Les adolescents heureux gagneront-ils mieux leur vie ?

L'argent ne fait pas le bonheur, mais être heureux procure-t-il un avantage financier ?

10 février 2017

Partager

Jan-Emmanuel De Neve et Andrew Oswald pensent que oui et ont décidé de mener une étude auprès de jeunes de différentes tranches d'âges et de milieux distincts. Leur but était de savoir si des enfants ou adolescents heureux gagneraient mieux leur vie quand ils seraient plus grands.


Pour ce faire, ils ont interrogé pas moins de 15.000 jeunes américains. Chaque répondant reçut un score reflétant à quel point il était heureux. Ce chiffre déterminait le niveau de bonheur à des moments précis : 16 ans, 18 ans et 22 ans. Les résultats furent à nouveau analysés lorsque ces mêmes personnes étaient âgées de 29 ans et gagnaient leur vie.

Revenu annuel

Les revenus annuels des participants se sont avérés conformes aux attentes précédemment indiquées par leur niveau de bonheur. Les adolescents de 16 ans les moins heureux ont gagné une moyenne de 20.800 euros par an, tandis que ceux dont le score était le plus élevé étaient rémunérés 28.300 euros.

Bonheur VS Salaire

Pourquoi le bonheur a-t-il un tel impact sur la rémunération ? Les enquêteurs ont approfondi leurs recherches et ont conclu que quatre facteurs positifs pouvaient conduire à des revenus plus élevés par la suite :

  • les adolescents heureux poursuivront leurs études et les termineront plus facilement.
  • les adolescents heureux sont plus rapidement engagés et tant leur optimisme que leur joie de vivre les mèneront à une promotion plus rapide.
  • les adolescents heureux ont une vision optimiste de la vie et ont moins tendance à abandonner quand ils rencontrent un obstacle. Ils saisiront plus rapidement les opportunités qui leurs seront présentées.
  • les adolescents heureux sont extravertis, réseautent facilement et ont le contact facile. Cela jouera sans aucun doute au niveau de leur carrière professionnelle.

Les enquêteurs reconnaissent tout de même qu'il est nécessaire d'effectuer des recherches plus approfondies pour affirmer ces quatre suppositions.

Critique

Cela n'est pas suffisant aux yeux des critiques. Selon eux, le bonheur des adolescents dépend souvent du revenu de leur famille. Leur futur salaire dépend donc du niveau de rémunération fixé par leur environnement familial.


Les chercheurs y ont aussi pensé en comparant les revenus des frères et des sœurs des jeunes ayant participé à l'enquête. Selon leurs chiffres, les frères et sœurs qui étaient moins heureux quand ils étaient petits gagnaient moins d'argent. Le contraire s'est également avéré identique : les plus heureux étant jeunes bénéficiaient d'une rémunération plus élevée.


(eh) : Source - Express Business 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.