Précédent

1 de 4124

Suivant
Article suivant:

Démarrez votre recherche d'emploi en 7 jours

Quels sont les sports où les femmes gagnent plus que les hommes ?

18 juin 2019

Lindsey Vonn, ancienne star de ski alpin

La gent masculine a tendance à dominer le milieu sportif d’un point de vue financier. Il suffit d’analyser le marché du football pour constater des écarts de rémunération non négligeables entre les hommes et les femmes. Et pourtant, il existe des disciplines où les femmes règnent en maître.

Le monde du sport n’a généralement pas très bonne réputation en matière d’égalité des sexes. Les sports d’hiver (ski, snowboard,…) semblent toutefois échapper à cette tendance…

 

Prize money identique

Les compétitions masculines et féminines de sports d’hiver peuvent compter sur un prize money quasi similaire, ce qui n’est pas encore le cas dans d’autres sports. Ryan Wallerson, journaliste chez Ozy.com, a déclaré que les snowboardeurs professionnels, à quelques exceptions près, étaient rémunérés de manière identique quel que soit leur sexe. "Une étude de la BBC a déjà montré que 7 disciplines de sports d'hiver sur 8 prévoyaient le même prize money pour les hommes et les femmes."

Ryan Wallerson souligne également que 50% des skieurs alpins les mieux rémunérés sont des femmes. Le record en matière de gains est même détenu par une femme. En Amérique du Nord, les plus grandes compétitions de sports d’hiver prévoient un salaire identique pour les participant(e)s, et ce de la première à la dernière place du classement. L'objectif est d'atteindre une égalité parfaite entre les hommes et les femmes. Cette situation est une initiative de l'organisation 'Action Sports Alliance'. Ce groupe de femmes aspire à l'égalité des sexes dans le monde sportif et veille à ce que les mêmes prix soient attribués aux athlètes de haut niveau masculins et féminins lors des X Games.

Ryan Wallerson se réfère au basketball pour souligner les écarts salariaux. "L'année dernière, une joueuse de basket américaine touchait un salaire moyen de 78.000 dollars alors que leurs homologues masculins pouvaient compter sur une indemnisation moyenne de 7,8 millions de dollars".

 

Deuxième emploi

Cela ne signifie pas pour autant que le ski est spécialement lucratif. Tous les athlètes professionnels ne parviennent pas à joindre les deux bouts. Selon l’ancienne championne de ski Lindsay Vonn, seuls les 5 à 10 meilleurs skieurs du monde peuvent vivre sans un deuxième emploi, et aussi bien pour les hommes que les femmes.

 

Peut (encore) mieux faire

Selon Ryan Wallerson, les principales compétitions sportives font un effort pour parvenir à une parité salariale mais ce n’est pas toujours le cas des évènements à plus petite échelle. Mais si les participantes atteignent un niveau supérieur à celui des hommes, les organisations n’ont pas d’autre choix que de distribuer le prize money équitablement.

Enfin, une seule femme occupe un poste de direction au sein de la Fédération internationale de ski. Les 12 membres du conseil d'administration sont tous des hommes. Une certaine diversité pourrait donc y être ajoutée.

Nous ne pouvons pas ignorer que les sports d'hiver sont sur la bonne voie. Espérons que le reste du monde sportif fasse de même.

 

(eh/ll) – Sources : Express Business/Ozy

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ajoutez votre CV
Jobs pour vous vous proposera de meilleurs emplois en fonction de votre éducation, de vos compétences et de votre expérience professionnelle.

Ou recherchez dans 15335 autres jobs