parce que vous avez le sentiment d’avoir ééchoué", a-t-il dit un jour céclaré. "J'ai pris quelques claques alors que je pensais être suffisamment intelligent. J’ai été touché dans mon orgueil."

5. Se former régulièrement

Un point commun que Vincent Kompany a avec son père est sa ténacité. Il s’agit d’une qualité indispensable en tant que footballeur, surtout si vous vous blessez régulièrement. Vincent Kompany se forme beaucoup pendant son temps libre.

Alors que sa carrière était déjà bien entamée, il effectua des études d'économie et décocha même un MBA. "Je trouvais qu'il était important de comprendre ce que mon comptable me disait et je voulais apprendre à concevoir moi-même un business plan", a-t-il déclaré.

(eh/ll/wv) – Source : MARK Magazine

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?