Profession sédentaire ? Attention au cancer !

travail au bureau

Etre assis semble plus confortable que rester debout, mais celui qui exerce 10 ans un métier sédentaire ininterrompu double ses ‘chances’ d’être atteint de certains types de cancer

D’après une récente enquête, menée par des scientifiques de la University of Western Australia, il semblerait que des longues périodes d’inactivité physique en journée peuvent être très risquées, que vous fassiez ou non beaucoup de sport pendant vos loisirs.

44% de risques en plus

918 patients atteints du cancer de l’intestin ont été interrogés sur leur style de vie, leur travail et leurs efforts physiques. Leurs réponses ont été comparées à celles de 1021 participants en bonne santé. Selon les résultats de l’enquête il semble que les travailleurs qui exercent un boulot sédentaire ont après 10 ans 44% de chances en plus de développer une tumeur au rectum que les travailleurs qui ont un métier physique ( par exemple les ouvriers du bâtiment ou les pompiers).

Cancer de la prostate

Les risques de tumeur dans une autre partie du gros intestin sont presque deux fois plus gros chez les travailleurs dont le travail est sédentaire que chez les autres (94% plus de chances). Les hommes avec un travail de bureau courent 30% de risques en plus de développer un cancer de la prostate que ceux qui travaillent dans le bâtiment. Aux Etats-Unis, les travailleurs passeraient en moyenne 55% de leur temps sur une chaise de bureau. Un gros problème, disent les scientifiques australiens : « La faible basse d’insuline qui découle du travail sédentaire peut mener à des infections dans le corps. Ce sont les trois facteurs de risque pour le cancer de l’intestin. »

(sc) &nbsp&nbsp

Plus d'info Santé , Accident du travail , Maladie

19/12/2011