Le parcours d'Elodie

Rencontre avec Elodie, aujourd’hui conseillère en création d’entreprise. Après sa licence (master) en communication, Elodie a commencé son parcours professionnel en tant que secrétaire de direction. Zoom sur son parcours, ses choix, ses motivations...

23 avril 2012

Partager

Elodie Piroton, 29 ans
Conseillère en création d'entreprise

Quel est votre travail et depuis quand l’exercez-vous ?

Conseillère en création d’entreprises pour Job’In depuis plus de 5 ans.

Est-ce votre premier emploi ? Si non, qu’avez-vous fait avant ?

A la sortie de ma licence en communication, j’ai travaillé comme secrétaire de direction avec un CDD d’un an. J’ai ensuite travaillé dans l’organisation d’évènements pendant quelques mois.

Est-ce le poste dont vous rêviez ? Que vouliez-vous faire quand vous étiez enfant ?

Depuis mes 14 ans, je rêvais de travailler dans l’organisation d’évènements. Rêve que j’ai concrétisé pendant quelques mois. J’en garde des souvenirs grandioses, c’était du défi permanent ! Le revers de la médaille sont les horaires, le stress et j’ai réalisé rapidement que je ne m’épanouirais pas dans ce secteur. J’ai besoin de me sentir utile et de respecter mon équilibre avec ma vie privée. J’occupe maintenant le job de mes rêves : celui qui me permet d’aider les autres à atteindre le leur !

Quelles études avez-vous faites ? Vous ont-elles servi ?

J’ai une licence en communication et j’applique tous les jours des connaissances ou compétences apprises durant ces 4 années. Les cours y sont variés : économie, médiation, rédaction, …

Avez-vous rencontré des difficultés à trouver votre emploi ?

Je n’ai vraiment pas à me plaindre : le premier job, je l’ai décroché après l’envoi de 9 candidatures. Et pour Job’In, c’était la première candidature que j’envoyais suite à ma réorientation professionnelle !

Comment et en combien de temps l’avez-vous trouvé ?

J’ai envoyé une candidature spontanée qui arrivait justement à la fin d’une session de recrutement pour l’ouverture d’une nouvelle agence dans ma région ! La semaine suivant l’envoi, j’avais un entretien avec la directrice et un mois après je commençais.

Etes-vous satisfaite de votre travail et du cadre de vie qu’il vous apporte ?

Je suis très satisfaite. Mon métier me passionne toujours autant qu’il y a 5 ans. Je m’y sens utile, autonome tout en faisant partie d’une équipe. Par ailleurs, les horaires et les exigences du travail sont tout à fait compatibles avec ma vie de famille.

Pensez-vous qu’à notre époque il faut accepter n’importe quel travail ou qu’il faut persévérer pour trouver le job de ses rêves ?

Il y a un juste milieu : Je ne pourrais pas travailler pour une entreprise qui a des valeurs opposées aux miennes et l’ambiance avec les collègues est pour moi très importante. Par contre, le job de ses rêves existe-t-il ? Il y aura toujours des tâches moins plaisantes, des inconvénients mais l’important c’est de s’y sentir épanoui. Et pour cela oui, il faut persévérer !

Avez-vous l’un ou l’autre conseil à donner à quelqu’un qui cherche du travail ?

Ne cherchez pas dans toutes les directions. Autorisez-vous à rêver, évaluez les compétences que vous avez et celles qui vous manquent pour atteindre ce rêve et postulez en fonction de ce rêve. Votre motivation se ressentira dans la lettre de motivation !

(ig) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.