Licenciée parce qu’elle avait les cheveux trop courts

KLM stewardess Ilse Hesselberth

L’hôtesse de l’air de la KLM, Ilse Hesselberth a reçu son C4 pour cause de cheveux trop courts

« Coupe de cheveux extravagante » indique, en effet, le document de la KLM. Les cheveux de l’hôtesse de l’air, inférieurs à un centimètre de longueur ne rencontraient plus les exigences imposées par l’uniforme de l’entreprise.

Pourtant, quand Ilse Hesselberth entre à la KLM en 1998 c’était avec une coupe de cheveux courte. Elle ne rencontre aucun problème jusqu’à ce qu’en 2005, une collègue se plaigne de ce look original.

En 2007, elle reçoit une remarque sur ses cheveux lors de son évaluation. Selon le règlement de l’entreprise, les cheveux ne peuvent être plus courts qu’un centimètre. L’employée a dû se laisser mesurer les cheveux. Pas de chance, ils étaient 0,8 cm trop courts...

L’employée a proposé de porter une perruque, mais cette solution n’a pas été acceptée par la KLM. Conséquence, entre 2007 et 2010, elle reçut 3 réprimandes officielles.

Suspension

En juin 2010, Ilse Hesselberth est suspendue de vol et en juillet, licenciée. KLM évoque des relations perturbées pour justifier la mise à pied. L’hôtesse de l’air — qui affirme n’avoir reçu que des compliments sur sa coupe de la part des passagers — affirme, elle, avoir été victime de discrimination : «J’ai toujours bien fait mon travail. L’essentiel, pour moi, c’est que les passagers soient bien traités ».

Le tribunal de Harlem a finalement donné raison à l’entreprise affirmant « que les cheveux rasés pour une femme ne sont pas socialement acceptés ».

(fr)  

Plus d'info Licenciement , Tenue vestimentaire

28/10/2010