Qu’est-ce que le congé de sollicitation?

Durant votre période de préavis, vous pouvez prendre congé dans le but de chercher un autre job. Que vous ayez démissionné ou que vous ayez été licencié ne change rien.

Vous ne devez pas nécessairement avoir un rendez-vous pour un entretien d’embauche pour bénéficier du congé de sollicitation. Vous pouvez également vous servir de ce temps pour rédiger votre CV et vos lettres de motivation, pour vous renseigner ou pour participer à des épreuves de sélection.

Durant ce congé de sollicitation, vous maintenez votre revenu habituel.

Le congé de sollicitation s’élève à un jour (ou deux demi-jours) par semaine pendant les 26 dernières semaines du délai de préavis. Avant ces 26 dernières semaines, vous avez droit à un demi-jour par semaine.

Ce droit est également valable pour les employés à temps partiel (proportionnellement à la fraction d’occupation). Ces moments doivent être consacrés à la recherche d’un nouvel emploi et l’employeur ne peut rien faire contre.

Imputation de la procédure de reclassement professionnel sur le congé dit de sollicitation

Si pendant le délai de préavis, vous bénéficiez d’une procédure de reclassement professionnel (outplacement), vous avez droit à un congé pour la recherche d’un nouvel emploi d’un jour ou deux demi-jours par semaine pendant la durée complète de votre préavis.

Dans la mesure où la procédure d’outplacement se déroule durant le préavis, les jours et heures utilisées sont imputées sur les jours d’absence auxquels le travailleur a droit pour rechercher un autre emploi (article 41 de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail).

Plus d'info Licenciement , Congé de sollicitation

10/02/2014