Réunions
Précédent

1 de 144

Suivant

5 conseils pour raconter une histoire convaincante

Vos enfants vous écoutent-ils toujours avec des étoiles dans les yeux lorsque vous racontez vos histoires personnelles ? Vous êtes déjà sur la bonne voie. Vous voulez bien évidemment que les gens vous entendent réellement. La capacité à raconter des histoires ou 'storytelling' est un don mais, si vous n'avez pas ce talent, vous pouvez toujours devenir un maître conteur grâce à quelques petits trucs et astuces. Vous en aurez inévitablement besoin si vous voulez être convaincant...

Raconter des histoires se fait depuis la nuits des temps mais semble plus important que jamais aujourd’hui. Selon José Sanders, professeur néerlandais de communication narrative à l'Université Radboud, il s’agit du moyen idéal pour informer les gens. Alors que votre médecin vous expliquait autrefois de vive voix ce qu’était une arythmie, vous trouvez désormais des dépliants dans les salles d'attente avec des témoignages de vraies personnes.

Cela n'est guère surprenant car une histoire est plus facile à comprendre qu'une information pure et dure. Avouez-le, vous préférez lire ou écouter un histoire d’une personne en qui vous vous reconnaissez, n'est-ce pas ? Cette histoire doit bien évidemment être suffisamment intéressante pour attirer l'attention, surtout si vous souhaitez qu'elle augmente les ventes de vos produits ou services. Mais qu'est-ce qu'une histoire percutante ?

Nous vous présentons ci-dessous les cinq éléments les plus importants d'une histoire convaincante...

1. De la crédibilité

Les gens remarqueront rapidement si vous brassez du vent. Il est donc très important d’avoir l’air crédible. Cela signifie que votre histoire doit correspondre à qui vous êtes et à ce que vous représentez.

2. De la personnalité

Lorsque vous croisez un Américain, la première chose qu'il vous demande est : 'Quelle est ton histoire ?'. Il est important de raconter votre propre histoire. Qui êtes-vous, où avez-vous grandi, qu'est-ce que vous trouvez important dans la vie et pourquoi faites-vous réellement ce que vous faites ? Les gens ne voudront travailler avec vous que lorsqu'ils auront le sentiment de vous connaître et de pouvoir vous faire confiance.

Bonus : Comment faire en sorte que votre CV raconte une histoire ?

3. Une oreille attentive

Le storytelling est l'art d'imbriquer votre propre histoire avec celle des autres. Pensez à ce que vos clients, collègues ou même votre patron vous ont dit ou à ce que vous avez déjà vécu ensemble. Attention, vous devez aussi bien connaître leur histoire. La première étape du storytelling est l'écoute. Racontez une histoire et attendez une réaction de votre audience. Ne réagit-elle pas comme vous l’auriez espéré ? Vous pouvez toujours réembrayer sur votre propre histoire mais faites attention à ne pas passer pour quelqu’un d’égoïste, cela pourrait se retourner contre vous. Il vaut donc mieux le faire le moins possible.

4. Le grand rebondissement de l'intrigue

Qui n'aime pas les virages inattendus ? Une femme qui s'apprête à tomber d'une falaise et qui est sauvée à la dernière minute par son grand amour. Une voiture qui fonce sur vous à toute vitesse mais parvient à s'arrêter juste à temps. Que du bonheur ! Créez une intrigue qui génère des émotions. De cette façon, vous toucherez votre interlocuteur et celui-ci n'oubliera pas ce moment de sitôt.

5. La structure est primordiale

Presque toutes les histoires se ressemblent : le personnage principal a du mal, se heurte à des obstacles, cherche une solution, atteint son objectif, devient plus sage et inspire les autres. Facile ! Si vous utilisez ce modèle pour votre propre récit, vous aurez déjà parcouru une bonne partie du chemin !

Lisez aussi : Plus de présentation sans la méthode 'CAST'

(dt/em) – Source : AD


4 février 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé