Quels frais professionnels peut-on déduire de ses impôts ?

Au plus tard le 26 juin (déclaration papier) ou le 17 juillet (déclaration électronique), votre déclaration d’impôts devra être remplie. Certains frais professionnels sont déductibles fiscalement, donc diminuent vos impôts. Lesquels ?

Montant forfaitaire

Même si vous ne déclarez aucun frais professionnel, vous avez droit à un avantage fiscal. A combien s’élève-t-il ? Le fisc applique un forfait pour les frais dits ‘forfaitaires’. Sur votre première tranche de revenus, cela revient à 28,7%. Cela ne veut pas dire qu’il est préférable de ne pas calculer vos frais professionnels. Car si vous les déclarez tous, vous pourriez fort bien vous trouver au-dessus du forfait.

Pas seulement pour les indépendants

En plus des indépendants, les salariés ont aussi intérêt à les déclarer. Voici des éléments qui peuvent en faire l’objet :

  • L’entièreté du trajet domicile-lieu de travail que vous parcourez avec votre propre véhicule ;
  • Le bureau dont vous avez besoin pour exercer à domicile votre activité professionnelle : vous pouvez en déduire la valeur d’achat, l’intérêt, le précompte immobilier, l’énergie, votre consommation… ;
  • L’achat d’un PC et du matériel informatique ;
  • Du matériel de bureau, des timbres, de la formation permanente…

Chômeurs

Bien que les chômeurs n’aient pas droit à une déduction de frais forfaitaires, ils peuvent tout de même déduire quelques frais professionnels tels que :

  • Leur cotisation syndicale ;
  • Les frais encourus pour solliciter à la demande de l’ONEM ;
  • Les frais de déplacement liés au statut de chômeur ;
  • Les sollicitations spontanées nécessaires pour éviter la suspension du chômage.

Nota bene : vos frais professionnels sont à déduire directement de vos indemnités brutes. Dans votre déclaration, vous mentionnez le montant net de vos indemnités de chômage, donc après déduction des frais que avez calculés. Il n’y a en effet pas d’espace prévu sur la déclaration pour indiquer vos frais professionnels.

Consultez le Guide fiscal du salarié averti sur www.mytaxonweb.be 

21/05/2013

  • 21 mai 2013